1.         Ville historique de Zabid (Yémen) (C 611)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1993

Critères  (ii)(iv)(vi)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril   2000-présent

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/611/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1994-1999)
Montant total approuvé : 64 167 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/611/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

novembre 1999: mission de l'UNESCO 

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/611/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2000

Une mission de l’UNESCO s’est rendue à Zabid en novembre 1999 et a informé le Centre du patrimoine mondial que la ville était en très mauvais état de conservation. En juillet 2000, le consultant chargé des rapports périodiques a discuté du problème avec le GOPHCY ("General Organization for the Preservation of the Historic Cities of Yemen") qui a reconnu que la situation échappait totalement à son contrôle et qu’une action au niveau international est nécessaire pour trouver une solution.

Les autorités yéménites sont en train de discuter au plus haut niveau des moyens d’informer le Comité de cette situation et de demander l’inscription de la ville sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Depuis la date de nomination, le gouvernement a éprouvé des difficultés à inscrire la ville au rang de ses priorités, en raison de la situation économique et sociale difficile du pays.

A cause de l’absence de mesures de préservation, l’authenticité et l’intégrité de la ville sont mises en péril par d’énormes menaces :

·  sérieuse détérioration du patrimoine bâti (40 % des maisons sont remplacés par des bâtiments en béton à plusieurs étages) ;

·  les restes de maisons et la ville se dégradent rapidement à cause des faibles revenus de la majorité des habitants ;

·  les activités du soukh ayant été transférées à l’extérieur de la ville, le soukh est pratiquement vide et sans activité, de sorte que les boutiques tombent en ruines ;

·  la ville a perdu son rôle économique traditionnel de centre d’une micro-région ;

·  d’une manière générale, il n’y a pas de principe de préservation et de restauration de la ville.

Au vu de tous ces éléments, la mission a estimé que la situation de la ville correspondait aux critères de péril suivants : péril établi : (b), (c) et (d) ; péril potentiel : (b) et (c).

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 24 COM VIII.31

VIII.31 Ville historique de Zabid (Yémen)

Le Comité a rappelé que le rapport sur l'état de conservation de la Ville historique de Zabid avait été étudié par le Bureau à sa vingt-quatrième session extraordinaire et qu'il incluait des informations sur la proposition de l'Etat partie d'inscrire le site sur la Liste du patrimoine mondial en péril. L'ICOMOS a soutenu sans réserve les conclusions et recommandations de la mission UNESCO de suivi entreprise en 1999 et la demande de l'Etat partie d'inscrire le site sur la Liste du patrimoine mondial en péril, étant donné l'état sérieux des bâtiments historiques dans le périmètre du site.

Le Comité a décidé d'inscrire la ville historique de Zabid sur la Liste du patrimoine mondial en péril. Le Comité a demandé au Centre du patrimoine mondial et à l'ICOMOS d'organiser une mission constituée d'experts ayant des compétences multidisciplinaires afin d'évaluer la situation et de recommander des mesures complémentaires.

 

Décision adoptée: 24 COM X.4-5

X.4 Après l'examen des rapports sur l'état de conservation et sur recommandation du Bureau, le Comité a décidé d'inscrire les biens naturels et culturels suivants sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

X.5 Le Comité n'a pas recommandé de retirer de biens de la Liste du patrimoine mondial en péril.