1.         Grottes du karst d'Aggtelek et du karst de Slovaquie (Hongrie,Slovaquie) (N 725ter)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1995

Critères  (viii)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/725/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/725/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/725/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 2000

Nouvelles informations : L'UICN, se fondant sur des informations parues dans Karst Conduit (bulletin de la Commission de l'Union géographique internationale sur l'Homme et le karst), a signalé au Centre qu'alors que les principales Grottes du site ont été inscrites sur la Liste du patrimoine mondial, les terres qui se trouvent au-dessus – y compris les bassins d'alimentation allogènes des grottes – ne sont pas protégées. L'activité agricole dans ces bassins d'alimentation a entraîné une érosion du sol et une infiltration de sédiments dans les Grottes. On a signalé des impacts sur l'environnement karstique dus à des eaux usées communales et à la carrière précédemment en activité à Estramos Hill. Cela préoccupe l'UICN car les impacts des activités dans les bassins hydrographiques en amont peuvent affecter sérieusement la qualité de l'environnement karstique du site du patrimoine mondial. L'UICN suggère que l'Etat partie facilite une gestion prévisionnelle coopérative avec les propriétaires des terrains situés au-dessus des grottes et dans les bassins hydrographiques concernés, afin de réduire le plus possible les impacts sur les valeurs de patrimoine mondial des Grottes.

Le Secrétariat va transmettre les observations et préoccupations de l'UICN à l'Etat partie et demander à l'Etat partie d'engager un processus de gestion prévisionnelle, en coopération avec les propriétaires des terrains au-dessus des Grottes et dans les bassins hydrographiques concernés, afin de réduire au maximum les impacts sur les Grottes. L'Etat partie sera prié de fournir une réponse aux questions soulevées, ainsi qu'aux propositions de l'UICN, avant le 15 septembre 2000, pour permettre au Centre de faire rapport à la vingt-troisième session extraordinaire du Bureau en novembre 2000.

 

Action requise

Note : ce rapport a été présenté au Bureau seulement pour en prendre note.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2000

Néant

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 24 BUR IV.B.78

Rapports sur l’état de conservation de biens dont le Bureau a pris note

Le Bureau a pris note des informations fournies dans le document de travail sur l'état de conservation des biens suivants :

PATRIMOINE NATUREL

Parc national de la Comoé (Côte d'Ivoire)

Grottes du karst aggtelek et du karst slovaque (Hongrie et Slovaquie)

Le délégué du Maroc a signalé l’importance de la protection des eaux superficielles dans les systèmes karstiques

Parc national de Kaziranga (Inde)

Parc national de Lorentz (Indonésie)

Volcans du Kamchatka (Fédération de Russie)

Réserve forestière de Sinharaja (Sri Lanka)

Forêt impénétrable de Bwindi (Ouganda)

PATRIMOINE CULTUREL

Eglises creusées dans le roc de Lalibela (Ethiopie)

Centre historique de Vilnius (Lituanie)

Ville de Cuzco (Pérou)

Site archéologique de Chavin (Pérou)

Lignes et géoglyphes de Nasca et de Pampas de Jumana (Pérou)

Décision adoptée: 24 COM X.A.3

Nom du bien : Grottes du karst aggtelek et du karst slovaque

N° d'ordre : 725-858 Bis

Etat partie : Hongrie / Slovaquie

Critères

Le Comité a approuvé la Grotte de glace de Dobšinská soit incorporée dans le site du patrimoine mondial des Grottes du karst aggtelek et du karst slovaque. Tout en étant un élément relativement petit (6 km2 ) et spécialisé, cette grotte de glace ajoute de la diversité au site existant. Elle ne mériterait pas, en soi, d'être inscrite mais ses caractéristiques sont complémentaires à celles des Grottes du karst aggtelek et du karst slovaque.

Le Délégué de la Hongrie a approuvé cette extension et l'observateur de la Slovaquie a informé le Comité qu'un accord intergouvernemental entre les deux Etats parties avait été conclu en 1999 pour des projets communs, notamment de recherche, de protection et de suivi.