1.         Parc national des Virunga (République démocratique du Congo) (N 63)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1979

Critères  (vii)(viii)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril   1994-présent

Menaces pour lesquelles le bien a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril

État de conservation souhaité en vue du retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril

Pas encore rédigé ; En cours de rédaction ; Rédigé; proposé pour adoption dans le projet de décision ci-après ; Adopté, voir page http://whc.unesco.org/fr/decisions/xxxx

Mesures correctives identifiées

Les mesures correctives suivantes ont été identifiées par la mission UNESCO de 2006 et adopté par le Comité à sa 30e session (Vilnius, 2006) :

a) Créer un « Comité de sauvetage des Virunga » (CSV) pour répondre aux menaces pesant sur le bien ;

b) Réduire de manière significative le nombre de positions militaires à l’intérieur du bien et garantir un suivi étroit des cas d’activités illégales auxquelles se livre le personnel militaire ;

c) Fermeture et suppression immédiates du camp d’entraînement et de réunification de l’armée à Nyaleke, conformément aux engagements pris par le Ministre de la Défense ;

d) Poursuivre les efforts d’évacuation pacifique et intégrée de tous les occupants clandestins du bien, assortis de mesures appropriées pour faciliter la réinsertion des populations dans leur région d’origine ;

e) Renforcer la coopération entre l’organe de gestion du parc (ICCN) et ses partenaires en dressant un plan commun pour toutes les interventions à l’intérieur du parc, avec des responsabilités clairement établies et un plan d’application ;

f) Développer une stratégie de partage des bénéfices, comme ceux que rapporte le tourisme associé aux gorilles, avec les communautés locales, afin d’améliorer les relations ;

g) Renforcer l’application de la loi sur le site en se concentrant sur les zones prioritaires et stimuler le personnel du parc. Proposer également des formations spécialisées à ce personnel pour le rendre plus efficace.

h) Créer un fonds spécial pour la réhabilitation des biens du patrimoine mondial de la République démocratique du Congo (RDC) ;

La mission de suivi renforcé d’août 2007, a réaffirmé l’importance des points b) et f) et identifié des actions urgentes supplémentaires adoptées par le Comité du patrimoine mondial à sa 32e session (Québec, 2008) :

i) Arrêter toute production de charbon de bois au sein du bien et promouvoir des sources d’énérgie alternatives ;

j) Renforcer le rôle de la Mission de l’Organisation des Nations Unies au Congo (MONUC) pour rétablir la sécurité dans le bien et sa périphérie ;

k) Renforcer les actions de communication et de sensibilisation en direction des autorités compétentes et des populations locales.

Calendrier pour la mise en oeuvre des mesures correctives

Pas encore identifié ; En cours d'identification ; Identifié ; Proposé pour adoption dans le projet de décision ci-après ; Adopté, voir page http://whc.unesco.org/fr/decisions/xxxx

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/63/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1980-2005)
Montant total approuvé : 268 560 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/63/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Montant total accordé au bien : Programme pour la conservation des biens du patrimoine mondial de la RDC (« programme de la RDC ») financé par la FNU, Italie et la Belgique. (2001–2005) : environ 900.000 dollars EU. (2005-2008) : 300.000 dollars EU. En janvier 2007 un appui financier (30.000 dollars EU) accordé par le Fonds de Réponse Rapide. 

Missions de suivi antérieures

1996 et 2006 : Missions de suivi du Centre du patrimoine mondial  ; 2007 : Mission Centre du patrimoine mondial / IUCN dans le cadre du mecanisme de suivi renforcé. Plusieurs missions du Centre du patrimoine mondial dans le cadre du programme de la RDC. 

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

a) Conflit armé, insécurité et instabilité politique ;

b) Braconnage par des groupes militaires et armés ;

c) Empiètement ;

d) Expansion de zones de pêche illégales ;

e) Déboisement et pâturage du bétail.

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/63/

Problèmes de conservation actuels

350 mots

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

500 mots

Projet de décision : 41 COM 7A.

Le Comité du patrimoine mondial,

1.         Ayant examiné le document WHC/17/41.COM/7A,

2.         Rappelant la décision

2.         Heading 7

a)         Heading 8

(i)         Heading 9

2.         Demande à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2018, un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et sur la mise en œuvre des points ci-dessus mentionnés, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 42e session en 2018 ;

2.         Décide de maintenir Parc national des Virunga (République démocratique du Congo) sur la Liste du patrimoine mondial en péril.