1.         Sceilg Mhichíl (Irlande) (C 757)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1996

Critères  (iii)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/757/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/757/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/757/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2008

Une mission consultative de l'ICOMOS a effectué une visite du bien du 25 au 29 novembre 2007, suite à la réception par le Centre du patrimoine mondial de plaintes concernant la nécessité d'un plan de gestion révisé, l'ampleur des nouvelles interventions sur le South Peak, la destruction ou le changement non attestés des traits caractéristiques originaux du bien, l'aspect spéculatif de la reconstruction, l'absence de publication des résultats d'études archéologiques et architecturales, et, l'absence de consultation avec les opérateurs locaux de ferries sur les modifications des règles d'accès.

La mission a conclu que s'il est vrai que les travaux ont modifié l'aspect de ces vestiges, ils sont justifiés et n'affectent pas la valeur universelle exceptionnelle du bien. La mission a aussi étudié d'autres aspects de la gestion de l'île dans le cadre du projet de plan de gestion, particulièrement, les désaccords survenus entre les autorités irlandaises et les opérateurs locaux de ferries concernant les autorisations d'accostage.

La mission a fait les principales recommandations suivantes:

a) un programme de publications documentées devrait être mise en œuvre;

b) un comité consultatif universitaire, en charge des publications et de la recherche, devrait être créé;

c) des réunions annuelles, avec compte-rendu écrit, devraient se tenir avec les opérateurs locaux de ferries

d) les critères pour l'attribution de nouveaux permis d'accostage devraient être clairement identifiés;

e) un gestionnaire de site devrait être désigné;

f) les limites du bien ne devraient pas être modifiées;

g) une enquête détaillée devrait être menée auprès des visiteurs afin d'apporter des éléments d'information au service en charge de la gestion des visites;

h) des toilettes devraient être installées sur l'île.

Le rapport complet de la mission est consultable à l'adresse http://whc.unesco.org/archive/2008 et a été remis aux autorités irlandaises pour consultation. Dans un courrier adressé au Centre du patrimoine mondial le 26 février 2008, l'Etat partie a signalé que les recommandations de la mission seraient incluses dans le plan de gestion qui sera finalisé très bientôt. 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 32 COM 7B.96

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-08/32.COM/7B,

2. Note les conclusions et des recommandations de la mission consultative de l'ICOMOS, menée sur le bien en novembre 2007 ;

3. Notant la nécessité de moderniser les installations pour les visiteurs,

4. Note également les commentaires de l'État partie sur le rapport de mission et de sa décision d'inclure les recommandations dans le plan de gestion du bien ;

5. Demande à l'État partie de remettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2009, trois exemplaires sur papier et en ligne du plan de gestion finalisé ;

6. Demande en outre à l'État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2010, un rapport d'avancement sur la mise en oeuvre des recommandations de la mission consultative et du plan de gestion, pour examen par le Comité à sa 34e session, en 2010.

Décision adoptée: 32 COM 8D

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le Document WHC-08/32.COM/8D,

2. Rappelant les décisions 30 COM 11A.2 et 31 COM 11A.2, adoptées respectivement lors de ses 30e (Vilnius, 2006) et 31e (Christchurch, 2007) sessions,

3. Rappelle que, comme il a été décidé lors de sa 31e session (Christchurch, 2007) par la décision 31 COM 11A.2, le Centre du patrimoine mondial ainsi que les organisations consultatives ne seront pas en mesure d'examiner des propositions de modifications mineures ou importantes des limites pour les biens du patrimoine mondial dont les limites à l'époque de l'inscription ne sont pas claires ;

4. Félicite les Etats parties dans la région de l'Europe ainsi que les Etats parties de l'Egypte, du Maroc et de la Tunisie pour l'excellent travail accompli dans la clarification de la délimitation de leurs biens du patrimoine mondial et les remercie pour leurs efforts visant à améliorer la crédibilité de la Liste du patrimoine mondial ;

5. Prend note des clarifications des limites et des superficies de biens fournies par les Etats parties suivants dans les régions européenne et arabe en réponse à l'Inventaire rétrospectif, telles que présentées dans l'annexe du document WHC-08/32.COM/8D :

6. Demande aux Etats parties européens et arabes n'ayant pas encore répondu aux questions soulevées en 2005, 2006 et 2007 dans le cadre de l'Inventaire rétrospectif de bien vouloir fournir toutes les clarifications ainsi que la documentation demandées le plus rapidement possible et avant le 1er décembre 2008 au plus tard.