1.         Sites fossilifères de mammifères d'Australie (Riversleigh / Naracoorte) (Australie) (N 698)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1994

Critères  (viii)(ix)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/698/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/698/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/698/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2001

L’UICN a alerté le Centre au sujet de plusieurs rapports signalant des problèmes de gestion du site de Riversleigh. Ces problèmes sont dus au manque d’infrastructure, par exemple l’absence sur place de mécanisme de sécurité et de surveillance pour décourager le vandalisme ou contrôler le tourisme. Selon les rapports, les actes de vandalisme et les vols ont eu un impact sur l’un des gisements les plus importants -  le site de « Burnt Offering ». Les rapports expriment également des inquiétudes face à l’absence d’interprétation, de poste de garde forestier et de centre d’accueil des visiteurs, et face au manque de fonds de recherche pour soutenir davantage de travaux d’interprétation et améliorer la conservation et la gestion du site. L’UICN a noté que la gestion de Naracoorte et Riversleigh diffère sensiblement : ils ont des attributs physiques différents et sont sous la responsabilité d’Etats différents. Toutefois, un Comité consultatif de recherche et de gestion réunit les deux organismes responsables de la gestion des sites

 

Le Bureau pourrait souhaiter noter que l’UICN reconnaît que des efforts ont été faits pour résoudre les déséquilibres de la gestion de ce site. L’UICN s’est mise en rapport avec l’Etat partie pour obtenir des renseignements détaillés sur les problèmes évoqués, afin d’avoir un rapport complet et détaillé pour la vingt-sixième session du Bureau en avril 2002. 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Pas de projet de décision