1.         Forteresses parthes de Nisa (Turkménistan) (C 1242)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  2007

Critères  (ii)(iii)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/1242/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/1242/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Absence de plan d’interprétation et de gestion des visiteurs

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/1242/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2009

À sa 32e session (Québec, 2008), le Comité du patrimoine mondial a demandé à l’État partie de soumettre un plan d’interprétation et de gestion des visiteurs et de fournir trois exemplaires du plan de conservation finalisé.

L’État partie a soumis son rapport le 28 janvier 2009. Un résumé des activités prévues dans le plan de gestion et des résultats obtenus à ce jour a été joint au rapport. Il couvre cinq sections : protection du site, conservation, promotion et éducation, présentation et interprétation, et gestion des visiteurs. Chaque section est traitée sous les rubriques ‘activités courantes à exécuter’, ‘activités à court terme’ et ‘activités à long terme’ jusqu’en 2010. Le plan indique que des travaux ont été exécutés dans toutes les sections.

Un plan détaillé de l’interprétation et de la gestion des visiteurs n’a pas été soumis séparément, mais les actions projetées jusqu’en 2010 figurent dans le résumé du plan de gestion, à savoir le renforcement des effectifs et la formation des guides, la construction d’un nouveau musée sur le site et de nouvelles installations pour les visiteurs. L’emplacement du musée n’est pas précisé. Les travaux de présentation et d’interprétation comprennent l’installation de plans et de cartes descriptives du site à l’entrée, ainsi que des panneaux d’information en anglais, en russe et en turkmène sur les sites archéologiques.

Le rapport signale aussi les progrès suivants :

a) Les travaux de protection du site exécutés en 2008 comprennent les travaux de drainage en direction de l’ensemble du Bâtiment rouge dans l’ancienne Nisa, la plantation d’une haie autour de l’ancienne Nisa et l’aménagement de nouveaux parcours d’excursion autour du bien au moyen de corridors reliant les salles pour éviter que les visiteurs aient accès aux murs. 

b) Les travaux de conservation réalisés en 2008 comprennent les travaux de drainage sur la toiture du musée du site, la conservation du Bâtiment rouge, la restauration partielle des murs extérieurs du Bâtiment rond et le ravalement et la restauration partielle du Grand bâtiment carré et des structures auxiliaires.

c) Les activités promotionnelles et éducatives mises en place en 2008 concernent l’aménagement d’un nouvel itinéraire touristique pour le Grand bâtiment carré et la production de matériel d’interprétation sur le bien : livret, cartes postales et brochures.

Le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives considèrent que les progrès positifs réalisés dans la mise en œuvre du plan de gestion portent sur la plupart des recommandations formulées au moment de l’inscription (décision 31 COM 8B.30). Les priorités absolues que constituent le drainage du site et la conservation/protection des vestiges exhumés ont été prises en compte.

Comme le plan de gestion couvre uniquement la période allant jusqu’à 2010, il faudrait maintenant envisager une révision du plan sur trois à cinq ans de façon à définir des plans d’action pour les cinq années qui suivent jusqu’en 2015, de sorte que les affectations au budget national et/ ou d’autres formes de crédits puissent être obtenues en temps utile.

Dans le cadre du prochain exercice de rapport périodique pour la région Asie Pacifique, le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives fourniront une assistance à l’État partie pour formuler une Déclaration de valeur universelle exceptionnelle pour le bien.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 33 COM 7B.83

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-09/33.COM/7B,

2. Rappelant ses décisions 31 COM 8B.30 et 32 COM 7B.78 adoptées respectivement à sa 31e (Christchurch, 2007) et 32e (Québec, 2008) sessions,

3. Note le résumé du plan de gestion soumis par l'Etat partie et les progrès qui ont été accomplis par l'État partie dans la mise en oeuvre du plan de gestion, incluant l'interprétation et la gestion des visiteurs ;

4. Demande à l'État partie de tenir le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives informés de la conception architecturale et de l'emplacement du nouveau musée proposé sur le site et des installations prévues pour les visiteurs ;

5. Demande aussi à l'État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici au 1er février 2010, un rapport d'avancement sur la mise en oeuvre et la révision du plan de gestion, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 34e session en 2010.