Centre historique de Saida

Lebanon
Date of Submission: 01/07/1996
Criteria: (iv)
Category: Cultural
Submitted by:
Dir.Generale des AntiquitesMin.de la Culture et de l'Ensegnement Superieur Manuel Roberto Guido
Coordinates: Saïda se trouve à 43 Km au Sud / Ouest du Liban, sur le littoral. La ville appartient auCaza (division administrative) de Saida. C'est l'un des ports du Liban sur la Méditerranée.
Ref.: 398
Disclaimer

The Tentative Lists of States Parties are published by the World Heritage Centre at its website and/or in working documents in order to ensure transparency, access to information and to facilitate harmonization of Tentative Lists at regional and thematic levels.

The sole responsibility for the content of each Tentative List lies with the State Party concerned. The publication of the Tentative Lists does not imply the expression of any opinion whatsoever of the World Heritage Committee or of the World Heritage Centre or of the Secretariat of UNESCO concerning the legal status of any country, territory, city or area or of its boundaries.

Property names are listed in the language in which they have been submitted by the State Party

Description

La ville ancienne, limitée au Nord par le port et au Sud par le tell ancien (Age du Bronze) s'organise selon un maillage de voies étroites et voûtées lorsqu'elles passent sous un édifice. Les rues principales sont orientées Nord / Sud. L'ensemble est constitué de khans (caravansérails), de hammams (bains) de madrassas (écoles coraniques), de boutiques, d'ateliers, d'habitat et de lieux de culte.

Il existe à présent à Saïda une Association pour la Protection de l'Environnement et du Patrimoine. La Fondation Hariri a financé la restauration de la Grande Mosquée et du Khan el-Franj (Caravansérail des Français). La Municipalité de Saïda et la Direction Générale des Antiquités interviennent sur des espaces publics.

Nous mentionnerons également que la zone autour du centre historique risque d'être affectée par de nombreux et importants aménagements prévus dans les prochaines années. Un classement permettrait sans doute d'élaborer un projet conciliant une sauvegarde générale de l'endroit et les nocessités sociales et économiques de la région.