1.         Caucase de l'Ouest (Fédération de Russie) (N 900)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1999

Critères  (ix)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/900/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/900/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

a) Absence de plan de gestion ;

b) Relâchement des contrôles de conservation ;

c) Impacts d’un projet de développement d’infrastructure touristique ;

d) Construction d’une route ;

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/900/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2007

Une lettre datée du 1er juin 2007, émanant du Ministre des Ressources naturelles de la Fédération de Russie, a été adressée au Centre du patrimoine mondial par une délégation officielle russe le 4 juin 2007. Cette lettre annonce qu’un plan de gestion a été établi pour le bien, selon la demande du Comité à sa 28e session (Suzhou, 2004), et qu’après mise en conformité avec les procédures juridiques et approbation, il sera soumis à la 31e session du Comité.

La lettre évoque et précise la question des projets de construction d’un certain nombre d’installations sportives dans le Parc national de Sochi, associés au projet de tenue des Jeux Olympiques d’hiver de 2014 à Sochi. La lettre réaffirme la position déjà indiquée par le Ministre, par lettre au Centre du patrimoine mondial le 1er février 2007, selon laquelle le projet d’emplacement d’installations olympiques sur le territoire du Parc national de Sochi est en conformité avec le Programme fédéral 2006-2014 pour le développement de Sochi en tant que station de ski. La lettre rappelle que le territoire du Parc national de Sochi ne fait pas partie du bien du patrimoine mondial du Caucase de l’Ouest. Elle indique en outre qu’actuellement l’emplacement exact, l’ampleur et la nature des installations à aménager ne sont pas encore définis et que l’on attend une décision du Comité international olympique sur la ville candidate qui accueillera les Jeux Olympiques d’hiver de 2014.

La lettre du 1er juin 2007 cite également plusieurs mesures prises par le gouvernement russe pour éliminer les risques éventuels liés à l’aménagement de la ville de Sochi en tant que station climatique de montagne. Ces mesures incluent essentiellement une évaluation d’impact environnemental, une affectation budgétaire supplémentaire pour des mesures de protection de la nature, la création d’un conseil spécial écologique public qui devra approuver tous les projets, des projets d’amendements à la législation russe sur l’évaluation d’impact environnemental pour favoriser la participation du public aux débats et processus décisionnels, et un projet d’extension de 21 000 ha du Parc national de Sochi. La lettre invite également une mission de suivi à se rendre sur place pour clarifier tous les aspects associés à cette question.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 31 COM 7B.32

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-07/31COM/7B.Add.2,

2. Rappelant les décisions 28 COM 14B.15 et 28 COM 14B.16, adoptées à sa 28e session (Suzhou, 2004),

3. Note que l'État partie a présenté de nouvelles informations détaillées sur l'état de conservation du bien;

4. Accueille favorablement la proposition de l'État partie d'inviter une mission de suivi conjointe UNESCO-UICN à se rendre sur le site pour évaluer son état de conservation, pour examen à la 32e session du Comité en 2008;

5. Décide de reporter le débat sur l'état de conservation du Caucase de l'Ouest à sa 32e session en 2008;

6. Demande à l'État partie de fournir au Centre du patrimoine mondial, avant le 1er février 2008, un exemplaire du plan de gestion du bien, incluant un plan de gestion des visiteurs et une politique claire concernant le développement touristique de la région, comme l'avait demandé le Comité à sa 28e session (Suzhou, 2004).