1.         Parc archéologique de Champaner-Pavagadh (Inde) (C 1101)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  2004

Critères  (iii)(iv)(v)(vi)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/1101/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/1101/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Absence de structure de gestion et de plan de gestion.

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/1101/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2011

Le 1er février 2011, un rapport sur l’état de conservation du bien a été remis par l’État partie. Le rapport donne un compte rendu détaillé des progrès accomplis dans l’élaboration du plan de gestion et apporte aussi des détails concernant les diverses interventions menées sur le bien pour des monuments individuels.

Le rapport traite de l’élaboration du plan de gestion dont il présente un récit détaillé comme demandé par le Comité du patrimoine mondial. Le rapport de l’État partie se réfère aux mesures prises en faveur de cet objectif et aux documents préliminaires qui ont été préparés dans le cadre du processus d’établissement du plan de gestion. Le rapport contient également « une partie opérative du plan de gestion » qui décrit le train de mesures à mettre en œuvre de façon immédiate, à court et à moyen terme. Le rapport indique que le plan de gestion intégrée est en cours de finalisation et sera prêt d’ici le 31 janvier 2011. Toutefois, l’État partie n’a pas encore transmis ce plan de gestion au Centre du patrimoine mondial. 

L’État partie signale par ailleurs qu’il a renforcé la structure de gestion en créant l’Organisme de gestion de l’aire de patrimoine mondial du Parc archéologique de Champaner - Pavagadh à travers un acte juridique approuvé en 2006 par le Gouvernement de l’Etat. L’Organisme a commencé ses interventions.

L’État partie a également remis une Déclaration de valeur universelle exceptionnelle du bien dans le cadre de l’exercice de soumission de rapport périodique, le 1er février 2011, qui devrait servir de référence clé dans la finalisation du plan de gestion.

Le rapport de l’État partie contient aussi un résumé complet des activités menées au profit des monuments individuels à l’intérieur du site et dans l’ensemble du bien auquel ils appartiennent. 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives saluent les mesures prises par l’État partie pour la protection et la gestion courante du bien. Il est particulièrement encourageant qu’un organisme de gestion ait été établi et que le plan de gestion en soit aux phases finales de préparation. Il faut espérer qu’avec le nouvel organisme en place, il sera possible pour l’État partie de rapidement finaliser le plan de gestion et de le soumettre au Centre du patrimoine mondial pour examen par les Organisations consultatives. Ce plan de gestion, ainsi que la Déclaration de valeur universelle exceptionnelle, constituera un cadre de référence globale sur lequel appuyer les décisions en matière de conservation, ainsi que les décisions portant sur les autres activités menées à l’intérieur du bien. 

Décision adoptée: 35 COM 7B.68

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-11/35.COM/7B,

2. Rappelant la décision 34 COM 7B.69, adoptée à sa 34e session (Brasilia, 2010),

3. Reconnaît les efforts consentis par l'Etat partie pour assurer la sauvegarde du bien et l'encourage à poursuivre ces efforts en coopération avec le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives;

4. Réitère sa demande qui consiste à soumettre au Centre du patrimoine mondial le plan de gestion achevé, pour examen par les Organisations consultatives;

5. Demande à l'Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2013, un rapport actualisé sur l'état de conservation du bien et la mise en œuvre du plan de gestion adopté, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 37e session en 2013.