1.         Stonehenge, Avebury et sites associés (Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord) (C 373bis)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1986

Critères  (i)(ii)(iii)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/373/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/373/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/373/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2009

Lors de l'inscription du bien en 1986, le Comité du patrimoine mondial avait "pris note avec satisfaction des assurances apportées par les autorités que la fermeture de la route qui entoure l'avenue à Stonehenge (route A344) serait sérieusement envisagée dans le cadre des plans généraux de la gestion à venir du bien". Depuis lors, des retards se sont cependant produits tant en ce qui concerne la fermeture de la route que les améliorations, attendues depuis longtemps, de l'accès des visiteurs à la partie du bien que constitue Stonehenge, de la présentation du bien, et du cadre des monuments. En conséquence, le Comité du patrimoine mondial a plusieurs fois prié instamment l'État partie de résoudre ces problèmes à titre prioritaire.

Le 31 janvier 2009, l'État partie a remis son rapport. En décembre 2007, l'État partie avait déclaré vouloir progresser en priorité dans les domaines de la fermeture de la route et de la gestion des visiteurs et de leur accès. Un conseil de projet, dirigé conjointement par le Ministère de la culture et le Ministère des routes fut alors rapidement institué pour contrôler l'élaboration de la version révisée du plan de gestion du bien et pour établir des propositions définitives quant aux améliorations environnementales, aux nouveaux équipements pour les visiteurs et à la fermeture de la route A344 qui traverse Stonehenge, déclarant son engagement à avoir mené à bien ces actions avant 2012.

a) Equipements destinés à l'accueil des visiteurs

Depuis l'annulation, en décembre 2007, du précédent projet de grand bâtiment d'accueil des visiteurs à l'extérieur du bien à Countess East (annulation liée à l'abandon du projet d'amélioration de la route A303 en raison d'une augmentation des coûts), le rapport signale que de considérables progrès ont été accomplis pour accélérer la réalisation des améliorations tant attendues dans l'accès de visiteurs à Stonehenge, une partie du bien du patrimoine mondial, dans sa présentation aux visiteurs et dans le cadre des monuments. Aucun détail n'est donné.

Il est cependant déclaré qu'en janvier 2009 le conseil de projet a émis une recommandation, résultant d'un accord entre ses membres, auprès des Ministres du Gouvernement, sur l'avancement des projets. Cette recommandation est en cours d'examen et les Ministères espèrent faire une annonce prochainement. Le Centre du patrimoine mondial sera informé des progrès accomplis, de la forme qu'ils prendront et de leur calendrier.

b) Plan de gestion

Aidée par English Heritage, la révision du plan de gestion a été menée par le Comité du site du patrimoine mondial de Stonehenge en 2008. Le processus de révision incluait la réunion d'un vaste groupe comprenant tous les intervenants au sein du Forum consultatif de Stonehenge (Stonehenge Advisory Forum) et une consultation publique d'une durée de 3 mois avec une exposition, un questionnaire, un site web et un mailing aux habitants. Publiées en janvier 2009, les priorités déclarées pour la période 2009-2015 sont, entre autres:

- Le maintien et l'extension d'une prairie permanente afin de protéger les archéologies enfouies et d'offrir un cadre approprié aux monuments;

- Déplacer ou masquer les routes ou parties de routes inappropriées, en particulier la A344 et maintenir les améliorations de la A303 à l'ordre du jour;

- Améliorer la visite avant l'échéance 2012 en installant des équipements provisoires améliorés.

L'État partie a confirmé que les travaux de conservation de Silbury Hill s'étaient achevés le 6 mai 2008, et qu'une monographie archéologique établissant les méthodes de réparation et les découvertes archéologiques liées au site est en cours de rédaction.

Le Centre du patrimoine mondial et l'ICOMOS reconnaissent que des progrès ont été accomplis, mais qu'ils relèvent surtout du domaine administratif, comme l'établissement d'un plan de gestion révisé, les procédures consultatives, la création de groupes d'aménagement et la réflexion ministérielle. Peu de progrès sur le terrain ont été accomplis pour résoudre les problèmes constatés. La date buttoir de 2012 est désormais fixée comme échéance pour la résolution des problèmes, la promesse de tenir le Centre du patrimoine mondial informé des progrès accomplis au fur et à mesure a également été faite.

 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 33 COM 7B.129

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-09/33.COM/7B,

2. Rappelant la décision 32 COM 7B.114, adoptée à sa 32e session (Québec, 2008),

3. Regrette la persistance de l'État partie à accomplir peu de progrès dans la résolution rapide des problèmes liés à l'importante fermeture de la route A344 et de l'accès des visiteurs au bien, et ce, en dépit des assurances données, il y a bien longtemps, en 1986;

4. Demande que l'État partie tienne le Centre du patrimoine mondial informé de tout progrès accompli, en particulier de l'annonce ministérielle, si elle a lieu;

5. Demande également à l'État partie de remettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2011, un rapport sur les progrès accomplis dans la fermeture de la route et dans le domaine des équipements d'accueil des visiteurs, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 35e session en 2011.