Rwihinda, lac aux oiseaux

Burundi
Date de soumission : 09/05/2007
Critères: (vii)(ix)
Catégorie : Naturel
Soumis par :
Ministère de l’Education Nationale et de la Culture
État, province ou région :
Province : Kirundo
Coordonnées S2 33 39 E30 03 51
Ref.: 5145
Avertissement

Les Listes indicatives des États parties sont publiées par le Centre du patrimoine mondial sur son site Internet et/ou dans les documents de travail afin de garantir la transparence et un accès aux informations et de faciliter l'harmonisation des Listes indicatives au niveau régional et sur le plan thématique.

Le contenu de chaque Liste indicative relève de la responsabilité exclusive de l'État partie concerné. La publication des Listes indicatives ne saurait être interprétée comme exprimant une prise de position de la part du Comité du patrimoine mondial, du Centre du patrimoine mondial ou du Secrétariat de l'UNESCO concernant le statut juridique d'un pays, d'un territoire, d'une ville, d'une zone ou de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les États parties les ont soumis.

Description

Au nord du Burundi, à la frontière avec le Rwanda, une série de huit lacs offre un spectacle naturel impressionnant : Cohoha, Gacamirindi, Gitamo, Kanzigiri, Mwungere, Narungazi, Rweru et Rwihinda, ces lacs  font partie du bassin versant du fleuve Nil.

Le lac Rwihinda, appelé « lac aux oiseaux », fait partie de ces huit lacs. Il couvre une superficie de 425 ha et constitue le lieu de passage et d'hibernation pour les oiseaux migrateurs, soit environ 20 espèces. Ces oiseaux viennent d'Europe, arrivent sur le site en  décembre et y retournent  en avril.

Le lac comprend un îlot central appelé (Akagwa) et des îlots secondaires tourbeux flottants  appelés (ibishinga),  qui se déplacent dans le lac au gré du vent, constituant un habitat de prédilection, un lieu de ponte et de nidification pour certains oiseaux migrateurs. La richesse écologique, spécificité de ce lac, est constituée de plantes aquatiques notamment  les nénuphars, le Potamogeton et des plantes de marais comme  les papyrus.

On y dénombre aussi des reptiles comme Dasypeltis scabra, des batraciens et des poissons spécifiques.Au-delà du lac s'observe une savane composée de quelques arbres d'Acacia et de Combretum.

Déclarations d’authenticité et/ou d’intégrité

Malgré quelques menaces sur le lac Rwihinda notamment l'assèchement dû aux perturbations climatiques, le lac Rwihinda  garde son intégrité du fait de son aspect naturel caractérisé par une végétation naturelle des bas fonds, une savane boisée composée d'arbres  et de plantes flottantes. Cependant, ce  lac subit des menaces liées à la pollution par des activités humaines, la disparition progressive des espèces d'arbres (acacias, combretum), d'oiseaux aquatiques (grues couronnées, flamengos rouges) et des poissons.

Comparaison avec d’autres biens similaires

Le lac Rwihinda présente des caractéristiques particulières par rapport aux autres (se trouvant sur le territoire du Rwanda non loin des frontières avec le Burundi), bien qu'il soit localisé dans un même environnement naturel.