1.         Réserve de faune à okapis (République démocratique du Congo) (N 718)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1996

Critères  (x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril   1997-présent

Menaces pour lesquelles le bien a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril

État de conservation souhaité en vue du retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril

Aucun Etat de conservation souhaité n'a été établi à ce jour. Une proposition a été développée par la mission conjointe de 2009 (voir rapport).

Mesures correctives identifiées

Les mesures correctives suivantes ont été identifiées par la mission UNESCO/UICN de 2006 et adoptées par le Comité du patrimoine mondial à sa 30e session (Vilnius, 2006) :

a) Assurer le retrait immédiat du personnel militaire de l'armée congolaise impliqué dans le braconnage, le trafic de l'ivoire et l'exploitation minière illégale ;

b) Arrêter et empêcher toute exploitation minière illégale sur le bien ;

c) Suspendre les travaux de réfection de la RN4, qui traverse le bien, jusqu’à la réalisation d’une étude d’impact environmental sérieuse suivie de la mise en place de mesures propres à réduire l’impact environmental prévisible de la route sur le bien;

d) Créer un fonds spécial pour la réhabilitation des biens du patrimoine mondial de la RDC ;

e) Instaurer une coopération permanente entre l’ICCN, l’instance responsable de la gestion du bien, les autorités politiques et militaires à l'échelon provincial et la Mission de l'Organisation des Nations unies en RDC (MONUC) pour faire cesser les activités illégales à l'intérieur et autour du bien ;

f) Mettre fin, en coopération avec le gouvernement ougandais, au trafic illégal du bois, des minerais et de l’ivoire pratiqué au nord-est de la RDC, à la frontière entre les deux pays ;

g) Préparer un plan de zonage des aires forestières qui jouxtent le bien pour protéger celui-ci des impacts négatifs de l’exploitation non durable de la forêt ;

h) Légaliser et renforcer, avec l’instauration d’un système de permis à péage, le système pilote mis en place par l’ICCN pour réglementer et contrôler l’immigration et la trafic routier sur la RN4 ;

i) Prendre des mesures nécessaires pour renforcer l’équipe de gardes, la dynamiser et la rendre plus efficace.

Calendrier pour la mise en oeuvre des mesures correctives

Pas encore identifié ; En cours d'identification ; Identifié ; Proposé pour adoption dans le projet de décision ci-après ; Adopté, voir page http://whc.unesco.org/fr/decisions/xxxx

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/718/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1993-2000)
Montant total approuvé : 28 400 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/718/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Montant total accordé au bien : Première phase du programme de conservation des biens du patrimoine mondial de la RDC (« programme de la RDC ») financé par la FNU et la Belgique (2001–2005) : environ 250.000 dollars EU. Phase II en cours (2005-2009) : 300.000 dollars EU.

Missions de suivi antérieures

1996 et mai 2006 : missions de suivi de l'UNESCO; plusieurs autres missions de l'UNESCO dans le cadre du programme de la RDC. 

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

a) Braconnage intensif des grands mammifères, en particulier des éléphants;

b) Activités minières à l’intérieur du bien ;

c) Migration incontrôlée dans les villages à l’intérieur du bien ;

d) Exploitation de bois illégale dans la forêt d’Ituri, susceptible de porter atteinte au bien dans un proche avenir;

e) Projet de réfection de la RN4 qui traverse le bien, pour lequel aucune évaluation d’impact environnemental adéquate n’a été faite. 

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/718/

Problèmes de conservation actuels

350 mots

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

500 mots

Projet de décision : 41 COM 7A.

Le Comité du patrimoine mondial,

1.         Ayant examiné le document WHC/17/41.COM/7A,

2.         Rappelant la décision

2.         Heading 7

a)         Heading 8

(i)         Heading 9

2.         Demande à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2018, un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et sur la mise en œuvre des points ci-dessus mentionnés, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 42e session en 2018 ;

2.         Décide de maintenir Réserve de faune à okapis (République démocratique du Congo) sur la Liste du patrimoine mondial en péril.