Patrimoine mondial https://whc.unesco.org?cid=305&l=fr&action=list&searchDecisions=&search_session_decision=32&index=61&maxrows=20&mode=rss Centre du patrimoine mondial - décision du Comité 90 fr Copyright 2020 UNESCO, World Heritage Centre Tue, 28 Jan 2020 05:20:13 EST UNESCO, World Heritage Centre - Decisions https://whc.unesco.org/document/logowhc.jpg https://whc.unesco.org 9 COM XIV.42 Demandes de coopération technique 42. Le Comité a approuvé les demandes de coopération technique suivantes :

Costa Rica - Talamanca-La Amistad Reserve : 40.000$
Le Comité a noté que, sur ce montant, 20.000$ étaient destinés à des activités de formation.

Panama - Parc national de Darien : 27.000$
Le Comité a décidé de ne pas apporter son appui à la construction de postes de garde dans le parc, estimant que cette activité devait être financée par la contribution nationale de contrepartie.

Sri Lanka - Anuradhapura : 28.000$
Le Secrétariat a informé le Comité que les autorités de Sri Lanka avaient initialement présenté une demande pour un total de 42.000$, dont 28.000$ étaient destinés à des activités prioritaires.  : 28.000$

Zaïre - Parc national de la Salonga

 

]]>
https://whc.unesco.org/fr/decisions/2868 wh-info@unesco.org Mon, 02 Dec 1985 00:00:00 EST
9 COM XV.43-50 Activités promotionnelles 43. Le Secrétaire a présenté le document SC/CONF.008/07 concernant les activités promotionnelles et attiré l'attention du Comité sur plusieurs points de ce rapport notamment l'exposition de photographies de sites du patrimoine mondial, le matériel d'information réalisé pendant l'année en cours, ainsi que sur la contribution des Etats parties à la promotion de la Convention. Il a indiqué que, dans l'ensemble, la contribution des Etats à l'information de leurs ressortissants restait assez limitée. Cependant, la présence à cette session du Comité des Maires de Québec, Congonhas, Ségovie et Saint-Jacques de Compostelle était un signe de l'intérêt croissant suscité par la Convention à l'échelon local. Le Secrétaire a fourni plusieurs exemples de la façon dont les Etats parties pourraient contribuer à une action de promotion plus ample que celle qui peut être menée par le seul Secrétariat. Ainsi ces Etats pourraient aider à la diffusion de l'exposition mentionnée plus haut, éventuellement enrichie de matériel sur leurs sites nationaux inscrits sur la Liste du patrimoine mondial et surtout créer les structures nationales spécifiques prévues par la Convention.

44. En outre, le Secrétaire a attiré l'attention du Comité sur deux points qui appelaient une décision de sa part. D'une part, le Bureau avait souhaité que le Comité examine les moyens de la mise en œuvre d'un véritable plan de promotion. Le Secrétariat, qui avait consulté des spécialistes de la communication à ce propos indiquait que si le Comité était d'accord sur le principe de faire appel à des professionnels pour améliorer sa politique de promotion, le Secrétariat pourrait procéder à une étude plus poussée. Le Bureau, à la lumière des propositions concrètes qui en résulteraient pourrait éventuellement décider d'une première campagne dans un ou plusieurs pays. D'autre part, le Secrétaire a attiré l'attention du Comité sur un projet d'orientations pour la réalisation de plaques destinées à commémorer l'inscription de biens sur la Liste du patrimoine mondial, projet recommandé par le Bureau.

45. Le représentant de l'UICN a fait part au Comité des efforts de son organisation pour promouvoir la Convention du patrimoine mondial par des publications, communiqués de presse, etc. et pour sensibiliser les Etats qui n'étaient pas encore parties à la Convention, en particulier au cours de réunions dans les régions du Sud-Est Asiatique, du Pacifique Sud et de l'Arctique.

46. Le Comité a félicité le Secrétariat pour son activité de promotion au cours de l'année écoulée, qui s'était en particulier traduite par la réalisation de matériel très utile pour l'information du public. Le Comité a encouragé le Secrétariat à poursuivre ses efforts pour en assurer une diffusion plus large, dans d'autres langues, et quelques améliorations ont été suggérées.

47. Plusieurs délégations ont fait état des activités menées dans leur pays et indiqué des projets, comme la réalisation de films sur le patrimoine mondial.

48. Une Délégation a estimé qu'il serait utile de produire un diplôme officiel d'inscription sur la Liste du patrimoine mondial et a proposé de soumettre au Bureau un projet réalisé par un artiste de son pays.

49. Le Comité a reconnu le rôle fondamental que devraient jouer les Etats pour promouvoir la Convention, comme d'ailleurs pour faire connaître les campagnes internationales de l'Unesco. A cet égard l'attention des membres du Comité a été attirée sur le document 23 C/INF.25, présenté à la 23ème Conférence générale, qui contient une étude en profondeur des campagnes internationales pour la préservation et la sauvegarde du patrimoine culturel de l'humanité. Le Comité, en conséquence, a recommandé aux Etats parties de créer et de faire fonctionner les structures nationales prévues à l'article 17 de la Convention.

50. Le Comité a approuvé le rapport et les deux propositions concernant la mise en œuvre d'un plan de promotion d'une part et les plaques destinées à commémorer les sites du patrimoine mondial d'autre part.

 

]]>
https://whc.unesco.org/fr/decisions/3888 wh-info@unesco.org Mon, 02 Dec 1985 00:00:00 EST
9 COM XVI.51 Date et lieu de la dixième session du Comité du patrimoine mondial 51. Le Comité a décidé de tenir sa dixième session en novembre 1986, et laissé au Bureau le soin d'en fixer les dates exactes. Le Comité a, par ailleurs, pris note avec reconnaissance de l'invitation du Brésil d'accueillir la 10ème session, mais a estimé que, compte tenu de la situation actuelle de l'Organisation il serait préférable de tenir cette réunion à Paris au Siège de l'Unesco et de reconsidérer cette invitation pour une prochaine session.

 

]]>
https://whc.unesco.org/fr/decisions/3889 wh-info@unesco.org Mon, 02 Dec 1985 00:00:00 EST
9 COM XVII.52 Question diverse : rotation des Etats parties au sein du Comité 52. Un délégué a demandé au Comité d'étudier les moyens d'assurer une meilleure rotation des Etats parties au sein du Comité, par exemple en recommandant aux Etats membres du Comité de se limiter à un ou deux mandats successifs. Le Comité a décidé de soumettre cette question à l'examen du Bureau.

 

]]>
https://whc.unesco.org/fr/decisions/3891 wh-info@unesco.org Mon, 02 Dec 1985 00:00:00 EST