1.         Quartier historique de la ville de Colonia del Sacramento (Uruguay) (C 747)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1995

Critères  (iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/747/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1994-2009)
Montant total approuvé : 35 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/747/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Montant total accordé au bien : .2008 - mission technique de l’ICOMOS financée par le Fonds en dépôt espagnol pour le patrimoine mondial. 5076,50 dollars : 2011 - Mission technique du Centre du patrimoine mondial financée par le Fonds en dépôt espagnol pour le patrimoine mondial. 

Missions de suivi antérieures

Avril 2002 et mai 2004 : missions de suivi réactif de l'ICOMOS; juin 2008 : mission technique de l'ICOMOS ; septembre 2009 mission du Centre du patrimoine mondial (actualisation de la Liste indicative) ; novembre 2011 : mission technique du Centre du patrimoine mondial pour supporter la planification en matière de gestion 

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/747/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2014

En réponse à la décision prise par le Comité du patrimoine mondial à sa 36e session (décision 36 COM 7B.105), l’État partie a soumis un rapport sur l’état de conservation du bien le 22 janvier 2014 qui fournit les informations requises sur l’harmonisation des outils de planification du bien et la définition de ses limites dans le cadre de l’exercice d’inventaire rétrospectif. Le rapport est disponible à https://whc.unesco.org/fr/list/747/documents. Les clarifications des limites du bien ont été soumises et seront présentées pour approbation au Comité du patrimoine mondial, à sa 38e session.

À l’appui de l’harmonisation des outils de planification du bien, l’État partie annonce la création d’un Bureau technique par la Commission du patrimoine culturel de la Nation (CPCN) pour soutenir la gestion du bien, ainsi que la création d’un comité consultatif nommé Conseil honoraire pour le plan de gestion du Quartier historique de Colonia del Sacramento. Ce conseil est chargé d’améliorer la gestion du bien, favoriser le partage d’expertise, renforcer la participation communautaire et assurer la coordination entre les équipes de mise en œuvre du plan de gestion. Ce conseil aura une durée temporaire et organisera des réunions périodiques. Des informations ont également été fournies sur un accord passé entre le CPCN et le Bureau de l’UNESCO à Montevideo prévoyant l’achèvement de l’inventaire du bien en 2014, lequel a été entrepris en 2005.

Même si aucune information particulière n’a été communiquée sur l’harmonisation du Plan de gestion avec le Plan local de développement, planification et utilisation durable des sols de la ville de Colonia del Sacramento, l’État partie indique que le Plan d’ordonnance territoriale pour le Département de Colonia est actuellement en cours de révision par l’autorité législative régionale. Ces ajustements de gestion devraient permettre à l’État partie d’être en mesure d’assurer une mise en œuvre effective du plan de gestion du bien.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Les défis relevés en termes de prise de décisions pour la gestion du bien sont pris en considération. Les principales préoccupations du Comité du patrimoine mondial pour le bien sont traitées à ce stade par l’État partie. Le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives recommandent toutefois de suivre de près la mise en œuvre complète du plan de gestion et la future extension du bien incluant la Baie et les îles de la ville de Colonia del Sacramento.

Décision adoptée: 38 COM 7B.98

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC-14/38.COM/7B.Add,
  2. Prend note avec satisfaction des mesures prises par les États parties concernés pour répondre à ses demandes antérieures visant à atténuer les menaces qui pèsent sur la valeur universelle exceptionnelle des biens du patrimoine mondial suivants:
  1. Encourage les États parties concernés à poursuivre leurs efforts visant à assurer la conservation des biens du patrimoine mondial
  2. Rappelle aux États parties concernés d'informer le Centre du patrimoine mondial, en temps utile de tout projet de développement majeur qui pourrait nuire à la valeur universelle exceptionnelle d'un bien, avant toute décision irréversible, conformément au Paragraphe 172 des Orientations.

Décision adoptée: 38 COM 8D

e Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le Document WHC-14/38.COM/8D,
  2. Rappelant la Décision 37 COM 8D, adoptée lors de sa 37e session (Phnom Penh, 2013),
  3. Reconnaît l’excellent travail accompli par les Etats parties dans la clarification de la délimitation de leurs biens du patrimoine mondial et les remercie pour leurs efforts visant à améliorer la crédibilité de la Liste du patrimoine mondial ;
  4. Rappelle que le Centre du patrimoine mondial ainsi que les organisations consultatives ne seront pas en mesure d’examiner des propositions de modifications mineures ou importantes des limites pour les biens du patrimoine mondial dont les limites à l’époque de l’inscription ne sont pas claires ;
  5. Prend note des clarifications des limites et des superficies de biens fournies par les Etats parties suivants en réponse à l’Inventaire rétrospectif, telles que présentées dans les annexes du Document WHC-14/38.COM/8D :

   AMERIQUE LATINE ET CARAÏBES :

   ASIE ET PACIFIQUE :

   EUROPE ET AMERIQUE DU NORD :

6.  Demande aux Etats parties n’ayant pas encore répondu aux questions soulevées dans le cadre de l’Inventaire rétrospectif de bien vouloir fournir toutes les clarifications ainsi que la documentation le plus rapidement possible et avant le 1 décembre 2014 au plus tard.