1.         Centre historique de Lima (Pérou) (C 500bis)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1988

Critères  (iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/500/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1989-2002)
Montant total approuvé : 94 500 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/500/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

1994: mission du projet PNUD/UNESCO ; 1998: mission de l'UNESCO suite à l'incendie du théâtre municipal;  mars-avril 2003: mission de suivi de l’ICOMOS 

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/500/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2003

Centre du patrimoine mondial :

Suite à l’incendie du 29 décembre 2001, une réunion a été organisée en juillet 2002 par le Bureau de l’UNESCO à Lima sur la réhabilitation du Centre historique. Ont assisté à cette réunion des membres d’institutions nationales et locales, des experts universitaires, ainsi que des représentants du secteur privé qui ont recommandé une révision du plan de gestion, une répartition plus équilibrée des logements et des commerces, et une participation sociale accrue aux processus décisionnel et financier. Un suivi a été donné à cette réunion au niveau du secteur privé, mais pas au niveau de la Municipalité qui a changé. De plus, une mission de suivi de l’ICOMOS s’est déroulée du 31 mars au 7 avril 2003 pour évaluer l’impact du nouveau projet de création de logements dans le Centre historique. Le rapport de la mission est en cours de finalisation.

ICOMOS :

Une mission de suivi de l’ICOMOS a été effectuée du 31 mars au 7 avril 2003. Son but était d’évaluer le nouveau projet de création de logements dans le Centre historique. Le quartier de Mesa Redonda auquel il est fait référence et qui a été touché par l’incendie du 29 décembre 2001, se trouve dans le périmètre du Centre historique, protégé par la législation de l’Etat partie, mais en dehors des limites du site du patrimoine mondial. Cette zone à très haute densité comprend douze édifices déclarés comme monuments. Les recommandations de la réunion tenue à Lima en juillet 2002 n’ont pas été suivies d’effet, pas plus que la proposition de projet de la BID. Il semble n’y avoir aucun dommage dans la zone inscrite sur la Liste du patrimoine mondial. Toutefois, d’autres problèmes graves ont été décelés dans le Centre historique, qui seront expliqués en détail dans le prochain rapport et qui peuvent être résumés ainsi :

-          environ 300 constructions en péril ;

-          un fort pourcentage de la partie supérieure des bâtiments du Centre historique est à l’abandon ;

-          la Direction générale du Patrimoine monumental et historique n’a pas les ressources minimales suffisantes pour protéger le Centre historique ;

-          le manque de sécurité est alarmant ;

-          la médiocrité de la gestion du site le met en péril. 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 27 COM 7B.99

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Prend note des nouvelles informations données par l'ICOMOS;

2. Prie instamment l'Etat partie de prendre en considération les recommandations de la réunion de juillet 2002 sur la réhabilitation du Centre historique de Lima;

3. Prie instamment l'Etat partie de réviser son plan de gestion pour le Centre historique;

4. Demande à l'Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, avant le 1er février 2004, un rapport détaillé sur la révision et la mise en œuvre du plan de gestion du site, afin que le Comité du patrimoine mondial puisse examiner l'état de conservation du bien à sa 28e session, en 2004.