1.         Parc national des Everglades (États-Unis d'Amérique) (N 76)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1979

Critères  (viii)(ix)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril    1993-présent

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/76/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/76/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/76/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1995

Le site a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril en 1993, étant donné le nombre croissant de menaces qui pèsent sur lui depuis son inscription sur la Liste en 1979. L'Etat fédéral et les autorités locales, ainsi que des fondations privées, se sont réunis pour fournir un soutien financier important pour la gestion du site et sa restauration à long terme. Le Comité a pris note d'un rapport détaillé préparé par les autorités américaines, rapport qui a été présenté à sa 18e session.

Le Centre du patrimoine mondial a reçu un rapport du suivi de «National Park Service» en mai 1995 indiquant que le Gouvernement fédéral est engagé dans le programme de restauration du parc national des Everglades sous l'égide du groupe de travail fédéral de la restauration. Le groupe a fourni un compte-rendu compréhensif des priorités, des accomplissements récents et des prochaines étapes critiques dans le programme fédéral de restauration des Everglades. Le gouverneur et le Cabinet de l'Etat de Floride ont approuvé l'acquisition des portions de «Frog Pond», une zone humide historique en transition qui se situe à la frontière Est du parc, crucial à la restauration des niveaux d'eau du sol et des flux en surface. Les récentes négociations ont conduit à un accord avec les propriétaires.

Action requise

Bien que le travail de préservation ait été renforcé, le Bureau conclut néanmoins que le site reste sérieusement menacé et recommande de maintenir le site sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1995

Le Bureau a rappelé à sa 19e session que le site a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril en 1993, étant donné le nombre croissant de menaces qui pèsent sur lui depuis son inscription sur la Liste du patrimoine mondial en 1979. L'Etat fédéral et les autorités locales, ainsi que des fondations privées, se sont réunis pour fournir un soutien financier important pour la gestion du site et sa restauration à long terme.

Le Centre du patrimoine mondial a présenté un rapport de suivi qu'il a reçu du National Park Service indiquant que le Gouvernement fédéral est engagé dans le programme de restauration du Parc national des Everglades sous l'égide d'un groupe de travail fédéral pour la restauration.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Le Bureau a conclu à sa 19e session que le site restait sérieusement menacé et recommande au Comité de le maintenir sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Décision adoptée: 19 BUR VI.20

Le Bureau a rappelé que le site a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril en 1993, étant donné le nombre croissant de menaces qui pèsent sur lui depuis son inscription sur la Liste en 1979. L'Etat fédéral et les autorités locales, ainsi que des fondations privées, se sont réunis pour fournir un soutien financier important pour la gestion du site et sa restauration à long terme. Le Comité a pris note d'un rapport détaillé préparé par les autorités américaines, rapport qui a été présenté à sa 18e session.

Le Centre du patrimoine mondial a reçu un rapport de suivi du "National Park Service" en mai 1995, indiquant que le Gouvernement fédéral est engagé dans le programme de restauration du parc national des Everglades sous l'égide d'un groupe de travail fédéral pour la restauration. Le groupe a fourni un compte rendu d'ensemble indiquant les priorités, les nouvelles réalisations récentes et les prochaines étapes clés dans le programme fédéral de restauration des Everglades. Le Gouverneur et le Cabinet de l'Etat de Floride ont approuvé l'acquisition de certaines parties de Frog Pond, zone humide ayant toujours servi de transition, située à la limite est du Parc, particulièrement importante pour la restauration des nappes phréatiques et du niveau des eaux en surface. De récentes négociations ont conduit à un accord avec les propriétaires.

Le Bureau a conclu que le site reste sérieusement menacé et recommande de le maintenir sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Décision adoptée: 19 COM VII.A.1.9/6

VII.6 Parc national des Everglades (Etats-Unis d'Amérique)

Le Comité a rappelé que le site a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril en 1993 vu le nombre croissant de menaces pesant sur lui depuis son inscription sur la Liste du patrimoine mondial en 1979 et que l'Etat fédéral et les autorités locales, ainsi que des fondations privées, se sont unis pour apporter un important soutien financier à la gestion du site et sa restauration à long terme.

Le Centre du patrimoine mondial a présenté le rapport de suivi reçu de l'Etat partie en novembre 1995 et indiquant que le rétablissement de l'écosystème des Everglades (restauration du régime des eaux) prendrait 17 ans et coûterait 2 milliards de dollars. Le Comité a félicité l'Etat partie pour les efforts entrepris pour améliorer la situation.

Le Comité a cependant conclu que le site demeurait sérieusement menacé et a décidé qu'il devait être maintenu sur la Liste du patrimoine mondial en péril.