1.         Région des montagnes Bleues (Australie) (N 917)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  2000

Critères  (ix)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/917/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/917/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/917/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 2001

Précédents débats :
Vingt-quatrième session du Comité – paragraphe X.A.1

Questions principales : Questions d'intégrité.

Nouvelles informations : Il a été signalé à l'UICN qu'une compagnie minière – Centennial Coal – a déposé une demande d'aménagement avec déclaration d'impact environnemental pour une grande extension de la concession minière accordée à la mine de Clarence. La mine de Clarence est située sur le plateau de Newnes, contigu à l'est à l'aire de patrimoine mondial de la région des Montagnes Bleues. Les rapports reçus par l'UICN signalent trois problèmes environnementaux liés à ce projet et susceptibles d'avoir des incidences directes sur les valeurs de patrimoine mondial de la région des Montagnes Bleues, soit :

Action requise

Le Bureau prie l'Etat partie de fournir des informations sur la demande d'extension de la mine de Clarence qui a été signalée et sur ses impacts potentiels sur les valeurs de patrimoine mondial, avant le 15 septembre 2001, afin de permettre à la vingt-cinquième session extraordinaire du Bureau d'évaluer les menaces potentielles à l'intégrité du site.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2001

En réponse à la demande faite par le Bureau de lui fournir avant le 15 septembre 2001 des informations complémentaires sur la proposition d’extension de la mine de Clarence Colliery, l’Etat partie, a dans une lettre datée du 14 septembre 2001, adressé au Centre des informations actualisées. Le gouvernement australien a examiné la demande d’extension de la concession minière de Clarence Colliery formulée par la compagnie et a estimé que des renseignements complémentaires sur les effluents d’eau provenant de la mine étaient nécessaires. Selon l’Agence pour la protection de l’environnement du New South Wales, les effluents actuels de drainage de la mine dépassent les normes réglementaires de qualité de l’eau et posent des problèmes de pollution dans la Wollangambe qui traverse le site du Patrimoine mondial. La compagnie minière et l’Agence pour la protection de l’environnement se sont mises d’accord sur un projet de système pilote de transfert de l’eau qui, en cas de succès, mettrait fin au rejet des eaux de drainage de la mine dans la Wollangambe. Toute décision du ministre de l’Environnement et du Patrimoine du Commonwealth à propos de la proposition d’extension de la concession minière de Clarence Colliery a été reportée jusqu’à la mise en place du système pilote de transfert de l’eau. Une décision devrait être prise d’ici le milieu de l’année 2002. 

Le Bureau pourrait souhaiter noter avec satisfaction les mesures prises par l’Etat partie, ainsi que les renseignements qu’il a fournis, et demander à celui-ci d’adresser un rapport à la vingt-sixième session du Bureau en avril 2002. 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 25 BUR V.113-115

V.113     Il a été signalé à l'UICN qu'une compagnie minière – Centennial Coal – a déposé une demande d'aménagement avec déclaration d'impact environnemental pour une grande extension de la concession minière accordée à la mine de Clarence. La mine de Clarence est située sur le plateau de Newnes, contigu à l'est à l'aire de patrimoine mondial de la Région des montagnes Bleues. Les rapports reçus par l'UICN signalent trois problèmes environnementaux liés à ce projet et susceptibles d'avoir des incidences directes sur les valeurs de patrimoine mondial de la Région des montagnes Bleues. Ces problèmes sont notamment la pollution de l'eau, la conservation de l'eau (perte d'eau en direction du puits de la mine), la protection de l'aire de patrimoine mondial par une zone tampon appropriée.

V.114     Le Délégué de l’Australie a informé le Bureau que le projet de concession minière  avait été porté devant le Gouvernement australien dans le cadre du régime de protection du patrimoine mondial de la loi sur la protection de l’environnement et de la biodiversité. Celui-ci allait évaluer tous les impacts potentiellement nuisibles sur les valeurs de patrimoine mondial avant l’approbation posible de tout projet.

V.115     Le Bureau a prié l'Etat partie de fournir des informations sur la demande d'extension de la mine de Clarence qui a été signalée et sur ses impacts potentiels sur les valeurs de patrimoine mondial, avant le 15 septembre 2001, afin de permettre à la vingt-cinquième session extraordinaire du Bureau d'évaluer les menaces potentielles à l'intégrité du site.