1.         Site de Palmyre (République arabe syrienne) (C 23bis)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1980

Critères  (i)(ii)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/23/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1989-1999)
Montant total approuvé : 50 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/23/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/23/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1999

pour établir un plan de gestion d'ensemble pour le site de Palmyre. A sa vingt-deuxième session, le Bureau a appuyé la poursuite du travail pour la mise au point d'un plan de gestion intégrée à part entière couvrant l'oasis, la ville et la zone archéologique. Il a enfin demandé au Secrétariat de collaborer avec les autorités syriennes.

Nouvelles informations : Au début de 1999, comme première phase du projet de coopération technique pour 1999 approuvé au titre du Fonds du patrimoine mondial, le Centre a organisé une mission d'experts à Palmyre ; celle-ci avait pour but d'aider le Département des Antiquités et des Musées à achever une étude géographique du site et à détailler le plan d'action. La mission a terminé l'étude géographique et a préparé un plan d'action détaillé. D'autre part, la mission a signalé la poursuite d'interventions non appropriées dans la ville – par exemple des constructions d'hôtels sans autorisation.

Action requise

Le Bureau, après examen de l’état de conservation du bien, considère que l'action essentielle pour ce site consiste à établir les réglementations nécessaires et créer un bureau de gestion sur le site pour éviter de nouvelles interventions non appropriées dans le périmètre du site. Le Bureau recommande aux autorités syriennes de collaborer avec le Secrétariat pour terminer le projet de plan de gestion incluant le projet de réglementations. Il recommande également que les autorités syriennes, étant donné la collaboration permanente qui leur est apportée, augmentent leur contribution financière pour le programme de coopération.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1999

Néant

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 23 BUR IV.B.84

Le Bureau, après examen de l’état de conservation du bien, a considéré que l’action essentielle pour ce site consistait à établir les réglementations nécessaires et créer un bureau de gestion sur le site pour éviter de nouvelles interventions non appropriées dans le périmètre du site. Le Bureau a recommandé aux autorités syriennes de collaborer avec le Secrétariat pour terminer le projet de plan de gestion incluant le projet de réglementations. Il a recommandé également que les autorités syriennes, étant donné la collaboration permanente qui leur est apportée, augmentent leur contribution financière pour le programme de coopération.

Décision adoptée: 23 BUR VII.19