1.         Paysage culturel de Fertö / Neusiedlersee (Autriche,Hongrie) (C 772rev)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  2001

Critères  (v)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/772/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/772/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Février 2007 : mission conjointe du Centre du patrimoine mondial/ICOMOS/UICN, 

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

a) Projet de construction d’un hôtel de grande hauteur ;

b) Projet de construction d’une clinique de cardiologie de grande envergure.

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/772/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2009

Le 21 janvier 2009, les États parties ont conjointement soumis un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien renseignant sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre des réglementations en matière de zonage ainsi que sur l’introduction de stratégies supplémentaires pour le développement et la protection d’édifices vernaculaires dans le plan de gestion.

Les États parties ont fait savoir que six ateliers d’experts avaient eu lieu en 2008, ayant débouché sur la rédaction d’Orientations en matière de constructions nouvelles “Critères de construction au sein du site du patrimoine mondial”, approuvées par les autorités autrichiennes. Dans le cadre de l’exercice, une nouvelle zone a été créée dans le but de protéger des vues importantes à l’extérieur de la zone tampon (dite “zone de protection visuelle”).

Les autorités autrichiennes ont par ailleurs mis en place une organisation consultative composée de représentants de différents niveaux administratifs en Autriche ainsi que d’observateurs des autorités hongroises. Se basant sur les Orientations en matière de constructions nouvelles, cette organisation consultative est chargée d’examiner tout projet susceptible d’avoir un impact majeur sur le bien.

L’État partie autrichien a par ailleurs fait savoir que les travaux de construction du projet hôtelier à Parndorf avaient commencé, pour la hauteur convenue de 47,2 m. Le projet de construction controversé d’une clinique de cardiologie à Winden a été abandonné.

Les autorités hongroises ont fait part de leur soutien aux Orientations en matière de construction susmentionnées tout en déclarant également que ces orientations ne seront pas appliquées à la partie hongroise du bien, des classifications et réglementations existant déjà. Elles ont également fait savoir qu’en 2008 le Parlement hongrois a amendé la Loi sur le Plan d’aménagement national avec la classification régionale “zone de sites du patrimoine culturel”, couvrant les biens du patrimoine mondial ainsi que les sites de la liste indicative hongroise. Un projet de loi spécifique pour le patrimoine mondial devrait par ailleurs être intégré à la législation hongroise.

 

Bien qu’accueillant avec satisfaction le principe d’Orientations en matière de construction pour le bien, le Centre du patrimoine mondial et l’ICOMOS sont préoccupés par certains détails. Les orientations arrêtent la hauteur et le volume maximums pour les nouvelles constructions selon diverses zones définies. Dans certains cas, la hauteur maximale semble être considérablement plus grande que celle des édifices traditionnels existants – jusqu’à 14 m dans les villages. Bien que les orientations invitent à respecter les limites des habitations existantes, des catégories d’édifices ont été définies pour les zones isolés à l’extérieur des villages et dans les prairies. Pour ces catégories, la hauteur maximale est de 10 mètres à l’extérieur des villages et de 7 m dans les zones de marécage. Dans le périmètre du bien, la limite de hauteur est de 25 m. Qui plus est, les zones semblent avoir été délimitées selon les aspects naturels du paysage (parc national, zones prioritaires pour la nature) et les points de vue touristiques, au lieu de reposer sur les attributs du paysage culturel qui portent la valeur universelle exceptionnelle. Il est suggéré que les hauteurs et les zones soient revues.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 33 COM 7B.92

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-09/33.COM/7B,

2. Rappelant la décision 31 COM 7B.107, adoptée à sa 31e session (Christchurch, 2007),

3. Note avec satisfaction les efforts et activités conjoints des États parties et accueille favorablement le fait que le projet controversé de clinique de cardiologie ait été abandonné ;

4. Note également l'élaboration d'orientations en matière de construction mais exprime toutefois sa préoccupation, ces dernières semblant encourager des projets de plus grande envergure que les édifices vernaculaires existants et autorisant des développements dans des emplacements inappropriés, susceptibles d'avoir un impact sur la valeur universelle exceptionnelle du bien ;

5. Demande à l'État partie autrichien de réévaluer les orientations en matière de construction pour s'assurer qu'elles respectent la forme et l'échelle des édifices traditionnels, n'encouragent pas de projets sur les espaces libres et reposent sur un zonage qui est le reflet des attributs de ce paysage culturel, et de les soumettre au Centre du patrimoine mondial pour examen par les Organisations consultatives.