1.         Centre historique de Puebla (Mexique) (C 416)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1987

Critères  (ii)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/416/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1994-1994)
Montant total approuvé : 18 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/416/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Projet de développement urbain impliquant la démolition d'un grand nombre de constructions coloniales 

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/416/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1998

A la demande des autorités nationales et locales, un expert international a entrepris depuis 1994 une série de missions à Puebla. L'objectif était de fournir des conseils pour les plans d'aménagement urbain en préparation, dans le contexte d'un programme de développement régional intitulé Angelopolis qui concernerait 27 ensemble de bâtiments à l'intérieur du site du patrimoine mondial. Le rapport final de l'expert a été transmis aux autorités mexicaines le 13 janvier 1998 pour étude et une demande d'informations à jour sur les plans de Puebla a été adressée.

Lors de la préparation du présent document, aucune réponse n'avait été reçue.

Action requise

Le Bureau, à partir d'informations complémentaires qui pourraient être disponibles lors de sa vingt-deuxième session, pourrait recommander des mesures appropriées pour considération par l'Etat partie et le Comité.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1998

Néant

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 22 BUR V.B.53

Le Bureau a noté que l’assistance internationale à Puebla avait été réalisée et que l’Institut national d’Anthropologie et d’Histoire (INAH), en collaboration avec le Conseil d’Etat pour le Centre historique de Puebla, avait préparé un plan de conservation et une ordonnance concernant l’urbanisme et l’architecture du Paseo del Rio San Francisco. Il a demandé aux autorités mexicaines de fournir au Secrétarit les détails de ce plan pour information.

Le Bureau a pris note de l’intervention de l’observateur délégué du Mexique qui a déclaré que les résultats de la mission d’experts sur les indicateurs de mesure de l’état de conservation de villes historiques (Colonia del Sacramento, mars 1998) comportaient des éléments valables pour l’identification des différentes valeurs des villes historiques et contribueraient à leur compréhension et à une bonne planification dans un cas comme celui de Puebla. Il a suggéré qu’il conviendrait d’étudier davantage l’application pratique des résultats de cette réunion. Il a annoncé que les travaux à Puebla avançaient maintenant de manière satisfaisante.