Site archéologique de Tegdaoust

Mauritanie
Date de soumission : 14/06/2001
Critères: (iii)(v)
Catégorie : Culturel
Soumis par :
Min. de la Culture et de l'Orientation Islamique Institut Mauritanien de Recherche Scientifique
Coordonnées Environ 750 km à l'est de Nouakchott
Ref.: 1547
Avertissement

Les Listes indicatives des États parties sont publiées par le Centre du patrimoine mondial sur son site Internet et/ou dans les documents de travail afin de garantir la transparence et un accès aux informations et de faciliter l'harmonisation des Listes indicatives au niveau régional et sur le plan thématique.

Le contenu de chaque Liste indicative relève de la responsabilité exclusive de l'État partie concerné. La publication des Listes indicatives ne saurait être interprétée comme exprimant une prise de position de la part du Comité du patrimoine mondial, du Centre du patrimoine mondial ou du Secrétariat de l'UNESCO concernant le statut juridique d'un pays, d'un territoire, d'une ville, d'une zone ou de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les États parties les ont soumis.

Description

Tegdaoust fut une étape incontournable du commerce et de l'industrie métallurgique de l'or, le fer et le cuivre ; elle était certainement la première étape sur la route liant le Maghreb et le pays soudanais. Cette cité a connu un commerce florissant de l'or et des activités socio-économiques très aisées pendant plusieurs sièccles. Le site archéologique date du 8è,e siècle, mais il a connu plusieurs périodes d'occupation qui perdurent dans le temps jusqu'au 13 è,e siècle. Entre 1050 et 1070, le site, qui jusqu'à cette date était sous l'autorité de l'Empire du Ghana, a été conquis par les Almoravides. Les fouilles du sites ont montré l'évolution de l'architecture et de la vie humaine dans un milieu qui connaît une croissance de l'aridité et, elles ont dégagé des objets très significatifs dans le commerce et l'industrie de l'or, dont une balance vraisemblablement la plus ancienne de la région.