1.         Églises de Chiloé (Chili) (C 971)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  2000

Critères  (ii)(iii)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/971/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 2002-2002)
Montant total approuvé : 50 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/971/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

 Dégâts importants provoqués par les vents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/971/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2003

Le 30 avril 2003, le Secrétariat a reçu un rapport avec des informations mises à jour sur les actions prévues en 2003. Le rapport donne des précisions concernant les collectes de fonds entreprises en 2002 et 2003. C’est en 2002 qu’a commencé la planification de futures interventions sur l’église de Cholo et sur la tour de l’église de Chonchi. Des matériels ont été acquis pour les travaux prévus en 2003.

 En 2003, la Direction de l’Architecture a affecté la somme de 140.000 $EU à la restauration des églises. Les priorités ont été établies : les interventions devaient avoir lieu dans un premier temps à Chonchi et Colo, puis à Ichuac et Aldachildo et, en troisième lieu, à Vilupulli et San Juan. Les interventions suivantes ont été prévues pour 2003 : - construction d’une réserve de matériaux de restauration ; - construction d’un centre d’accueil des visiteurs à Ancud ; - relance du programme « Ecole des menuisiers » ; - restauration des églises inscrites sur la Liste du patrimoine mondial (encore à définir). 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 27 COM 7B.88

Le Comité du patrimoine mondial [53],

1. Recommande vivement que l'Etat partie définisse et mette en œuvre un plan de restauration détaillé pour les églises inscrites sur la Liste du patrimoine mondial ;

2. Demande à l'Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial d'ici le 1er février 2004, un rapport détaillé sur les travaux exécutés, afin que le Comité du patrimoine mondial puisse examiner l'état de conservation du bien à sa 28e session, en 2004.

[53] Décision adoptée sans discussion.