1.         Tiwanaku : centre spirituel et politique de la culture tiwanaku (Bolivie (État plurinational de)) (C 567rev)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  2000

Critères  (iii)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/567/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1995-1995)
Montant total approuvé : 4 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/567/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Montant total accordé au bien: 870 000 dollars EU (2008-2011 : projet du Fonds-en-dépôt japonais-JFIT)  

Missions de suivi antérieures

Août 2002 : mission de l'UNESCO et d'experts internationaux.

Dans le cadre du projet du JFIT : novembre 2007 : mission préparatoire du Centre du patrimoine mondial ; février-mars 2009 : mission d’évaluation technique du Centre du patrimoine mondial pour la mise en œuvre du projet du JFIT ; novembre 2009 : mission de suivi Centre du patrimoine mondial/Bureau de Quito ; novembre 2010 : mission conjointe Centre du patrimoine mondial/ICOMOS

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

a) Absence de plan de gestion du site;

b) Absence de politique de conservation commune et d’interventions coordonnées entre le Gouvernement national et la Municipalité de Tiwanaku;

c) Nécessité de nomination d’un homologue national pour le projet du JFIT et d’un gestionnaire de site au niveau local;

d) Absence de gouvernance.

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/567/

Problèmes de conservation actuels

350 mots

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

500 mots

Projet de décision : 41 COM 7B.

Le Comité du patrimoine mondial,

1.         Ayant examiné le document WHC/17/41.COM/7B,

2.         Rappelant la décision

2.         Heading 7

a)         Heading 8

(i)         Heading 9

2.         Demande à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er décembre 2018, un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et sur la mise en œuvre des points ci-dessus mentionnés, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 43e session en 2019.