1.         Ancienne ville de Bosra (République arabe syrienne) (C 22bis)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1980

Critères  (i)(iii)(vi)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/22/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1995-1995)
Montant total approuvé : 20 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/22/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/22/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1997

Lors de sa dix-neuvième session, le Bureau avait accordé un crédit de 20.000 dollars E.U. pour la restauration des Thermes sud de Bosra, conduite par la Direction générale des Antiquités et des Musées et la Mission archéologique française en Syrie du Sud. La première phase de ces travaux, relevés, études, échantillonnages, analyses et propositions de solutions techniques, s'est à présent achevée de façon satisfaisante, et la deuxième phase, gros oeuvre et restauration, a été commencée. La partie centrale en sera la restauration de la coupole de la Salle U et la consolidation de l'ensemble. Là aussi, malgré certaines difficultés, fin 1996, liées à l'emploi des crédits à la clôture de l'année budgétaire, qui ont failli entraîner une certaine précipitation dans le choix des entreprises, les travaux suivent un rythme satisfaisant de mise en oeuvre.

Action requise

Après avoir pris connaissance du rapport du Secrétariat sur l'Ancienne ville de Bosra, le Bureau remercie les autorités syriennes de leurs efforts pour la conservation et la restauration des Thermes sud et les invite à continuer à collaborer avec la Mission française pour poursuivre, avec toutes les précautions voulues et avec les entreprises qui auront été jugées les plus compétentes, la restauration de ces monuments.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1997

Néant

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 21 BUR IV.B.58

Après avoir pris connaissance du rapport du Secrétariat sur l'Ancienne ville de Bosra, le Bureau a remercié les autorités syriennes de leurs efforts pour la conservation et la restauration des Thermes sud et les a invitées à continuer à collaborer avec la Mission française pour poursuivre, avec toutes les précautions voulues et avec les entreprises qui auront été jugées les plus compétentes, la restauration de ces monuments.