1.         Vieille ville de Dubrovnik (Croatie) (C 95bis)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1979

Critères  (i)(iii)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril   1991-1998

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/95/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1985-1994)
Montant total approuvé : 129 010 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/95/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

novembre 1995: mission d'étude

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/95/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1998

Le Comité a décidé à sa vingt et unième session de différer l'examen de l'état de conservation de Dubrovnik et a demandé aux autorités croates de présenter, avant le 15 avril 1998, un rapport sur l'état de conservation du site pour le soumettre à l'examen du Bureau à sa vingt-deuxième session.

Lors de la préparation du présent document, aucun rapport de ce type n'avait été reçu.

Action requise

Le Bureau, à partir d'informations complémentaires qui pourraient être disponibles lors de sa vingt-deuxième session, pourrait recommander des mesures appropriées pour considération par l'Etat partie et le Comité.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1998

Le Bureau a étudié à sa vingt-deuxième session ordinaire un rapport fourni sur l’état de conservation de Dubrovnik qui avait été présenté par les autorités croates. L’ICOMOS a informé le Bureau qu’il avait été fortement impressionné par les travaux de restauration entrepris à Dubrovnik et qu’il appuyait fermement la demande faite par la Croatie de retirer Dubrovnik de la Liste du patrimoine mondial en péril.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Le Bureau, a décidé avec une grande satisfaction de recommander au Comité de retirer la Vieille ville de Dubrovnik de la Liste du patrimoine mondial en péril.

Décision adoptée: 22 BUR V.A.15

Le Secrétariat a informé le Bureau que les autorités croates avaient soumis un rapport fourni sur l’état de conservation de Dubrovnik et demandé au Comité de retirer la Vieille ville de Dubrovnik de la Liste du patrimoine mondial en péril. L’ICOMOS a informé le Bureau qu’il avait été fortement impressionné par les travaux de restauration entrepris à Dubrovnik et qu’il appuyait fermement la demande faite par la Croatie.

Le Bureau a félicité les autorités croates de l’avancement réalisé dans la restauration et la réhabilitation de la ville. Le Bureau a décidé avec une grande satisfaction de recommander au Comité de retirer Dubrovnik de la Liste du patrimoine mondial en péril.

Décision adoptée: 22 COM VII.17

VII.17 Vieille ville de Dubrovnik (Croatie)

Après avoir pris connaissance d'un rapport détaillé sur l'état de conservation de Dubrovnik présenté par les autorités croates, l'ICOMOS s'est déclaré fortement impressionné par les travaux de restauration entrepris à Dubrovnik et a vigoureusement appuyé la demande faite par la Croatie de retirer Dubrovnik de la Liste du patrimoine mondial en péril.

Le Comité, suivant la recommandation du Bureau, a décidé avec grande satisfaction de retirer la Vieille ville de Dubrovnik de la Liste du patrimoine mondial en péril. Il a félicité les autorités croates des mesures efficaces prises pour la préservation et la restauration de ce site du patrimoine mondial.

Il a incité les autorités à poursuivre et achever les excellents travaux de restauration et de réhabilitation du site, et à accorder l'attention qu'il convient à la planification préventive des catastrophes dans les futurs programmes de planification et de gestion de la ville.

 

Décision adoptée: 22 COM VIII.2

VIII.2 Le Comité a rappelé que, après examen de l'état de conservation de biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en péril, il a décidé de retirer les biens suivants de la Liste du patrimoine mondial en péril :

Vieille ville de Dubrovnik (Croatie)

Sur la base d'un rapport complet sur l'état de conservation soumis par les autorités croates, l'avis positif de l'ICOMOS sur les travaux de restauration entrepris et la recommandation du Bureau, le Comité a décidé de retirer la Vieille ville de Dubrovnik de la Liste du patrimoine mondial en péril (voir également le paragraphe VII.17 de ce rapport).

Mines de sel de Wieliczka (Pologne)

Tenant compte de l'impact positif de l'équipement de déshumidification sur les conditions des sculptures, des chambres et des passages historiques dans la mine de sel, et conformément à l'avis de l'ICOMOS, le Comité a décidé de retirer les Mines de sel de Wieliczka de la Liste du patrimoine mondial en péril (voir également le paragraphe VII.20 de ce rapport).