1.         Patrimoine naturel et culturel de la région d’Ohrid (Albanie,Macédoine du Nord) (C/N 99quater)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1979

Critères  (i)(iii)(iv)(vii)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/99/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1986-1986)
Montant total approuvé : 20 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/99/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

septembre 1998: mission conjointe Centre du patrimoine mondial / ICOMOS / UICN 

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/99/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1998

Une mission commune UNESCO-ICOMOS-UICN a été menée sur place du 6 au 11 septembre 1998, pour la première fois depuis l'inscription du site sur la Liste du patrimoine mondial en 1979. Cette mission incluait une visite sur site et des réunions avec des représentants des autorités nationales à Skopje. Le pays est bien sensibilisé à la nécessité de mesures spécifiques de conservation et de protection à Ohrid. Toutefois, le site est très étendu, situé dans une région fortement peuplée et économiquement prospère, en bordure d'un lac international. Plusieurs facteurs comme la circulation, le tourisme ou l'exode rural menacent le site. Seule une approche intégrée consistant en mesures de protection associant le patrimoine naturel et culturel pourra limiter ces menaces. Il faudra accorder une attention particulière à des instruments juridiques et opérationnels efficaces pour la planification urbaine et régionale.

Le rapport de la mission n'était pas disponible lors de la préparation du présent document. Les principales conclusions et recommandations seront présentées au Bureau durant sa session.

Action requise

Décision requise :
Le Bureau pourrait souhaiter étudier les informations qui seront disponibles lors de sa session et prendre des mesures appropriées à cet égard.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1998

Une mission de suivi commune UNESCO-ICOMOS-UICN a été menée en septembre 1998, pour la première fois depuis l'inscription du site sur la Liste du patrimoine mondial en 1979.

 Le rapport de la mission attire particulièrement l'attention sur le fait que lors de l'inscription, de ce bien mixte sur la Liste du patrimoine mondial, les villes bien préservées d'Ohrid et de Struga étaient situées dans un environnement naturel presque vierge sur les bords du lac d'Ohrid. Pour ce qui est du patrimoine culturel, seuls des monuments spécifiquement énumérés figurent sur la Liste du patrimoine mondial. Ces monuments sont très bien préservés. Le patrimoine naturel comprend la partie du lac qui fait partie du pays (et non la partie située en Albanie) et une partie du Parc national du mont Galicia. Actuellement, l'énorme développement des constructions et des activités liées aux installations a sérieusement modifié l'équilibre initial de la région: par exemple, la ville de Sagra a englobé dix nouvelles sous-communautés.

 La mission a observé que les autorités entreprennent de grands efforts en vue de la préservation du patrimoine naturel et culturel du site. Toutefois, le développement économique et démographique constitue pour les valeurs du site des menaces que l'on ne peut traiter que par une approche intégrée et des mesures de protection associant la préservation du patrimoine culturel et naturel.

 Le rapport de la mission comprend un ensemble de recommandations qui appellent à établir un cadre juridique spécial pour le site du patrimoine mondial (en intégrant la culture et la nature), le renforcement de la gestion, la préparation d'un plan de gestion de l'espace pour la zone concernée et les villes, et l'extension du site afin d'inclure l'ensemble du Parc national du mont Galicia.

Le Bureau a pris note du rapport de la mission commune UNESCO-UICN-ICOMOS sur le site mixte du patrimoine mondial de la contrée naturelle et culturo-historique d'Ohrid (Ex-République yougoslave de Macédoine). Il a félicité le gouvernement du pays des efforts entrepris pour la préservation des monuments et de l'environnement d'Ohrid. Il a recommandé au gouvernement de considérer soigneusement la recommandation de la mission, particulièrement en ce qui concerne la planification intégrée et la protection juridique du patrimoine naturel et culturel. Il a également demandé aux autorités de revoir la définition du patrimoine culturel, de définir et de proposer des limites révisées, si nécessaire, et de créer des zones tampons appropriées. Il a demandé au gouvernement de fournir une réponse au rapport avant le 15 avril 1999, pour étude par le Bureau à sa vingt-troisième session.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et des Organisations consultatives

Néant

Décision adoptée: 22 COM VII.30

VII.30 Le Comité a noté les décisions de la vingt-deuxième session extraordinaire du Bureau telles qu'elles sont présentées dans le rapport de la session du Bureau (document de travail WHC-98/CONF.203/5) et incluses à l'Annexe IV sur les biens suivants :

Zone de nature sauvage de Tasmanie (Australie)

Mont Taishan (Chine)

Mont Huangshang (Chine)

Contrée naturelle et culturo-historique d'Ohrid (Macédoine, ex-République yougoslave de)

Falaises de Bandiagara (pays dogon) (Mali)

Parc national de Tongariro (Nouvelle-Zélande)