1.         Monuments de Nubie d'Abou Simbel à Philae (Égypte) (C 88)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1979

Critères  (i)(iii)(vi)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/88/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/88/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/88/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1999

Résumé des précédentes délibérations : La Campagne a été lancée pour sauvegarder le site de la construction du grand barrage d'Assouan en Egypte qui allait inonder la vallée où se trouvaient les temples d'Abou Simbel, trésors de la civilisation égyptienne antique. En 1959, l'UNESCO a décidé de lancer une campagne internationale après un appel des gouvernements égyptien et soudanais. La recherche archéologique dans les zones qui allaient être inondées a été accélérée. Surtout, les temples d'Abou Simbel et de Philae ont été démontés, transportés au sec et remontés.

Nouvelles informations : Au début de 1999, le Centre a été informé que de nouvelles constructions étaient en cours devant les temples d'Abou Simbel, ce qui porterait sérieusement atteinte à la valeur du site. Dès réception de ces nouvelles, le Centre a immédiatement demandé au Bureau de l’UNESCO au Caire de se renseigner sur la situation sur place. En conséquence, le Bureau de l'UNESCO a signalé au Centre le 29 avril que les autorités égyptiennes avaient ordonné l'arrêt des travaux de construction. Le 20 mai, le Bureau de l’UNESCO au Caire a donné des informations complémentaires au Centre et a indiqué que le ministre de la Culture avait donné l'ordre de démolir les travaux de construction du bâtiment situé en face des temples d'Abou Simbel. Le Centre a demandé au gouvernement égyptien de confirmer la démolition des constructions.

Action requise

Le Bureau, après étude de l’état de conservation du bien, félicite les autorités égyptiennes de cette décision rapide et recommande la préparation d'un plan de gestion intégrée de cet important site de monuments.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1999

Néant

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 23 BUR IV.B.57

Le Secrétariat a informé le Bureau que la structure érigée en face du temple d’Abou Simbel pour un projet de son et lumière avait été enlevée. En conséquence, le Bureau, après étude de l’état de conservation du bien, a félicité les autorités égyptiennes de cette décision rapide et a recommandé la préparation d’un plan de gestion intégrée de cet important ensemble de monuments.