1.         Jardins classiques de Suzhou (Chine) (C 813bis)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1997

Critères  (i)(ii)(iii)(iv)(v)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/813/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/813/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

3-6 juin 2004 : mission de suivi ICOMOS

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

a) Pressions du développement urbain ;

b) Absence de cadre de gestion adapté inclus dans un plan pour traiter les pressions du développement.

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/813/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2008

L’État partie a adressé le 28 janvier 2008 au Centre du patrimoine mondial un rapport sur l’évolution de la Planification pour la gestion intégrée du bien du patrimoine mondial de Suzhou. Le rapport de l’État partiefournit des informations sur l’actualisation et la révision du plan directeur de la ville de Suzhou (2007–2020) et du plan pour la protection de la ville historique et culturelle (plan de gestion du site). De plus, un plan spécial pour la protection des jardins classiques et des biens du patrimoine culturel sous protection national a été établi.

Le plan directeur révisé de la ville de Suzhou réaffirme « la protection du riche paysage naturel et culturel de Suzhou, du patrimoine matériel et immatériel ainsi que des paysages traditionnels de la ville historique et culturelle, des villes et des villages, et le renouveau et le développement de la culture locale ». Ce plan a été rédigé selon les principes et lignes directrices de la conservation appliqués à la spécificité particulière du statut de patrimoine mondial de Suzhou. Le plan directeur révisé suit un processus de revue juridique pour approbation par le Conseil chinois des Affaires d’État. Selon le rapport de l’État partie, le plan de gestion du site, qui incarne les principes essentiels de protection, fournira l’orientation pour la protection du voisinage historique du site et des aires paysagères traditionnelles définies dans le plan directeur révisé.

Le rapport de l’État partie indique que, selon le plan directeur révisé, la protection a été étendue à toute la zone de la vieille ville de Suzhou, à sept autres villes anciennes (dont quatre sont protégées au niveau national et trois au niveau régional), à douze villages anciens, cinq abords historiques, trente-huit sites historiques, trois aires de paysages culturels et plusieurs sites patrimoniaux culturels. Ultérieurement, des plans détaillés de protection des abords historiques de Pingjiang et du Jardin de l’Humble Administrateur (Zhuzheng) seront établis.

Toutefois, le rapport ne décrit pas le contenu dudit plan directeur révisé ni ne le résume ; il ne l’associe pas non plus à la mise en place d’un plan de gestion globale et intégrée du bien du patrimoine mondial qui garantirait une stratégie harmonisée des nouveaux développements et de la rénovation, intégrant totalement l’application de toute la législation et de la réglementation sur le patrimoine. Cela garantirait le maintien du caractère vivant des villages historiques, comme l’a demandé le Comité du patrimoine mondial dans sa décision 30 COM 7B.62.

Quant à l’extension éventuelle du bien du patrimoine mondial pour inclure toute la ville historique de Suzhou, avec les autres villes historiques possédant des canaux dans la même région géoculturelle de Chine, le travail progresse. Une Liste indicative nationale révisée – incluant l’extension des Jardins classiques de Suzhou – a été adressée au Centre du patrimoine mondial en mars 2008.

Le rapport de l’État partie fournit également des informations sur l’utilisation d’un ancien système d’alerte pour suivre l’état de conservation de quatre Jardins classiques de Suzhou. Ce système va être étendu en 2008 à l’ensemble des neuf jardins classés au patrimoine mondial. Entre-temps, un système de gestion de l’information rassemblant les données scientifiques des quatre jardins du patrimoine a été mis en place. 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 32 COM 7B.66

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-08/32.COM/7B,

2. Rappelant la décision 30 COM 7B.62, adoptée à sa 30e session (Vilnius, 2006),

3. Constate avec satisfaction les progrès réalisés dans l'établissement d'un plan actualisé pour la protection de la ville historique et culturelle (plan de gestion du site), comme cela a été demandé à sa 30e session (Vilnius, 2006) ;

4. Prend note de l'intention de l'État partie de préparer un projet d'extension de l'actuel bien du patrimoine mondial qui inclue l'ensemble de la ville historique de Suzhou et d'autres villes historiques possédant des canaux dans la même région géoculturelle de Chine ;

5. Demande à l'État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2009, le schéma directeur révisé et approuvé de la ville de Suzhou (2007-2020) et le plan de gestion du site, ainsi qu'un résumé en anglais de leur contenu, pour examen par le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives.