jump to the content

Première nationale du film la Dame d'Osogbo de Pierre Guicheney au Musée du Quai Branly

En novembre 2005, l'UNESCO inscrit au Patrimoine Mondial la forêt sacrée d'Osun Osogbo au Nigéria et les temples et sculptures qui y ont été érigés par les artistes du New Sacred Art.

Cette reconnaissance universelle est l'heureuse conclusion d'un demi-siècle de lutte menée par un groupe de créateurs et de prêtres yoruba et une artiste autrichienne née en 1915 et établie au Nigéria depuis les années 50 : Susanne Wenger.

Au cours de la soirée et autour du film La dame d'Oshogbo de Pierre Guicheney diffusé en première nationale, les enjeux de la classification au patrimoine mondial de ce lieu essentiel de la tradition yoruba et au-delà, de la grande tradition africaine des forêts sacrées, seront les thèmes d'interventions de Francesco Bandarin, Directeur du Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO, S. Exc. Mr Michael Omolewa, Ambassadeur, Délégué permanent du Nigéria auprès de l'UNESCO, Akingun Roberts, Directeur général de la National Commission for Museums and monuments of Nigeria, Adedoyin Faniyi, prêtresse d'Osun, Hélène Joubert, Conservatrice du patrimoine Afrique au Musée du Quai Branly et Thierry Joffroy, architecte expert auprès de l'UNESCO.

Seront également présents lors de la projection le Roi d'Osogbo et le Gouverneur de l'Etat d'Osun.

Quand
jeudi 21 février 2008
18:30
jeudi 21 février 2008
00:00

Théâtre Claude Levi Strauss, Musée du Quai Branly, 37 Quai Branly