1.         Le Caire historique (Égypte) (C 89)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1979

Critères  (i)(v)(vi)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/89/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1979-1999)
Montant total approuvé : 398 900 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/89/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Montant total accordé au bien : Compte spécial pour la sauvegarde du patrimoine culturel égyptien : 44.000 dollars EU alloués pour la préparation du document de projet de plan de gestion et 1.753.000 dollars EU alloués pour le Projet de réhabilitation urbaine du Caire historique.

Missions de suivi antérieures

Août 2002, mars 2005 : missions de suivi réactif de l'ICOMOS ; avril et décembre 2007 : missions du Centre du patrimoine mondial concernant le «Cairo Financial Centre» ; octobre 2008 : mission de suivi réaction du Centre du patrimoine mondial/ICOMOS ; 2009, 2010 : mission du Centre du patrimoine mondial pour le Projet de régénération urbaine. 

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/89/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2011

A sa 33e session (Séville, 2009), le Comité du patrimoine mondial a demandé à l’Etat partie de soumettre un rapport sur l’état de conservation du bien ainsi qu’un rapport d’avancement sur les modifications du Cairo Financial Centre et sur l’élaboration du plan de gestion, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 35esession en 2011. Au moment de la rédaction du présent document, l’Etat partie n’avait pas transmis de rapport.

En juillet 2010, le programme d’élaboration d’un plan de conservation/régénération du Caire historique, demandé par le Comité du patrimoine mondial depuis de nombreuses années, a été lancé par le Centre du patrimoine mondial grâce au Compte spécial pour le patrimoine culturel égyptien à l’UNESCO et en collaboration avec le Ministère de la culture.

Le projet vise principalement :

a) la préparation du plan de conservation du bien du patrimoine mondial Caire historique et ses ‘zones tampon’ qui devrait inclure le plan de gestion requis par les Orientations ;

b) la création d’un cadre institutionnel et juridique pour entreprendre et développer une politique de conservation urbaine durable, promouvoir la coordination et la collaboration entre les différentes institutions, administrations et agences qui sont concernées par la gestion du bien ;

c) la création d’une plateforme d’informations partagées et appropriées pour la conservation urbaine.

Le plan fournira des outils pour protéger le patrimoine contre toute dégradation future, favorisera en même temps les interventions compatibles pour améliorer les conditions de vie de la population et apportera de nouvelles activités et de nouvelles utilisations, en associant la "conservation" et la "réhabilitation".

Les progrès réalisés dans les neuf premiers mois des activités sont les suivants :

· Création du premier noyau de l’équipe de projet ;

· Délimitation du bien du Caire historique et rédaction de la déclaration de valeur universelle exceptionnelle ;

· Collecte et organisation d’une documentation ;

· Synthèse de la transformation du tissu urbain du Caire, 1948-2006 ;

· Consultation avec les administrations et les institutions concernées.

Les récents événements politiques ont ralenti les progrès des activités en raison de l’instabilité récente du cadre institutionnel. Avec la nomination de nouveaux homologues officiels, l’accord des autorités égyptiennes sur la totalité du projet doit être confirmé.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 35 COM 7B.48

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-11/35.COM/7B.Add,

2. Rappelant la décision 33 COM 7B.55, adoptée à sa 33e session (Séville, 2009),

3. Regrette que l'Etat partie n'ait pas soumis le rapport demandé sur l'état de conservation du bien ni le rapport d'avancement sur les modifications du Cairo Financial Centre et sur l'élaboration du plan de gestion;

4. Prend note des informations fournies par le Centre du patrimoine mondial sur les progrès réalisés dans la mise en œuvre du programme pour l'élaboration d'un plan de conservation/régénération du Caire Historique;

5. Demande à l'Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2012, un rapport sur l'état de conservation du bien et un rapport d'avancement sur les modifications apportées au Cairo Financial Centre et sur l'élaboration d'un plan de gestion, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 36e session en 2012.