Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Administration
Assistance internationale
Budget
Communauté
Communication
Conservation
Convention du patrimoine mondial
Credibilité de la Liste du ...
Inscriptions sur la Liste du ...
Liste du patrimoine mondial en péril
Listes indicatives
Mécanisme de suivi renforcé
Méthodes et outils de travail
Orientations
Partenariats
Rapport périodique
Rapports
Renforcement des capacités
Valeur universelle exceptionnelle








2029 27 GA
2027 26 GA
2025 25 GA
2025 47 COM
2024 46 COM
2023 24 GA
2023 45 COM
2023 18 EXT.COM
2022 17 EXT.COM
2021 16 EXT.COM
2021 23 GA
2021 44 COM
2021 15 EXT.COM
2020 14 EXT.COM
2019 13 EXT.COM
2019 22 GA
2019 43 COM
2018 42 COM
2017 12 EXT.COM
2017 21 GA
2017 41 COM
2016 40 COM
2015 11 EXT.COM
2015 20 GA
2015 39 COM
2014 1 EXT.GA
2014 38 COM
2013 19 GA
2013 37 COM
2012 36 COM
2011 10 EXT.COM
2011 18 GA
2011 35 COM
2010 34 COM
2010 9 EXT.COM
2009 17 GA
2009 33 COM
2008 32 COM
2007 16 GA
2007 8 EXT.COM
2007 31 COM
2006 30 COM
2005 15 GA
2005 29 COM
2005 29 BUR
2004 7 EXT.COM
2004 7 EXT.BUR
2004 28 COM
2004 28 BUR
2003 14 GA
2003 27 COM
2003 27 BUR
2003 6 EXT.COM
2002 26 COM
2002 26 BUR
2001 25 COM
2001 25 EXT.BUR
2001 5 EXT.COM
2001 13 GA
2001 25 BUR
2000 24 COM
2000 24 EXT.BUR
2000 24 BUR(SPE)
2000 24 BUR
1999 23 COM
1999 23 EXT.BUR
1999 4 EXT.COM
1999 12 GA
1999 3 EXT.COM
1999 23 BUR
1998 22 COM
1998 22 EXT.BUR
1998 22 BUR
1997 21 COM
1997 21 EXT.BUR
1997 2 EXT.COM
1997 11 GA
1997 21 BUR
1996 20 COM
1996 20 EXT.BUR
1996 20 BUR
1995 19 COM
1995 19 EXT.BUR
1995 10 GA
1995 19 BUR
1994 18 COM
1994 18 EXT.BUR
1994 18 BUR
1993 17 COM
1993 17 EXT.BUR
1993 9 GA
1993 17 BUR
1992 16 COM
1992 16 BUR
1991 15 COM
1991 8 GA
1991 15 BUR
1990 14 COM
1990 14 BUR
1989 13 COM
1989 7 GA
1989 13 BUR
1988 12 COM
1988 12 BUR
1987 11 COM
1987 6 GA
1987 11 BUR
1986 10 COM
1986 10 BUR
1985 9 COM
1985 5 GA
1985 9 BUR
1984 8 COM
1984 8 BUR
1983 7 COM
1983 4 GA
1983 7 BUR
1982 6 COM
1982 6 BUR
1981 5 COM
1981 1 EXT.COM
1981 5 BUR
1980 3 GA
1980 4 COM
1980 4 BUR
1979 3 COM
1979 3 BUR
1979 2 BUR
1978 2 GA
1978 2 COM
1978 1 BUR
1977 1 COM
1976 1 GA
205 Décisions
0 Résolutions
Année (début) : 2002close
Année (fin) : 2002close
Par année
XII.3              Le Bureau a noté qu’une mission commune UNESCO-PNUE-Centre RARE pour la conservation tropicale s’est rendue sur le site du 23 janvier au 5 février 2002, dans le cadre du projet financé par l’UNF intitulé « Associer la conservation de la biodiversité et du tourisme durable aux sites du patrimoine mondial ». L’État partie a informé le Centre que la coopération entre le personnel du Parc, la marine et la police a été considérablement renforcée et que des ...
XII.6              Le Bureau a noté que le Département népalais des Parcs nationaux et de la faune sauvage (DNPWC), par lettre datée du 22 janvier 2002, a informé le Centre que les préoccupations du Bureau concernant la construction de la ligne de 33 kW entre Jagatpur et Madi avaient été communiquées au Ministère de la Population et de l’Environnement, responsable de l’étude et de l’évaluation d’impact environnemental (EIE) du projet. L’UICN a informé le Centre que cette EIE est en attente ...
XII.11            Le Bureau a noté qu’une réunion internationale d’experts sur l’application de la Convention du patrimoine mondial dans les écosystèmes tropicaux côtiers, marins et des petites îles, organisée conjointement par le Centre et l’UICN, s'était tenue à Hanoi et dans la Baie d’Ha Long du 23 février au 1er mars 2002. Un responsable du Centre et plusieurs experts de l’UICN ont assisté à cet atelier et doivent rendre compte des questions soulevées par la vingt-cinquième session ...
XII.14            A la demande de la 25e session du Comité du patrimoine mondial et de son Bureau, une mission commune de suivi UNESCO/UICN a été effectuée sur le site du 11 au 16 février 2002. Le Bureau a noté que le rapport complet de la mission est en cours de finalisation et qu’il sera présenté au Comité à sa 26e session. XII.15            Le Bureau a noté les différentes recommandations et conclusions de la mission préliminaire, à savoir que les menaces potentielles ...
XII.19            Le Bureau a noté que le Ministre slovaque de l’Environnement a fourni au Centre un rapport daté du 30 janvier 2002, qui a été transmis à l’UICN pour étude. Ce rapport  indique que le Ministre de l’Environnement, après consultation des Ministères  concernés, a soumis au Gouvernement slovaque le projet de classement des Grottes du karst slovaque en tant que Parc national. Il a signalé qu’un tel classement améliorerait le niveau de protection du site. Le rapport indique que, ...
XII.23            Suite à la demande de la 25e session du Comité, la Délégation permanente  de la Russie a transmis un rapport daté du 1er février 2002 sur la situation du Lac Baïkal, dans le prolongement du rapport de la mission de suivi UNESCO-UICN sur le site en 2001 présenté à la 25e session extraordinaire du Bureau. XII.24            L’UICN a noté des progrès d’application de plusieurs mesures de conservation du Lac Baïkal. Cela a été signalé dans ...
Sites : Lac Baïkal
XII.30            Suite à la demande faite le 1er février 2002 à la 25e session du Comité, la Délégation permanente de la Russie a transmis un rapport sur la situation des Volcans du Kamtchatka. L’UICN a noté que le rapport de l’État partie est conforme aux informations de l’UICN concernant l’exploitation d’une mine d’or et le fait qu’aucun gazoduc ne traverse le site du patrimoine mondial. XII.31            L’État partie a signalé ...
XII.34            L’État partie a informé le Centre par lettre que son rapport ne serait disponible qu’après le 15 février 2002. La lettre informait le Centre d’une réunion du Comité commun de gestion du Parc national de Doñana le 14 février 2002, et de l’intention de l’État partie de fournir un rapport sur l’état de conservation du site à l’issue de cette réunion. Le rapport complet fourni par l’État partie signalait que le projet d’extension du port de Séville n’a ...
XII.36            Un rapport détaillé sur le site a été adressé par correspondance et courrier électronique le 11 février 2002 par le Département de la Culture, des Médias et des Sports. L’UICN a noté que, selon le rapport, le plan de gestion de l’aire de beauté naturelle exceptionnelle (AONB) qui forme la zone centrale du site est actuellement en préparation. Un document à ce sujet est en cours d’élaboration pour consultation publique en mars 2002 ; il sera suivi d’un projet de plan en juin 2002. Une ...
XII.41            Un rapport détaillé sur le site a été adressé par correspondance et par courrier électronique le 4 février 2002 par le Département de la Culture, des Médias et des Sports. L’UICN a noté, selon le rapport, que les résultats du relevé des fonds marins sont en cours d’analyse et qu’un compte rendu sera publié dès que possible. Ces résultats donneront des informations sur le développement du projet d’extension du site du patrimoine mondial de St Kilda, et sur le site à classer et donc à protéger ...
XII.44            Le Bureau a été informé qu’après l’incident d’octobre 2001 pour pêche illégale, l’État partie a pris une série d’importantes mesures pour renforcer la protection de la Réserve marine. Il a en particulier établi une étroite collaboration avec le Service national des gardes-côte (NCGS) et la Sea Shepherd Conservation Society chargés de patrouiller dans la zone. Par ailleurs, il a étendu les limites de la Réserve à 12 milles nautiques et a condamné le propriétaire d’un bateau ...
XII.47            Le Bureau a noté que suite à la demande du Comité à sa 25e session (Helsinki, 2001), l’État partie avait fourni un rapport après achèvement d’une révision des décisions de gestion prises pour limiter les risques associés à l’éventualité d’un lahar provenant de Crater Lake de Ruapehu. La Ministre de la Conservation a annoncé que l’installation d’un système d’alarme et d’avertissement perfectionné, et la construction d’une digue le long du fleuve Wangaehu suffisent ...
XII.53            Le Bureau a noté qu’un rapport sur l’état de conservation du site a été fourni par l’État partie le 30 janvier 2002 et a été étudié par l’UICN et l’ICOMOS. Le Bureau a noté que, depuis 1992, date de publication du plan d’aménagement de Pamukkale, il y a eu des faits positifs dans plusieurs domaines : Construction d’un moyen de transport vers le site : la route reliant la ville de Pamukkale au plateau, en montant à travers les terrasses en travertin, a été fermée. ...
XII.56            Le Bureau a été informé que l’État partie avait soumis le 6 décembre 2001 un rapport détaillé indiquant que presque toutes les recommandations de la mission de 1999 avait été suivies, notamment un plan du village d’Aguas Calientes, des études détaillées sur la capacité d’accueil du sanctuaire et ses moyens d’accès, la limitation des installations réservées aux visiteurs dans la zone entourant la Ciudadela et les avantages d’agrandir le site. Cependant, d’autres rapports ...
XII.63            En rappelant les recommandations des deux séminaires organisés par le Centre du patrimoine mondial en 1998 et 1999 en collaboration avec l’Université de Delft, le Bureau a noté que Byblos est l’un des cinq sites libanais concernés par un vaste projet d’aménagement du patrimoine culturel et d’urbanisme financé par la Banque mondiale, et a examiné le résumé des conclusions d’une mission de l’ICOMOS effectuée sur le site en novembre ...
Sites : Byblos
XII.78            Le Secrétariat a informé le Bureau des résultats de la mission menée sur place par un responsable du Centre en novembre 2001. Le bien est constitué de deux parties : le monticule du Mausolée, et, 1,5 km à l’Est, le Musée des guerriers de terre cuite. XII.79            L’attention du Bureau a été attirée sur la coordination insuffisante des autorités de gestion, le développement touristique incontrôlé et l’absence de plan de gestion ...
XII.88            Le Bureau a étudié le rapport sur l’état de conservation de ce bien du patrimoine mondial présenté dans le document WHC-02/CONF.201/11Rev, ainsi que les résultats de la mission du Centre du patrimoine mondial entreprise en janvier 2002 à l’invitation du Gouvernement iranien. Le Bureau a noté avec satisfaction le bon état de conservation des monuments composant le Centre historique d’Ispahan et comprenant l’aire de patrimoine mondial du Meidan ...
XII.91            Le Bureau a étudié le rapport sur l’état de conservation de ce bien présenté dans le document de travail WHC-02/CONF.201/11Rev. Le Bureau s’est déclaré profondément préoccupé de constater : (a) l’augmentation rapide des démolitions illégales de bâtiments historiques, y compris de bâtiments classés à l’inventaire des bâtiments traditionnels en bois ; (b) la construction illégale de bâtiments, dont des bâtiments réservés à l’administration ...
XII.94            Le Bureau a examiné le rapport sur l’état de conservation de ce bien du patrimoine mondial présenté dans le document WHC-02/CONF.201/11Rev ainsi que les informations actualisées sur les consultations en cours entre les autorités népalaises, le Centre du patrimoine mondial, les organes consultatifs et les experts internationaux de l’UNESCO concernant les plans en vue de la conservation du temple de Maya Devi. XII.95            L’Observateur du ...
XII.98            Le Secrétariat a informé le Bureau que la présence de munitions terrestres non explosées (UXO) sur le site à la suite de la guerre du Viet Nam, a eu des conséquences négatives sur la recherche archéologique des zones récemment découvertes, la restauration de huit zones de monuments et la mise en valeur du site pour les visiteurs. Le Bureau a noté que les autorités vietnamiennes avaient déminé les munitions non explosées aux abords de quatre principaux monuments depuis 1975. Ce travail de déminage progresse lentement, ...
XII.101         En réponse à une mission de l’ICOMOS sur le site en avril 2001 pour évaluer l’impact d’un projet routier prévu aux alentours du château de Tiefurt et de son parc à Weimar, pour lequel il a été reconnu que la « solution 1 » aurait le moins d’impact sur le site, le rapport d’avancement soumis par le Ministère des Sciences de l’Etat de Thuringe a confirmé que la décision de poursuivre ce projet routier (solution 1) avait été ...
XII.103         Le rapport présenté par la Fédération de Russie sur l’état d’avancement d’un projet de prospection pétrolière par une entreprise russe en mer Baltique indique que le Ministère des Ressources naturelles de la Fédération de Russie n’a pas encore reçu la documentation du projet relative à l’aménagement et à l’exploitation du gisement pétrolifère. De plus, le rapport précise qu’actuellement, il n’y a pas de production pétrolière et que le gisement n’a pas d’impact négatif ...
XII.106         Les informations communiquées par l’État partie indiquent que les incidences de l’extraction sont négligeables pour la conservation de Spišský Hrad et des monuments culturels associés. En outre, le rapport révèle que l’entreprise d’extraction élabore actuellement un nouveau plan d’extraction et de remise en culture, en coopération avec la Direction nationale pour la protection de la nature, afin de répondre aux critères de préservation de la nature et du ...
XII.108         Le rapport soumis par le Département de la Culture, des Médias et des Sports du Royaume-Uni indique que des plans de gestion sont en place pour les deux parties du site. Concernant Stonehenge, il signale qu’une demande d’approbation de la planification du centre d’accueil sera présentée en été 2002, tandis que la procédure d’approbation du projet routier débutera en décembre 2002. Des évaluations d’impact environnemental sont prévues pour les deux projets. Concernant Silbury Hill, English Heritage ...
XII.110         Le Bureau a été informé des dégâts provoqués par l’inondation du centre historique de Goiás. Le matin du 31 décembre 2001, Goiás a subi l’une de ses plus importantes inondations. Dès l’aube, des pluies torrentielles intermittentes ont causé une augmentation énorme du volume d’eau entraîné dans le lit du Rio Vermelho. Le site a été sérieusement endommagé par ces importantes pluies et inondations. XII.111         L’inspection menée par ...
XII.114         Le Bureau a noté que le 14 mars 2002, un vent de 156 km/h a frappé de plein fouet la Grande île de Chiloé provoquant d’importants dégâts aux églises de Chiloé : la tour de l’église de San Juan risque de s’effondrer ; une partie du toit de l’église de Nuestra Gracia de Quinchao s’est envolée ainsi que quatre étais, et son portique a été endommagé ; la tour et la nef de l’église de Tenaún penchent d’un côté, les fondations des murs latéraux ...
XII.116         Le Bureau a noté que le Bureau national du patrimoine monumental de l’État partie a remis au Centre du patrimoine mondial, le 31 janvier 2002, un rapport préliminaire en espagnol (puis la traduction en anglais le 11 février 2002), sur l’état de conservation des six maisons coloniales construites par Nicolás de Ovando, situées dans le centre historique de la ville coloniale, ainsi que les mesures qui ont suivi. 1)       La Direction nationale du patrimoine s’est réunie pour ...
XII.118         Le Bureau a noté les dégâts provoqués par l’incendie du 29 décembre 2001, à Lima. Le quartier de « Mesa redonda », très peuplé et situé dans la zone tampon du centre historique de Lima, a été gravement touché par un incendie provoqué par l’explosion de feux d’artifice. Cet incendie a fait 275 victimes, 162 disparus et 1000 blessés, ainsi que des dégâts matériels de l’ordre de 10.000.000 de dollars, touchant plus de 5000 petites entreprises et laissant plus de 10.000 sans ...
XII.125         Le Bureau a été informé des difficultés de conservation qui subsistent sur le site archéologique de Chavín ainsi que des mesures d’urgence qui ont été prises telles que l’arrêt immédiat des déblaiements de terre, l’étaiement de certains murs sur le point de s’effondrer, le nettoyage de certains conduits de circulation de ventilation, l’élaboration de plans topographiques pour évaluer les flux des eaux et les filtrations, le réaménagement des circuits touristiques. Il a également noté que les ...
XII.87            Le Bureau a étudié le rapport sur l’état de conservation de ce bien du patrimoine mondial présenté dans le document WHC-02/CONF.201/11Rev et il a de nouveau demandé à l’État partie de rendre compte de l’avancement de l’établissement d’un plan de gestion d’ensemble et des mesures prises en vue de la conservation et de l’aménagement de Konarak. Le Bureau a encouragé les autorités chargées de la conservation et de la gestion de ce bien à présenter une demande d’assistance ...
XII.84            Le Bureau a étudié l’état de conservation de ces deux biens du patrimoine mondial tel que présenté dans le document WHC-02/CONF.201/11 Rev ainsi que les conclusions et recommandations de la mission de suivi réactif effectuée par un expert international en peintures murales en décembre 2001. Le Bureau a noté que la mission avait constaté les menaces suivantes aux deux sites : infiltration d’eau de pluie dans les grottes ; petites fissures sur les surfaces sculptées ; écaillage de la couche de peinture ; pullulation de chauve-souris et d’insectes à l’intérieur des ...
[Uniquement en anglais] XIV.1 The Bureau approved the following requests for international assistance: Preparatory Assistance Cultural - Asia - Pakistan Preparatory assistance for the nomination of the archaeological remains at Ranigat as an extension of Taxila World Heritage site The Bureau approved US$ 30,000, subject to the State Party paying its dues to the World Heritage Fund. Technical Co-operation Natural - Africa - Senegal Derby Eland Monitoring Programme The Bureau approved US$ 29,296 for this request, subject to the State Party paying its dues to the World ...
Le Comité du patrimoine mondial,Accepte la présence des Organisations gouvernementales internationales (OGIs), non gouvernementales internationales (ONGIs) et non gouvernementales (ONGs) suivantes à la session : Bird Life InternationalCentre Simon WiesenthalConseil international des Musées (ICOM)Fédération mondiale des Associations, Centres et Clubs UNESCO (FMACU)Fondation des Nations-Unies (UNF)Fondation nordique du patrimoine mondial (NWHF)Mihai Eminescu TrustOrganisation arabe pour l'Education, la Culture et la Science (ALECSO)Organisation de la Conférence islamique (OIC)Organisation ...
Le Comité du patrimoine mondial,Décide avec regret, en raison des contraintes de temps, de ne pas aborder ce point de l'ordre du jour.
Le Comité du patrimoine mondial décide : 1. De restreindre le débat sur le point 19 « Révision du Règlement intérieur » sur les manières de procéder afin de faciliter la prise de décisions à sa 27e session[1]; 2. De reporter le débat sur le point 7 « Rapport du Secrétariat » jusqu'à plus tard dans la semaine pour donner aux délégations plus de temps pour examiner le document[2]. [1] Conformément à la décision 26 COM 26, ce point est inclus dans l'ordre du jour de la session extraordinaire du Comité du patrimoine mondial de mars ...
Le Comité du patrimoine mondial,Définit les méthodes de travail suivantes pour l'adoption de son Rapport (en se fondant sur les procédures du Conseil exécutif de l'UNESCO) :1. Le Rapport à adopter par le Comité doit constituer un ensemble complet de décisions prises lors de la session. Le texte de chaque décision sera adopté, dans la mesure du possible, lors du débat sur le point ;2. Le Résumé des débats tenus en séance plénière (« Résumé des travaux ») sera diffusé séparément du Rapport et sera fourni au Comité en tant que document d'information.
Le Comité du patrimoine mondial,Adopte les méthodes de travail suivantes, telles que définies au point 26 COM 3.2, à sa présente session à titre expérimental, étant entendu que : 1. Le Rapport et le Résumé des travaux seront présentés simultanément, dans la mesure du possible, le premier pour adoption et le dernier pour information.2. Le Rapport (liste des décisions), entériné par le Comité lors de sa session, sera publié au plus tard un mois après la clôture de ladite session ;  3. Un projet complété du Résumé des travaux sera soumis aux membres du Comité, aux observateurs et aux organes ...
Le Comité du patrimoine mondial,Elit M. Tamás Fejérdy (Hongrie) comme Président et Mme Bénédicte Selfslagh (Belgique) comme Rapporteur. Les membres suivants du Comité sont élus Vice-Présidents : Afrique du Sud, Chine, Egypte, Grèce et Mexique.
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Rappelant toutes les résolutions des Nations Unies relatives au conflit et en particulier les Résolutions 1397, 1402 et 1403 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, la Résolution 53/27 de l'Assemblée générale concernant Béthléem-2000 et les dispositions de la Quatrième Convention de Genève (1949) et ses Protocoles additionnels ;2. Notant les dispositions de la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel (1972), la Convention concernant la protection des biens culturels en cas de conflits armés (La Haye, 1954) et les ...
Le Comité du patrimoine mondial,Demande au Directeur général, suite à la décision 6.1, de rechercher des ressources financières supplémentaires pour compléter la contribution du Fonds du patrimoine mondial en vue du lancement, avant fin 2002, de la première phase du plan d'action et afin de renforcer la phase opérationnelle l'année suivante.Voir aussi décision 26 COM 24.2.5
Le Comité du patrimoine mondial, Prend note des déclarations faites par les observateurs de la Palestine et d'Israël après l'adoption des décisions 26 COM 6.1 et 26 COM 6.2, et décide de les inclure in extenso dans le Résumé des travaux.
Le Comité du patrimoine mondial,Décide, en raison des contraintes de temps, de différer le débat sur ce point jusqu'à la prochaine session ordinaire du Comité du patrimoine mondial en 2003.
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Approuve les objectifs du Congrès international intitulé Patrimoine mondial 2002 : héritage partagé, responsabilité commune ; 2. Remercie le Gouvernement italien qui propose d'accueillir et de participer au financement du Congrès ; 3. Autorise l'utilisation de l'emblème du patrimoine mondial pour le Congrès ; 4. Invite le Directeur général, lorsque les auspices du Comité du patrimoine mondial et l'utilisation de l'Emblème du patrimoine mondial sont souhaités pour une conférence ou un congrès international, à soumettre le concept et le projet de ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Prend note du programme d'activités proposé, co-organisé, ou soutenu par l'UNESCO dans le cadre du 30e anniversaire de la Convention du patrimoine mondial ;2. Encourage les États parties à concevoir et à mettre en œuvre des activités promotionnelles à l'occasion de cet anniversaire et à communiquer au Centre les résultats de ces activités pour qu'il les transmette au Comité.
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Prend note de la proposition de publication d'un ouvrage sur les 30 ans de mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial ;2. Encourage le Centre du patrimoine mondial à établir un plan de travail pour cette publication en collaboration avec les organes consultatifs ;3. Demande au Centre du patrimoine mondial d'appliquer des normes élevées de contrôle de qualité pour la préparation de l'ouvrage ;4. Invite le Centre du patrimoine mondial à identifier des sources de financement extrabudgétaires possibles pour la ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Notant qu'en 2002, Année des Nations Unies pour le patrimoine culturel, le Comité du patrimoine mondial célèbre le 30e anniversaire de la Convention concernant la protection du patrimoine mondial culturel et naturel qui a été adoptée par la Conférence générale de l'UNESCO en 1972 ; 2. Considérant qu'en trente ans la Convention s'est avérée être un instrument unique de coopération internationale pour la protection du patrimoine culturel et naturel de valeur universelle exceptionnelle ; 3. Adopte la Déclaration de Budapest sur le patrimoine ...
Le Comité du patrimoine mondial,Prend note de l'état d'avancement des réformes et de la réflexion stratégique.
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Prend note du document WHC-02/CONF.202/7 qui doit être amendé à la demande du Comité avant d'être rendu public ;2. Rappelle la décision de la 164e session du Conseil exécutif de l'UNESCO sur la création d'un groupe de travail en vue de rechercher et d'examiner les moyens d'instaurer les conditions propres à prévenir la destruction intentionnelle de monuments et de sites d'importance culturelle (164 EX/48 et 164 EX/51) ;3. Invite le Directeur général à envisager le rôle de la Convention du patrimoine mondial au regard des initiatives en cours afin ...
Le Comité du patrimoine mondial, Décide, en raison des contraintes de temps, de différer la décision sur ce point jusqu'à sa session extraordinaire en mars 2003 [4].[4] Voir également décision 26 COM 26.
Le Comité du patrimoine mondial,1. Rappelle les objectifs de la Stratégie globale adoptée en 1994 par le Comité et les décisions concernant la représentativité de la Liste du patrimoine mondial prises par le Comité (Cairns, 2000) ;2. Souligne que l'objectif principal est de faciliter la tâche des États parties pour identifier les biens de valeur universelle exceptionnelle potentielle et pour préparer les listes indicatives et les propositions d'inscription ; 3. Invite l'ICOMOS à :1) réviser les catégories générales présentées, comme convenu à sa 24e session [(Cairns, 2000, VI .2, 3.2. ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Accepte comme « complètes » toutes les propositions d'inscription jugées « complètes » ou « presque complètes » et présentées dans le tableau A du document WHC-02/CONF.202/10 Rev, et donne son accord pour qu'elles soient examinées lors de la 27e session du Comité en 2003 ;2. Accepte que soient examinées lors de la 27e session du Comité en 2003, à titre exceptionnel compte tenu de la période de transition, les trois propositions d'inscription : Abris rupestres de Bhimbetka (Inde), Takht-e Soleyman (Iran) et Collines de Matobo (Zimbabwe), qui ont été ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Invite le Directeur général à prendre les dispositions nécessaires pour assurer la protection juridique de l'emblème du patrimoine mondial, de l'expression « patrimoine mondial » et de ses dérivés; 2. Décide de reporter la discussion sur le manuel et l'identité visuelle à sa 27e session (juin/juillet 2003).
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Conscient de la nécessité de poursuivre la réflexion sur ces questions ; 2. Décide de reporter ce débat[5], 3. Se résout à ne pas diffuser le document de travail au public jusqu'à ce qu'une décision finale soit prise par le Comité. [5] Conformément à la décision 26 COM 27, ce point est inclus dans l'ordre du jour de la 27e session du Comité (juin/juillet ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Adopte les Objectifs stratégiques suivants :Renforcer la Crédibilité de la Liste du patrimoine mondial ;Assurer la Conservation efficace des biens du patrimoine mondial ;Favoriser le développement d'un renforcement effectif des Capacités dans les États parties;Développer la sensibilisation du public, la participation et l'appui au patrimoine mondial par la Communication.2. Invite le Directeur général à élaborer des indicateurs de performances pour chacun des Objectifs stratégiques, pour présentation à la 27e session du Comité (juin/juillet 2003) afin de ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Note les informations figurant dans le document de travail WHC-02/CONF.202/13B sur l'analyse des grandes questions de conservation identifiées à l'issue de l'examen des demandes d'assistance internationale, des rapports sur l'état de conservation et de l'exercice de soumission de rapports périodiques; 2. Prend note en outre de l'état de mise en œuvre des quatre programmes du patrimoine mondial (Tourisme durable, Villes, Architecture en terre et Forêts) adoptés par le Comité à sa 25e session en décembre 2001 et des premières propositions de futurs ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Accueille favorablement l'Initiative de partenariats du patrimoine mondial, sur une base expérimentale, comme un moyen de parvenir à une approche plus systématique des partenariats ; 2. Reconnaît que le travail entrepris pour identifier les partenariats et les critères pour l'établissement de nouveaux partenariats du patrimoine mondial est en cours d'élaboration ; 3. Invite le Directeur général à affiner la mise au point d'un cadre régulateur pour l'Initiative de partenariats qui devra être ajouté aux Orientations du Comité relatives à l'utilisation ...
Le Comité du patrimoine mondial,Décide, en raison des contraintes de temps, de différer ce point jusqu'à sa session extraordinaire en mars 2003 [6]. [6] Voir également décision 26 COM 26.
Le Comité du patrimoine mondial,Décide, en raison des contraintes de temps, de différer le débat sur ce point jusqu'à sa session extraordinaire en mars 2003 [7]. [7] Voir également les décisions 26 COM 26 et 26 COM 28.
Le Comité du patrimoine mondial,Décide, en raison des contraintes de temps, de différer le débat sur ce point jusqu'à sa session extraordinaire en mars 2003 [8].[8] Voir également décision 26 COM 26. 
Le Comité du patrimoine mondial,1. Exprime sa satisfaction du Rapport périodique pour l'Afrique (2001), notant qu'il est excellent et qu'il donne des orientations pour de futures activités du patrimoine mondial en Afrique ;2. Notant que le plan d'action est déjà en cours de mise en œuvre, demande que les activités qui y sont précisées soient restructurées conformément aux nouveaux Objectifs stratégiques ; 3. Encourage la coopération afro-arabe bi-régionale et le travail en réseau, basés sur la similarité des problèmes et sur les solutions suggérées par ce rapport périodique et par celui ...
Le Comité du patrimoine mondial,Invite le Directeur général à présenter par écrit les informations et les projets de décision sur l'état de conservation des biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial et sur la Liste du patrimoine mondial en péril.
Le Comité du patrimoine mondial, Invite le Directeur général à renforcer la coordination et, si possible, à instaurer un mécanisme de consultation permanent avec la Banque mondiale pour les projets relatifs aux biens du patrimoine mondial.
Le Comité du patrimoine mondial, Invite le Directeur général à présenter un rapport et des statistiques concernant les rapports sur l'état de conservation de bien inscrits sur la Liste du patrimoine mondial, et sur la Liste du patrimoine mondial en péril, lors de sa session extraordinaire en mars 2003.
Le Comité du patrimoine mondial : 1. Invite l'État partie à finaliser rapidement le plan de gestion, à confirmer son adoption par le Gouvernement et à soumettre un calendrier d'activités pour l'élaboration d'un projet de zone transfrontalière du patrimoine mondial dans le delta du Danube en coopération avec les autres États parties concernés ;2. Engage vivement l'État partie à prendre les mesures nécessaires pour acheter le générateur électrique mobile permettant de fermer rapidement les portes des écluses selon les besoins et de minimiser les risques de pollution qui pourraient être ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Regrette l'étendue des dégâts causés par l'éruption volcanique de janvier 2002 et demande au Directeur général de transmettre ses condoléances aux habitants de Goma et de manifester sa solidarité avec eux par l'intermédiaire des autorités compétentes des Nations Unies et autres voies ;2. Demande au Directeur général de consulter les autorités des Nations Unies et les autres partenaires compétents pour mettre en place des systèmes d'évaluation des risques et de prévention des catastrophes naturelles afin d'épargner des vies humaines et de minimiser les ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Se déclare satisfait d'accueillir le Libéria comme État partie à la Convention ;2. Se félicite de la collaboration exemplaire entre les trois États parties, les Nations Unies et les ONG pour la conservation afin d'établir un solide cadre de collaboration transfrontalière pour la conservation de l'écosystème du mont Nimba;3. Invite les trois parties à examiner le projet d'accord cadre tri-national et à le finaliser dès que possible, et invite aussi la Guinée et la Côte d'Ivoire à régler à l'amiable et efficacement leurs différends au sujet des limites de ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Note avec préoccupation les menaces permanentes d'insurrection et leur impact sur l'état de conservation du site, en particulier dans les massifs oriental et occidental, mais observe également plusieurs mesures de conservation positives, notamment: la finalisation du plan de gestion qui attend l'approbation du Gouvernement d'Etat, la reconstruction progressive des camps et des postes de garde et la présence accrue du personnel chargé des opérations de gestion sur le site ; 2. Invite le Gouvernement indien et le Gouvernement d'Etat de l'Assam à chercher ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Invite l'État partie à présenter un rapport détaillé sur le véhicule acheté avec l'argent du Fonds du patrimoine mondial, lequel aurait été volé, et à évoquer dans ce même rapport les questions de personnel, de développement des infrastructures, de gestion et de sécurité portant atteinte à l'intégrité du site ;2. Demande un bilan sur la mise en œuvre du plan de réhabilitation du site approuvé par le Bureau en 1999 et un examen de caractère permanent du financement octroyé par les bailleurs de fonds et le Gouvernement pour la conservation des Réserves ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Note qu'il est prévu d'organiser un atelier en septembre 2002, en utilisant les 50 000 dollars E.U. que le Fonds du patrimoine mondial a octroyés en mai 2002 au titre de l'assistance d'urgence, pour définir les indicateurs, les repères et autres composantes d'un programme scientifique de suivi devant guider à l'avenir les évaluations par le Comité des résultats du programme de réhabilitation du Parc national de l'Ichkeul ;2. Invite l'État partie à soumettre un rapport détaillé sur les résultats du projet d'Assistance d'urgence, avec la description du ...
  Le Comité du patrimoine mondial,1. Note avec satisfaction que les problèmes soulevés par l'UICN relatifs à la question récente des permis d'exploitation minière concernent des carrières de calcaire situées en dehors de la zone du patrimoine mondial et félicite l'État partie d'avoir décidé d'affecter 4,1 millions de dollars E.U. pour améliorer le traitement des eaux usées dans la région des Everglades ;2. Invite l'État partie à coopérer avec le Centre et l'UICN à la préparation d'un rapport pour la 27e session du Comité en juin/juillet 2003, en indiquant les mesures qu'il a l'intention ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Note que l'État partie a préparé le projet d'évaluation d'impact environnemental supplémentaire et qu'il a reçu 350 000 commentaires qui sont en cours de traitement ; 2. Demande instamment à l'État partie de rendre compte de la suppression progressive des motoneiges à Yellowstone et de ses autres efforts pour s'assurer que les moyens de transport en hiver respectent le Parc, ses visiteurs et sa faune sauvage ; 3. Invite l'État partie à coopérer avec l'UICN et le Centre à la préparation d'un rapport pour la 27e session du Comité en juin/juillet 2003, ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Prend note du rapport présenté par l'État partie et se félicite des progrès accomplis et des efforts en cours pour renforcer la protection, la conservation et la présentation du site du patrimoine mondial ; 2. Réitère les recommandations émises par le Bureau à sa 25e session, notamment en ce qui concerne l'élargissement du conseil d'administration du Parc national de Butrint aux niveaux national et régional à toutes les autorités compétentes afin d'assurer une coordination solide et efficace de la gestion de ce site du patrimoine mondial ; 3. Prie ...
Sites : Butrint
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Note avec satisfaction le récent retour de deux sculptures d'Angkor au Musée National de Phnom Penh, en provenance de l'Académie des Beaux-Arts d'Honolulu ; 2. Note qu'un appui a été fourni au Comité international de coordination pour la sauvegarde et le développement d'Angkor (ICC) par de nouveaux partenaires (Suisse et Inde) et exprime sa satisfaction de l'appui de la Ville de Paris pour soutenir le Centre de documentation ; 3. Demande instamment à l'État partie de mettre à la disposition de la 27e session du Comité en juin/juillet 2003, dans le ...
Sites : Angkor
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Exprime sa satisfaction au Gouvernement indien et au Gouvernement de l'Etat du Karnataka pour la création d'un « Service de gestion de l'aire de patrimoine mondial de Hampi » afin d'assurer une coordination effective de la conservation et des activités de développement dans le périmètre des aires du patrimoine mondial de Hampi ;2. Encourage l'État partie et les autorités concernées à poursuivre leurs efforts de formulation d'un plan de gestion d'ensemble et, à cette fin, demande au Centre du patrimoine mondial de continuer à coopérer avec les autorités ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Félicite les autorités omanaises des accomplissements notoires dans l'avancement des travaux de conservation du Fort et du lancement des préparatifs du plan de gestion ;2. Recommande à l'État partie d'assurer d'urgence la supervision technique nécessaire des travaux de conservation en cours sur le site et de veiller à ce qu'une étude et une analyse détaillées des valeurs culturelles et naturelles de l'oasis de Bahla et de ses alentours soient comprises dans l'étude du cabinet de consultants ;3. Se déclare préoccupé du projet de construction du nouveau ...
Sites : Fort de Bahla
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Renouvelle la demande faite à l'État partie à sa 24e session de prendre des mesures correctives afin d'éliminer les menaces pesant sur le site, et de clarifier le droit de propriété, l'utilisation du sol et le statut légal du sol à l'intérieur d'une zone de 60 m des travaux hydrauliques partiellement démolis, en particulier compte tenu de l'Ordonnance du Pendjab sur les biens fonciers spéciaux applicable au site ; 2. Prend note avec satisfaction des actions positives prises et prévues par l'État partie et le Centre pour la réhabilitation des Jardins ...
Le Comité du patrimoine mondial,1. Prend note de l'important travail engagé par les autorités locales et se félicite de la volonté manifestée par l'État partie de vouloir corriger la situation actuelle ;2. Demande à l'État partie de préparer, pour le 1er février 2003, un rapport d'avancement sur le développement des travaux pour examen par le Comité à sa 27e session en juin/juillet 2003 ;3. Décide de maintenir, en accord avec l'Etat partie, le site sur la Liste du patrimoine en péril.
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Exprime sa vive préoccupation devant la situation qui appelle des mesures correctives urgentes, car l'environnement naturel fragile continue d'être affecté par : la construction incontrôlée d'appentis sur les terrasses, l'action érosive du climat sur les rizières, l'abandon des rizières, des pratiques agricoles non durables pour les populations locales ; 2. Exprime sa satisfaction devant les mesures prises par l'État partie pour mettre en place une instance permanente efficace, chargée de coordonner et de guider les efforts pour réhabiliter ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Recommande aux autorités yéménites de renforcer, en étroite collaboration avec le Centre, la coordination de tous les efforts pour la sauvegarde de la Ville historique de Zabid ;2. Demande au Centre de finaliser les grandes lignes du Plan de conservation urbaine et des spécifications techniques pour les réparations des bâtiments résidentiels, afin d'assurer une répartition claire des rôles et des responsabilités entre les autorités yéménites compétentes et la communauté internationale des bailleurs de fonds ; 3. Encourage l'État partie à créer sur le ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Note que des consultations liminaires ont eu lieu entre le Centre et l'État partie concernant l'état de conservation de Kotor ;2. Demande aux autorités d'inviter une mission UNESCO-ICOMOS à évaluer la restauration du site et son état actuel de conservation ; 3. Demande à la mission d'émettre une recommandation sur le retrait éventuel du site de la Liste du patrimoine mondial en péril à sa 27e session en juin/juillet 2003.
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Invite l'État partie à fournir des informations récentes sur la suite donnée à la pétition d'intérêt public (PIP) relative aux effets de l'exploitation des larves de crevettes tigrées et sur les mesures prises par les autorités pour répondre aux inquiétudes exprimées par la PIP ;2. Recommande que l'État partie envisage, avec des scientifiques indiens et ceux de la Commission pour la survie des espèces de l'UICN (SSC), la révision des méthodes et techniques utilisées pour recenser les tigres, en vue d'apporter des informations supplémentaires pour ...
Le Comité du patrimoine mondial,Prend note que des échanges d'informations sur l'état de conservation de plusieurs biens australiens sont en cours entre l'Etat partie, le Comité australien de l'UICN et le Centre et qu'un rapport périodique national sera préparé par l'État partie et soumis pour examen à la 27e session du Comité en juin/juillet 2003.
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Prend note des résultats du rapport de la mission conjointe UNESCO-UICN et du nombre de menaces actuelles et potentielles qui pèsent sur les valeurs et l'intégrité du site, notamment les questions de limites, l'absence de plan de gestion et une nouvelle proposition d'aménagement du domaine skiable qui portera atteinte à la forêt ;2. Accueille favorablement la réponse de l'État partie aux inquiétudes exprimées dans le rapport de la mission et prend acte du soutien apporté par le gouvernement suisse au projet bulgaro-suisse de conservation de la ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Exprime de sérieuses inquiétudes à propos de la mine de zinc et des conclusions du rapport du MVEIRB (Mackenzie Valley Environmental Impact Review Board), notamment les commentaires sur l'inadéquation de la MVRMA (Mackenzie Valley Resource Management Act) pour résoudre les questions de conflits d'utilisation des terres et de politique touchant le site et ses environs ;2. Demande à l'État partie de fournir, d'ici le 1er février 2003, des informations sur la façon dont les inquiétudes et les recommandations du rapport du MVEIRB seront prises en compte du ...
Le Comité du patrimoine mondial,Demande à l'État partie de l'informer avant le 1er février 2003 de l'évolution de la proposition de construire une route d'hiver et, en particulier, du résultat des appels auprès de la Cour fédérale qui doit rendre son jugement au second semestre 2002, pour examen par le Comité à sa 27e session en juin/juillet 2003.
Le Comité du patrimoine mondial,1. Prend note du rapport sur l'état de conservation et de la décision du Bureau (document WHC-02/CONF.202/2, paragraphes XII. 44-46) ;2. Décide d'examiner la proposition d'extension du bien sous le point 23 « Propositions d'inscription » [10]. [10] Voir décision 26 COM 23.4.
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Demande à l'État partie de fournir un rapport détaillé sur la situation du braconnage sur le site, notamment des informations sur les intentions rapportées de réouverture de la chasse dans tout le pays et les suites données aux recommandations. Si cela se confirme, l'État partie devra élaborer les programmes et méthodes qui permettront de réguler et de contrôler cette activité sur le site du patrimoine mondial ;2. Prie instamment l'État partie à inviter une mission de suivi qui évaluera l'état de conservation du site, afin de déterminer s'il convient de ...
Le Comité du patrimoine mondial,1. Prend note que des progrès notoires ont été faits dans la lutte contre les espèces envahissantes, la conservation des espèces marines, la quarantaine et le renforcement institutionnel, essentiellement grâce à la mise en œuvre des projets UNESCO/Fondation des Nations Unies (UNF)/Fondation Charles Darwin, Fonds pour l'environnement mondial (FEM)/Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et Banque interaméricaine du développement (BIAD). Il y a des signes manifestes de l'engagement du Gouvernement en faveur de la conservation, notamment avec ...
Le Comité du patrimoine mondial,Prend note du rapport sur l'état de conservation du site et de la décision du Bureau (document WHC-02/CONF.202/2, paragraphes XII.19-22).
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Félicite les autorités nationales et locales pour les ressources mobilisées en vue d'établir et de maintenir le contrôle du braconnage, des empiètements et des activités illégales;2. Prend note que le niveau de présence du personnel sur le terrain, ainsi que les mécanismes d'application de la loi et de patrouille appuyés par des infrastructures de communication adéquates, sont satisfaisants;3. Invite les autorités nationales et locales à accélérer la finalisation du plan de gestion, à assurer un soutien financier et technique régulier et prévisible, et ...
Le Comité du patrimoine mondial,Prend note du rapport sur l'état de conservation du site et de la décision du Bureau (document WHC-02/CONF.202/2, paragraphes XII.3 - XII.5).
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Invite l'État partie à déterminer le plus rapidement possible le moment opportun pour une mission UNESCO/UICN et à communiquer la date au Centre et à l'UICN suffisamment à l'avance pour qu'ils puissent s'organiser de façon à aborder tous les problèmes en rapport avec le renforcement de l'état de conservation de ce site ; 2. Demande à l'État partie d'analyser les problèmes persistants des limites du Parc et de la concession avant la mission ; 3. Recommande qu'un rapport détaillé sur la mission soit présenté à sa 27e session en juin/juillet ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Prend note de l'issue positive de la procédure judiciaire engagée à propos de la légitimité du Plan d'aménagement paysager ; 2. S'inquiète de ce qu'une autre décision de justice retarde l'adoption et la mise en œuvre de cet instrument clé pour la gestion du site ;3. Demande à l'État partie de lui donner d'autres informations sur l'extraction de pierre ponce à l'intérieur du site du patrimoine mondial ;4. Exhorte l'État partie d'interdire l'extension de cette activité qui risque de porter atteinte aux valeurs pour lesquelles le site a été inscrit sur la ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Félicite l'État partie pour ses efforts en vue de régler les problèmes de conservation sur ce site, en particulier pour limiter l'empiètement et mettre en œuvre des projets communautaires ; 2. Demande à l'État partie de soumettre à l'examen du Centre et de l'UICN : une copie de la version finale du rapport du Groupe de travail sur les forêts kenyannes (KFWG)/Laikipia et coll.; une carte du déclassement de la forêt proposée dans Sirimon Forest, montrant clairement le lien avec le site du patrimoine mondial, ainsi que l'endroit où les plantations ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Prend note qu'aucune décision concernant l'éventuel élargissement du site du Gunung Mulu pour inclure le Parc national du Gunung Buda n'a été prise ; 2. Recommande que le Centre et l'UICN restent en contact avec l'État partie et soulèvent au moment opportun la question de l'éventuelle participation des autochtones à la planification de l'extension du site du patrimoine mondial.
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Demande instamment à l'État partie d'entreprendre pour le projet de route une étude complète d'évaluation d'impact environnemental qui soit conforme aux normes internationales reconnues, en collaboration avec les bailleurs intéressés ;2. Prend note de l'achèvement de l'étude de l'Agence allemande pour la coopération (GTZ) sur la légalité de la prospection pétrolière à l'intérieur du parc et demande qu'elle soit soumise à l'UICN et au Centre pour examen ;3. Prie instamment l'État partie à prendre des mesures urgentes pour protéger le parc, avant tout ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Se félicite des efforts de l'État partie pour réguler le développement du tourisme à Sian Ka'an; toutefois, le Comité invite l'État partie à surveiller étroitement les aménagements réalisés dans les propriétés privées ;2. Note que l'État partie a soumis les exemplaires des cartes dressées pour le Plan d'aménagement du littoral en indiquant comment il est en rapport avec les limites du site du patrimoine mondial ;3. Demande à l'État partie de rendre compte de l'impact sur le site du retrait du moratoire pour la construction, d'ici le 1er février 2003 ...
Sites : Sian Ka'an
Le Comité du patrimoine mondial, Prend note du rapport sur l'état de conservation du site et de la décision du Bureau (document WHC-02/CONF.202/2, paragraphes XII.6- XII.10).
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Prend note que l'état de conservation du site suscite encore de sérieuses inquiétudes, en particulier concernant les impacts de la pollution, notamment celle qui provient de l'usine de pâtes et papiers de Baïkalsk, l'absence de progrès en ce qui concerne la loi fédérale sur la protection du lac Baïkal, la création de la « Commission Baïkal » et les incertitudes liées à la prospection et à l'exploitation du gaz dans le delta de la Selenga ;2. Demande à l'État partie de fournir les éléments suivants :a) Un calendrier précis de mise en œuvre de la première ...
Sites : Lac Baïkal
Le Comité du patrimoine mondial, Prend note du rapport sur l'état de conservation du site et de la décision du Bureau (document WHC-02/CONF.202/2, paragraphes XII. 30-33).
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Félicite l'État partie pour ses efforts soutenus en vue de la conservation du site, en particulier pour ses initiatives en faveur de la population de lynx ibériques ;2. Prie instamment l'État partie à considérer comme prioritaire la promotion d'une politique d'aménagement intégré du territoire, afin de limiter au maximum les impacts du système d'irrigation et de la conception/construction/gestion du réseau routier aux environs du site.
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Remercie l'État partie de l'aide fournie pour produire l'étude sur les ongulés de Ngorongoro, tout en lui demandant de mettre en œuvre les recommandations de cette étude ;2. Invite l'État partie à envisager un moratoire sur de nouveaux aménagements à l'intérieur et autour du cratère (Highlands), tant que les impacts des hôtels, du réseau routier et autres aménagements touristiques existants n'auront pas été évalués, en insistant plus particulièrement sur l'utilisation de l'eau ;3. Demande à l'État partie de présenter un rapport sur l'état de ...
Le Comité du patrimoine mondial,Exhorte la République-Unie de Tanzanie et le Kenya à instaurer le dialogue sur les effets transfrontaliers des modifications du bassin hydrographique en amont sur le site de Serengeti et à demander à l'UICN, par l'intermédiaire de son Bureau régional pour l'Afrique de l'Est, de les aider dans leurs démarches pour instaurer ce dialogue.
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Prend note du rapport sur l'état de conservation du site et de la décision du Bureau (document WHC-02/CONF.202/2, paragraphes XII. 36- 40) ; 2. Prend note de l'information nouvelle selon laquelle une mission a été invitée sur le site.
Le Comité du patrimoine mondial,  Prend note du rapport sur l'état de conservation du site et de la décision du Bureau (document WHC-02/CONF.202/2, paragraphes XII. 41-43).
Le Comité du patrimoine mondial,Recommande à l'État partie de mettre en œuvre de toute urgence le plan de gestion de 1995 pour ce site, en prévoyant son perfectionnement continu (sur la base des informations recueillies et des leçons tirées), et d'adresser avant le 1er février 2003 un rapport sur la situation, pour examen à sa 27e session en juin/juillet 2003.
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Félicite les responsables du site et le National Park Service pour les efforts qu'ils ont déployés pour s'attaquer au problème de la qualité de l'air ; 2. Espère que l'entrée en vigueur des normes nationales de l'EPA (Agence pour la protection de l'environnement) aura un effet positif sensible sur la qualité de l'air du site ;3. Demande à l'État partie de le tenir informé des mesures prises dans les États et au niveau fédéral pour faire face aux problèmes de pollution de l'air qui touchent le site.
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Exprime de sérieuses inquiétudes à propos des impacts potentiels du projet proposé et de l'absence d'évaluation environnementale exhaustive, en particulier des impacts potentiels des déversements d'hydrocarbures et de produits chimiques inhérents à ce type d'aménagement, et de l'insuffisance des informations hydrogéologiques disponibles ;2. Prie instamment l'État partie d'entreprendre un programme de recherche avec une analyse des autres possibilités pour le choix du site, ainsi qu'une étude géologique et hydrogéologique détaillée, avec étude des ...
Le Comité du patrimoine mondial, Prend note du rapport sur l'état de conservation du site et de la décision du Bureau (document WHC-02/CONF.202/2, paragraphes XII.11)
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Exprime son inquiétude à l'État partie à propos des nouvelles fuites d'eau contaminée à la mine d'uranium de Ranger et sur la concession minière de Jabiluka qui jouxte le Parc national de Kakadu. Le Comité s'inquiète également des lacunes des procédures réglementaires de déclaration des incidents dans les deux mines et des insuffisances de la gestion des stocks de minerai dans la mine de Ranger, ce qui entame la confiance du public dans la gestion et le suivi des deux sites. Enfin, le Comité insiste sur la nécessité d'adopter un régime environnemental ...
Le Comité du patrimoine mondial, Prend note du rapport sur l'état de conservation du site présenté aux paragraphes XII.47-52 du document WHC-02/CONF.202/2.
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Prend note des recommandations de la mission ainsi que des recommandations faites par le Bureau ;2. Exprime sa très vive préoccupation quant à l'inadéquation permanente de la gestion et des dispositions de planification du Sanctuaire, tout en reconnaissant les progrès récemment réalisés en certains domaines, en particulier la gestion du Camino Inca et la publication du nouveau décret présidentiel ;3. Encourage les autorités péruviennes à continuer de coopérer avec le Centre du patrimoine mondial à l'application de mesures pour améliorer la gestion du ...
Le Comité du patrimoine mondial,Prend note du rapport sur l'état de conservation du site et de la décision du Bureau présentés aux paragraphes XII.53-55 du document WHC-02/CONF.202/2).
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Exprime sa vive inquiétude face à une situation incompatible avec le maintien des valeurs universelles exceptionnelles du site, qui avaient justifié son inscription sur la Liste du patrimoine mondial ;2. Invite le Centre du patrimoine mondial à envoyer une nouvelle mission à Tipasa, en vue de discuter avec l'État partie des mesures immédiates de sauvegarde à prendre et pour arrêter toute action en cours ou future susceptible de compromettre l'intégrité du site et de sa zone tampon ;3. Recommande que le Centre aide l'État partie à préparer et mettre en ...
Sites : Tipasa
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Réitère ses recommandations émises à la 25e session, au moment de l'inscription du bien ; 2. Rappelle le paragraphe 22 des Orientations: « Lorsque les qualités intrinsèques d'un bien proposé sont menacées par l'action de l'homme et que ce bien satisfait néanmoins aux critères et aux conditions d'authenticité ou d'intégrité (...) un plan d'action définissant les mesures correctives requises devrait être soumis avec le dossier de proposition d'inscription. Si les mesures correctives proposées par l'Etat concerné n'étaient pas prises dans le laps de temps ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Accueille favorablement l'invitation des autorités nationales pour une mission conjointe UNESCO-ICOMOS sur le site dès que possible;2. Demande que le rapport de cette mission lui soit présenté pour examen à sa 27e session en juin/juillet 2003.
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Ayant examiné l'état de conservation du bien, les conclusions et recommandations de la mission d'expert de l'UNESCO en avril 2002, ainsi que les nouvelles informations communiquées par le gouvernement du Bangladesh et l'ICOMOS ;2. Tout en félicitant les autorités des efforts déployés pour renforcer la protection du bien, se déclare préoccupé par la détérioration des plaques en terre cuite et de la structure, ainsi que par la perte partielle d'authenticité du bien du fait de la dépose et du remplacement systématiques des plaques en terre cuite du IXe ...
Le Comité du patrimoine mondial, Demande à l'État partie de présenter pour le 1er février 2003, un rapport sur l'état d'avancement des travaux de restauration réalisés sur le bien pour examen à sa 27e session en juin/juillet 2003.
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Prend note du rapport transmis par l'Etat Partie ; 2. Félicite les autorités canadiennes des actions entreprises conformément aux recommandations faites par la mission ICOMOS et par la 25e session du Comité ; 3. Demande à l'Etat Partie de continuer à travailler en étroite consultation avec l'ICOMOS et le Centre ; 4. Demande à l'État partie de fournir pour le 1er février 2003, un rapport d'avancement sur cette question pour examen à sa 27e session en juin/juillet ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Se félicite de la rapidité de l'intervention de l'État partie et de l'étude détaillée qui a été fournie résumant les dégâts importants provoqués par les vents ;2. Recommande que l'assistance d'urgence demandée soit accordée le plus rapidement possible afin que les travaux puissent être finalisés; 3. Demande à l'État partie de soumettre d'ici le 1er février 2003 un rapport détaillé sur l'état d'avancement des travaux de restauration engagés pour examen à sa 27e session en juin/juillet 2003.
Le Comité du patrimoine mondial, Prend note du rapport sur l'état de conservation du site et de la décision du Bureau (document WHC-02/CONF.202/2, paragraphes XII 78-83).
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Ayant étudié le rapport sur l'état de conservation de ce bien ainsi que des informations additionnelles fournies par le Centre;  2. Prend note des informations supplémentaires présentées par l'Etat partie ; 3. Encourage l'État partie à poursuivre ses efforts pour réhabiliter et mettre en valeur le bien du patrimoine mondial ; 4. Exprime sa satisfaction à l'État partie qu'il ait accepté la proposition de mission de suivi réactif conjointe UNESCO-ICOMOS, pour étude de l'état de conservation du bien et consultations avec les autorités ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Prend note du rapport sur l'état de conservation du site et fait sienne la décision du Bureau (document WHC-02/CONF.202/2, para. XII. 116-117) ;2. Demande à l'État partie de soumettre un rapport d'ici le 1er février 2003, comprenant des informations complémentaires sur l'état d'avancement des travaux, sur le rapport du Secrétariat de l'Environnement et sur les décisions prises concernant l'avant-projet de loi du patrimoine monumental pour examen par le Comité à sa 27e session en juin/juillet 2003.
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Félicite l'État partie de son engagement majeur pour la réhabilitation du Caire islamique, et en particulier d'avoir ouvert le débat sur les actuels projets de restauration et de conservation, ainsi que d'avoir lancé, en collaboration avec le Centre du patrimoine mondial, les activités que le Comité avait recommandées lors de sa 25e session, y compris le Manuel de conservation ;2. Recommande que ces activités soient poursuivies et encourage fortement l'État partie à concentrer ses efforts sur les priorités indiquées dans les conclusions du colloque ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Prend note de l'information communiquée par le Secrétariat sur le projet de construction d'un tunnel sous le plateau des Pyramides ; 2. Prend note avec satisfaction de l'assurance donnée par le Délégué de l'Egypte que ce projet ne serait pas mis à exécution ; 3. Demande au Centre de rendre compte de l'avancement de cette question à sa 27e session en juin/juillet 2003.
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Incite vivement l'État partie de Géorgie à fournir un rapport, avant le 1er septembre 2002, sur les constructions et dégradations en cours sur le site ;2. Demande aux autorités gouvernementales de veiller à ce que ces travaux soient arrêtés et qu'aucun travail de restauration ou de construction ne soit entrepris à proximité de la cathédrale ;3. Demande que les autorités invitent une mission UNESCO-ICOMOS sur le site dans un avenir proche et qu'un rapport soit présenté à sa 27e session en juin/juillet ...
Le Comité du patrimoine mondial,Prend note du rapport sur l'état de conservation du site et de la décision du Bureau (document WHC-02/CONF.202/2, paragraphes XII. 101-102).
Le Comité du patrimoine mondial,1. Prend note de l'information fournie par ICOMOS concernant la réunion tenue à Lübeck ;   2. Demande aux autorités allemandes de présenter un rapport détaillé sur les résultats de cette réunion ainsi que sur l'avancement du projet pour le 1er février 2003 ; 3. Demande de plus aux autorités de fournir, en temps utile, des informations sur toutes interventions prévues sur le site conformément à l'article 56 des Orientations. 
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Note les informations communiquées sur le projet de construction prévu à l'extérieur du site, hors de la zone tampon et à l'extérieur du centre historique d'Athènes ;2. Demande à l'État partie d'étudier d'urgence une redéfinition de la zone tampon afin de mieux protéger le cadre visuel du monument ;3. Demande à l'État partie de réaliser une étude d'impact visuel, notamment en ce qui concerne le site de l'Acropole ;4. Demande en outre à l'État partie de donner des renseignements sur tous les projets de développement ayant un impact sur l'intégrité ...
Le Comité du patrimoine mondial,Prend note du rapport sur l'état de conservation du site et de la décision du Bureau (document WHC-02/CONF.202, paragraphe XII 84-86), ainsi que des informations supplémentaires fournies par l'État partie à cette session.
Le Comité du patrimoine mondial,Prend note du rapport sur l'état de conservation et de la décision du Bureau (document WHC-02/CONF.202, paragraphe XII 87) ainsi que de l'information supplémentaire fournie par l'État partie à cette session.
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Exprime ses remerciements à l'État partie d'avoir accueilli en avril 2002 le Séminaire UNESCO de formation sur la conservation, la préservation et la gestion des sites du patrimoine mondial culturel de Zhoukoudian et de Sangiran, avec le soutien financier du Fonds du patrimoine mondial ;2. Note l'absence d'une autorité permanente de gestion du site soutenue à la fois par les autorités de conservation et de développement, et exprime sa gratitude aux autorités pour la création d'un « Conseil de coordination pour la protection et la gestion du site du ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Se félicite du haut niveau de conservation des monuments publics qui constituent le centre historique d'Ispahan, en particulier le site du patrimoine mondial du Meidan Emam ;2. Exprime sa satisfaction au Gouvernement iranien pour ses efforts de mise en œuvre de la recommandation de la mission de l'UNESCO de 1995 d'étendre l'aire protégée du patrimoine mondial pour inclure les monuments principaux et les ensembles architecturaux historiques représentant le plan d'urbanisme de l'époque séfévide et encourage les autorités à soumettre la proposition ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Ayant examiné les conclusions de la mission de suivi réactif UNESCO-ICOMOS, exprime une vive inquiétude devant les projets de travaux publics mal conçus, en particulier l'élargissement des routes dans les zones humides urbaines protégées et la consolidation des rives du Mekong financés dans le cadre du prêt de la Banque asiatique de développement, qui portent atteinte à la valeur de patrimoine mondial du site ainsi que le non-respect du plan de conservation (PSMV) malgré son adoption officielle par les autorités locales et nationales ;2. Approuve les ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Félicite l'État partie de ses efforts, en collaboration avec la Banque mondiale, pour la réhabilitation de la vieille ville de Byblos et sa revitalisation économique et sociale ;2. Exprime son inquiétude devant certaines interventions proposées qui seraient incompatibles avec le respect des valeurs universelles exceptionnelles ayant justifié l'inscription du site sur la Liste du patrimoine mondial ;3. Invite l'État partie à veiller à ce que des moyens appropriés, éventuellement dans le cadre de ce projet, soient mis à disposition pour permettre les ...
Sites : Byblos
Le Comité du patrimoine mondial,1. Félicite l'État partie et la Banque mondiale pour les très importantes actions proposées en faveur du patrimoine culturel de Tyr ;  2. Demande que l'on prête attention à la nécessité d'assurer la protection de toutes les zones archéologiques à l'intérieur du site du patrimoine, et particulièrement de celles qui ne ont pas fouillées actuellement et qui sont exposées à un risque d'empiétement ;3. Recommande de trouver les moyens d'intégrer dans le cadre du projet de la Banque mondiale la préparation d'une carte archéologique détaillée de l'ensemble du site ...
Sites : Tyr
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Prend note de l'information fournie concernant les risques environnementaux sérieux de ce projet; 2. Prie instamment l'État partie de la Fédération de Russie de fournir un rapport sur le projet d'exploitation pétrolière pour le 1er octobre 2002 et d'entreprendre une évaluation d'impact environnemental en collaboration avec les experts lituaniens;3. Demande que les deux États parties coopèrent étroitement afin de développer des mesures de protection de l'environnement efficaces;4. Encourage de plus les deux États parties à entreprendre des évaluations ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Prend note du rapport fourni par l'État partie et des actions entreprises par les autorités luxembourgeoises dans le cadre de l'adaptation du projet dans le sens recommandé par le Comité et les autorités locales, ce qui lui permet de lever toutes objections ;2. Note également avec satisfaction les projets concernant le traitement et la protection des vestiges archéologiques qui seront mis en œuvre prochainement ;3. Demande à l'État partie de continuer à travailler en étroite collaboration avec l'ICOMOS et le Centre dans le cadre de la mise en place de ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Recommande à l'État partie d'intégrer le plan d'action élaboré par le Centre du patrimoine mondial dans sa stratégie nationale pour la sauvegarde du patrimoine culturel, ainsi que la revitalisation sociale et économique des villes et, plus précisément, dans le cadre du Projet « Sauvegarde et présentation du patrimoine culturel mauritanien » et dans le chapitre sur le « Développement urbain intégré » du Cadre stratégique de lutte contre la pauvreté que finance la Banque mondiale ;2. Appelle l'Etat partie, en étroite concertation avec le Centre du ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Fait siennes les recommandations contenues dans le rapport de la mission de suivi de l'ICOMOS, effectuée du 12 au 14 mai 2002 ;2. Note avec satisfaction que ces recommandations sont en train d'être prises en considération par les autorités locales ;3. Demande qu'un rapport intermédiaire soit soumis d'ici le 1er février 2003, pour examen par le Comité lors de sa 27e session en juin/juillet 2003.
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Remercie l'État partie de s'être engagé à réhabiliter ce site du patrimoine mondial, comme en témoignent les nombreuses initiatives lancées sous l'impulsion de la commission de gestion du site ;2. Exprime son inquiétude devant le lancement d'une série d'importants projets d'infrastructure sur le site alors même que la procédure d'inscription n'est pas terminée, plus particulièrement en l'absence d'un plan de gestion adéquat élaboré selon des normes scientifiques internationales reconnues, et d'une structure administrative capable de garantir la ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Ayant examiné le rapport sur l'état de conservation du bien et les nouvelles informations communiquées par le Centre, l'État partie et l'ICOMOS ;2. Reconnaît la nécessité de présenter ce lieu de pèlerinage de manière convenable ;3. Se déclare vivement préoccupé par la construction intempestive et massive du temple de Maya Devi récemment érigé sur les vestiges archéologiques de la zone centrale de Lumbini, malgré l'existence de dépôts archéologiques aux abords immédiats des vestiges archéologiques déjà exposés du temple de Maya Devi ;4. Considérant ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Prend note du rapport sur l'état de conservation du site et de la décision du Bureau (document WHC-02/CONF.202/2, paragraphe XII, 125-127) ;2. Encourage l'État partie à finaliser et à mettre en œuvre le plan de gestion du site ;3. Reconnaît les efforts déployés par l'État partie pour préserver le site, en particulier par l'application de mesures prioritaires dans le cadre d'un plan d'urgence ;4. Demande à l'État partie de soumettre d'ici le 1er février 2003, un rapport pour examen à sa 27e session en juin/juillet ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Félicite l'État partie de la rapidité des mesures prises suite au tragique incendie du 29 décembre 2002 ; 2. Encourage vivement celui-ci à renforcer ses efforts de mise en œuvre de mesures préventives contre les risques naturels et dûs à l'action humaine pouvant être encourus dans la zone dite à haut risque du centre historique de Lima ; 3. Demande à l'État partie de remettre d'ici le 1er février 2003, pour examen à sa 27e session en juin/juillet 2003, un rapport sur l'état d'avancement des mesures prises pour la réhabilitation et la sauvegarde du ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Prend note du rapport fourni sur le Camp de concentration d'Auschwitz et ses environs et remercie l'État partie de son engagement en faveur du site ;2. Prie toutefois instamment l'État partie de finaliser le plan de gestion du site et de régler d'urgence les problèmes de développement commercial et social qui se posent à proximité du site ;3. Demande qu'un plan de gestion approuvé et un calendrier de mise en œuvre des recommandations de la mission internationale soient soumis d'ici le 1er février 2003 pour examen à sa 27e session en juin/juillet ...
Le Comité du patrimoine mondial,1. Prend note du rapport soumis par l'Etat partie ;2. Félicite les autorités portugaises des actions entreprises pour la préservation et la protection du site du patrimoine sur la Liste du patrimoine mondial ; 3. Rappelle les étapes pratiques recommandées par la mission conjointe UICN-ICOMOS et adoptées par le Bureau lors de sa 24e session extraordinaire: création d'un Comité consultatif du paysage culturel indépendant ; création d'un organe consultatif/association de résidents ; établissement d'un centre public d'information, de recherche et d'archivage ; ...
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Note le rapport de la mission conjointe UNESCO-ICOMOS envoyée sur le site ;2. Note avec beaucoup d'inquiétude le mauvais état de conservation du site inscrit sur la Liste du patrimoine mondial et les forts impacts négatifs potentiels, tant sur le plan culturel qu'environnemental, du projet de parc à thème envisagé ;  3. Rappelle les paragraphes 80 à 82 des Orientations ;4. Incite vivement l'Etat partie :a) A renforcer d'urgence l'état de conservation du site avant que le Comité n'envisage des mesures en vue de son inscription sur la Liste du patrimoine ...
Le Comité du patrimoine mondial, Prend note du rapport sur l'état de conservation du site et de la décision du Bureau (document WHC-02/CONF.202/2, paragraphes XII. 106-107).
Le Comité du patrimoine mondial,  1. Prend note du rapport de mission transmis par l'ICOMOS qui considère que le projet d'auditorium dans la vieille ville de Salamanque est susceptible d'altérer manifestement l'environnement immédiat de plusieurs monuments historiques au milieu desquels sa construction est prévue et pourrait également altérer les valeurs universelles pour lesquelles le site a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial ;2. Recommande à l'État partie de rechercher une autre localisation pour ce projet, dont l'utilité n'est pas contestée ; 3. Recommande, concernant la ...
Le Comité du patrimoine mondial, Prend note du rapport sur l'état de conservation du site et de la décision du Bureau (document WHC-02/CONF.202/2, paragraphes XII. 108-109).
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Recommande que l'État partie implique davantage la communauté locale dans la finalisation du plan de gestion du site ;2. Recommande que l'important projet de développement proposé par la compagnie de ferries Buquebus dans le port de Colonia del Sacramento soit reporté jusqu'à ce qu'une évaluation adéquate du projet soit disponible.
Le Comité du patrimoine mondial, Prend note du rapport sur l'état de conservation du site et de la décision du Bureau (document WHC-02/CONF.202/2, paragraphes XII 98-100).
Le Comité du patrimoine mondial [11], 1. Remercie le Ministre de l'Information et de la Culture d'honorer le Comité de sa participation à sa 26e session ;2. Félicite les autorités et le peuple de l'Afghanistan de leurs efforts pour protéger le patrimoine afghan durant les longues années de conflit ;3. Constate avec satisfaction l'importance prioritaire que le Gouvernement afghan attache à la sauvegarde de son patrimoine naturel et culturel ;4. Rend hommage aux efforts déployés par l'UNESCO, les organes consultatifs, les Gouvernements bailleurs de fonds et les organisations non ...
Le Comité du patrimoine mondial, Prend note des listes indicatives telles que présentées dans le document WHC-02/CONF.202/20 Rev.
Le Comité du patrimoine mondial,Inscrit le Minaret et vestiges archéologiques de Djam, Afghanistan, sur la Liste du patrimoine mondial sur la base des critères culturels (ii), (iii) et (iv):Critère (ii) : L'architecture et la décoration innovatrices du Minaret de Djam ont joué un rôle significatif dans le développement des arts et de l'architecture du sous-continent indien et au-delà.Critère (iii) : Le Minaret de Djam et ses vestiges archéologiques associés constituent un témoignage exceptionnel de la puissance et de la qualité de la civilisation ghoride qui domina cette région aux XIIe ...
Le Comité du patrimoine mondial, Inscrit le Minaret et vestiges archéologiques de Djam, Afghanistan, sur la Liste du patrimoine mondial en péril, avec l'accord de l'Etat partie.
Le Comité du patrimoine mondial, Approuve l'extension de la zone marine du Parc national de l'île Cocos, Costa Rica, sur la base des critères naturels (ii) et (iv) existants.
Le Comité du patrimoine mondial, Inscrit la Zone Sainte Catherine, Egypte, sur la base des critères culturels (i), (iii), (iv) et (vi) Critère (i) : L'architecture du monastère de Sainte Catherine, la collection exceptionnelle de manuscrits et de livres religieux, les trésors artistiques qu'il abrite, et son intégration au sein d'un paysage accidenté en font un exemple exceptionnel du génie créatif humain. Critère (iii) : Le monastère Sainte-Catherine est un exemple extraordinaire, et l'un des plus anciens, d'installation monastique chrétienne de tradition orientale dans une région ...
En ce qui concerne la Zone Sainte-Catherine, Egypte, le Comité du patrimoine mondial, 1. Invite l'État partie à préparer un plan de gestion des visiteurs pour le monastère et à mettre en en œuvre le plan de gestion durable (1998) de la ville de Sainte Catherine ;2. Invite en outre l'État partie à présenter le rapport sur les progrès obtenus dans ces domaines d'ici le 1er février 2004, pour examen à sa 28e session (2004).
Le Comité du patrimoine mondial, Inscrit les Centres historiques de Stralsund et Wismar, Allemagne, sur la base des critères culturels (ii) et (iv) :Critère (ii) : Wismar et Stralsund, au premier plan des villes de la partie wende de la ligue hanséatique du XIIIe au XVe siècle, grands centres administratifs et de défense du royaume de Suède aux XVIIe et XVIIIe siècles, contribuèrent au développement et à la diffusion des techniques de construction en brique et des types de bâtiments caractéristiques des villes hanséatiques de la région de la Baltique, ainsi qu'au développement des ...
En ce qui concerne les Centres historiques de Stralsund et Wismar, Allemagne,le Comité du patrimoine mondial,Recommande aux autorités allemandes d'apporter une attention particulière au contrôle de la conception des détails modernes et à l'utilisation appropriée de matériaux et de technologies dans la réhabilitation des structures historiques. Le gabarit et le style de tout nouveau bâtiment ou extension, considérés comme essentiels, réalisés dans la zone centrale historique et ses environs devraient respecter la ligne d'horizon et le caractère traditionnel de la ville ...
Le Comité du patrimoine mondial, Inscrit la Vallée du haut Rhin moyen, Allemagne, sur la base des critères culturels (ii), (iv) et (v) :Critère (ii) : En sa qualité de voie de transport parmi les plus importantes en Europe, la vallée du Rhin moyen a facilité depuis deux millénaires les échanges culturels entre la région méditerranéenne et le nord de l'Europe. Critère (iv) : La vallée du Rhin moyen est un paysage culturel organique exceptionnel dont le caractère actuel est déterminé à la fois par son cadre géomorphologique et géologique et par les interventions humaines, comme les ...
Le Comité du patrimoine mondial, Approuve l'extension de Budapest, le panorama des deux bords du Danube et le quartier du château de Buda, Hongrie, par l'avenue Andrassy (1872-85) et le métropolitain du Millénaire (1893-96) sur la base des critères culturels existants (ii) et (iv).
En ce qui concerne Budapest, et en particulier l'avenue Andrassy et le métropolitain millénaire, Hongrie, le Comité du patrimoine mondial,Encourage les autorités hongroises à : (a) envisager des mesures en vue d'améliorer les espaces publics et les infrastructures des rues, (b) à proposer des mesures incitatives visant à  stimuler la conservation des habitations résidentielles dans la zone inscrite au patrimoine mondial, et (c) à améliorer le contrôle de la circulation automobile grandissante.
En ce qui concerne Budapest, le panorama des deux bords du Danube et le quartier du château de Buda, Hongrie, le Comité du patrimoine mondial,Encourage les autorités hongroises à étendre la zone tampon du site du patrimoine mondial existant, au côté ouest du bien, côté Buda de la ville.
Le Comité du patrimoine mondial,Inscrit le Paysage culturel de la Région viticole de Tokaji, Hongrie, sur la base des critères culturels(iii) et (v):Critère (iii) : La région du vin de Tokaji est le reflet d'une tradition viticole unique, existant depuis au moins mille ans et qui est, à ce jour, restée intacte.Critère (v) : L'intégralité du paysage culturel de la région viticole de Tokaji, comprenant les vignobles ainsi que des établissements humains installés de longue date, illustre de manière vivante la forme particulière d'occupation traditionnelle du sol qu'il représente.La région ...
En ce qui concerne le paysage culturel de la Région viticole de Tokaji, Hongrie,le Comité du patrimoine mondial,Recommande aux autorités hongroises et slovaques de continuer à collaborer en vue d'une extension transfrontalière du bien inscrit sur la Liste du patrimoine mondial.
Le Comité du patrimoine mondial, Inscrit l'Ensemble du temple de la Mahabodhi à Bodhgaya, Inde, sur la base des critères culturels (i), (ii), (iii), (iv) et (vi) :Critère (i): Le grand temple de la Mahabodhi (Ve - VIe siècles), 50 m de hauteur, est d'une importance immense, étant une des premières constructions de temple sur le sous-continent indien. Il est une des rares expressions du génie architectural du peuple indien de l'époque en matière de construction de temples en briques. Critère (ii) : Le temple de la Mahabodhi, l'un des rares exemples survivants de constructions anciennes en ...
En ce qui concerne l'Ensemble du temple de la Mahabodhi à Bodhgaya, Inde, le Comité du patrimoine mondial,Recommande aux autorités indiennes d'élaborer un plan de gestion général afin de protéger les valeurs du site du patrimoine mondial. Un tel plan devrait comprendre une provision permettant un suivi régulier de l'état du site, incluant l'impact que le tourisme pourrait avoir sur la signification religieuse et spirituelle du lieu.
Le Comité du patrimoine mondial, Inscrit les Villes du baroque tardif de la vallée de Noto, sud-est de la Sicile, Italie, sur la base des critères culturels (i), (ii), (iv) et (v) :Critère (i) : Ce groupe de villes du sud-est de la Sicile offre un témoignage exceptionnel du génie exubérant de l'art et de l'architecture du baroque tardif. Critère (ii) : Les villes de la vallée de Noto représentent l'apogée et l'épanouissement final de l'art baroque en Europe. Critère (iv) : La qualité exceptionnelle de l'art et de l'architecture du baroque tardif de la vallée de Noto réside dans son ...
Le Comité du patrimoine mondial,  Inscrit l'Ancienne cité maya de Calakmul, Campeche, Mexique, sur la base des critères culturels (i), (ii), (iii) et (iv):Critère (i) : Les nombreuses stèles commémoratives de Calakmul sont des exemples exceptionnels de l'art maya qui éclaire l'évolution politique et spirituelle de la ville.Critère (ii) : Le seul site de Calakmul offre une série de monuments et d'espaces ouverts exceptionnellement bien préservés et représentatifs de l'architecture, de l'art et de l'urbanisation maya sur une période de douze siècles. Critère (iii) : La vie politique et ...
En ce qui concerne l'Ancienne cité maya de Calakmul, Campeche, Mexique, le Comité du patrimoine mondial,Recommande à l'État partie de reconsidérer la pratique qui consiste à conserver des arbres à l'intérieur des structures monumentales du site, à la lumière des dommages éventuels qui pourraient être causés par les arbres sur ces structures et de leur impact visuel sur des espaces qui étaient traditionnellement ouverts.
Le Comité du patrimoine mondial, Inscrit le Centre ville historique de Paramaribo, Suriname, sur la base des critères culturels (ii) et (iv) :Critère (ii) : Paramaribo est un exemple exceptionnel de la fusion progressive de l'architecture et des techniques de construction européennes avec les matériaux et les artisanats indigènes sud-américains, qui a fini par donner naissance à un nouveau langage architectural.Critère (iv) : Paramaribo est un exemple unique de contact entre la culture européenne des Pays-Bas et les cultures et l'environnement indigènes d'Amérique du sud à l'époque de la ...
Le Comité du patrimoine mondial, Diffère la proposition d'inscription des Églises en bois du sud de la Petite Pologne, Pologne, étant entendu que l'État partie fournisse un plan de gestion complet pour les six églises, conformément aux paragraphes 6(v) et 24(b)(2) des Orientations.
Le Comité du patrimoine mondial,  Diffère la proposition d'inscription des Sacri Monti du Piémont et de Lombardie, Italie, en étant entendu que l'État partie fournisse un plan de gestion complet pour les neuf Sacri Monti, conformément aux paragraphes 6(v) et 24(b)(2) des Orientations.
Le Comité du patrimoine mondial, Rappelle ses décisions d'inscrire les biens suivants sur la Liste du patrimoine mondial en péril :1. Le Site archéologique de Tipasa, Algérie (26 COM 21 (b) 34),2. Le Minaret et vestiges archéologiques de Djam, Afghanistan (26 COM 23.3)
Le Comité du patrimoine mondial, Prend note des comptes du Fonds du patrimoine mondial pour l'exercice biennal 2000 - 2001 approuvés par le Contrôleur financier de l'UNESCO et annexés au document WHC-02/CONF.202/21.
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Décide de rétablir les montants initialement prévus au Chapitre II.1 du budget biennal de la Stratégie globale pour la région des Caraïbes, à savoir 20 000 dollars E.U. en  2002 et 25 000 dollars E.U. en 2003 ; 2. Décide de créer au Chapitre II.3 un poste « Services supplémentaires ICOMOS/UICN » d'un montant de 20 000 dollars E.U. pour compenser l'augmentation de la charge de travail et les déséquilibres entre les organes consultatifs ; 3. Décide de réduire en compensation les sommes versées pour les Orientations ...
Le Comité du patrimoine mondial,Décide, suite à la décision 26 COM 24.2, de réduire de 2 000 000 à 1 500 000 dollars E.U. le montant de la Réserve d'urgence bloqué conformément à sa décision lors de sa 17e session (1993).
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Décide de convoquer une session extraordinaire du Comité du patrimoine mondial au Siège de l'UNESCO à Paris en mars 2003, en conformité avec les règles 2.2 et 9.3 du Règlement intérieur ;2. Adopte l'ordre du jour provisoire de la session extraordinaire du Comité du patrimoine mondial (Annexe III), limitant l'ordre du jour aux points de la présente session pour les lesquels les discussions et/ou décisions ont été différées, avec un point supplémentaire concernant la sélection des nominations devant être examinées par le Comité en 2004 si plus de 30 ...
Préparation du dossier de proposition d'inscription de la Cité d'Agadez 30 000 dollars E.U. pour financement en 2003. Le Bureau demande à l'État partie de préparer un plan de gestion en même temps que le dossier de proposition d'inscription.
Assistance préparatoire pour le bien de Qal'at al-Bahrain figurant sur la liste indicative 26 500 dollars E.U. pour financement en 2003.
Préparation du dossier de proposition d'inscription du bien de Kunya Urgench figurant sur la liste indicative 30 000 dollars E.U. pour financement en 2003, sous réserve que l'État partie paye ses cotisations pour 2001 et 2002.
Sites : Kunya-Urgench
Projet de conservation de la biodiversité pour le Mont Nimba, site du patrimoine mondial en péril 30 000 dollars E.U. pour financement en 2003.
Assistance d'urgence pour inventorier la plaine des Jarres, bien figurant sur la liste indicative 60 000 dollars E.U. pour financement en 2003.
Elaboration d'un plan de réhabilitation d'urgence pour le quartier historique de Tbilissi à la suite du tremblement de terre du 25 avril 2002 Sous réserve de la réception de la part de l'État partie d'une répartition détaillée du budget et d'un plan de travail, et de l'approbation de ces informations par les organes consultatifs: 50 000 dollars E.U. pour financement en 2002 et un second versement de 25 000 dollars E.U. pour financement en ...
Programme national pour la culture et le patrimoine - Réalisation d'un inventaire des biens du patrimoine du Cap Vert 35 000 dollars E.U. pour financement en 2003, sous réserve que l'État partie paye ses cotisations de 1994 à 2002.
Elaboration d'un plan préliminaire de conservation et de développement de la Vallée du M' Zab 35 000 dollars E.U.  pour financement en 2003, sous réserve que l'État partie paye ses cotisations pour 2001 et 2002. Le Comité demande au Centre du patrimoine mondial de coordonner la réalisation de cette activité en étroite collaboration avec les autorités nationales concernées.
Préparation du plan de gestion pour le Parc national Los Katios 43 000 dollars  E.U.  pour financement sur le solde des fonds alloués à la coopération technique en 2002, sous réserve que l'UICN apporte son appui aux éclaircissements supplémentaires fournis par l'État partie concernant la répartition du budget et le plan de travail.
Organisation de l'atelier régional « Patrimoine africain et développement durable » 59 070 dollars E.U. pour financement en 2002, dont 20 000 dollars E.U. pris sur le budget de coopération technique réservé au patrimoine naturel et 39 070 dollars E.U. pris sur le budget de formation de 2002, sous réserve qu'une répartition détaillée du budget soit soumise par l'État partie et approuvée par l'UICN, l'ICOMOS et l'ICCROM.
Création d'un centre de formation à la Casbah d'Alger 50 000 dollars E.U. pour financement en 2003, sous réserve que l'État partie clarifie les points soulevés par l'ICCROM.
Sites : Casbah d'Alger
Formation pour les autorités nationales et locales dans le domaine de la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial en Afghanistan, plus particulièrement axée sur l'élaboration de listes indicatives et sur la formulation de propositions d'inscription de biens potentiels du patrimoine mondial. 42 860 dollars E.U. comme partie du forfait d'urgence de 50 000 dollars  E.U. pour 2002.
Congrès virtuel sur la gestion du patrimoine mondial pour l'Asie et le Pacifique - Architecture pour un tourisme durable sur les sites du patrimoine mondial 12 300 dollars E.U. pour financement en 2002. Le Comité demande au Centre de prélever 10 000 dollars E.U. sur le Programme Initiative pour le tourisme.
Renforcement des capacités du Département pour la protection et la restauration des monuments du Turkménistan dans le domaine de la conservation du site de l'Ancienne Merv 38 814 dollars E.U.  restants pour le financement en 2003 de cette activité.
Restauration de la medersa « Rachid » à Boukhara et création d'un centre de formation international pour la conservation du patrimoine architectural 21 960 dollars E.U. pour financement en 2003. Le Comité demande à l'État partie de fournir des éclaircissements sur le programme des cours théoriques et des travaux pratiques.
Le Comité du patrimoine mondial, 1. Note qu'il faudrait améliorer les procédures et mécanismes actuellement employés pour les demandes d'assistance internationale, en particulier pour l'assistance d'urgence, afin de les rendre plus efficaces ;  2. Décide d'étudier les moyens d'améliorer le système d'octroi de l'assistance internationale dans le cadre de la « Révision des Orientations devant guider la mise en œuvre de la Convention », afin de créer un lien direct entre l'assistance internationale et les Objectifs stratégiques de « Crédibilité, ...
top