1.         Ensemble culturel et historique des îles Solovetsky (Fédération de Russie) (C 632)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1992

Critères  (iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/632/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/632/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/632/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2013

À sa 35e session (UNESCO, 2011) et à sa 36e session (Saint-Pétersbourg, 2012), le Comité du patrimoine mondial a demandé à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial un rapport sur l’état de conservation du bien, et aussi d’inviter une mission de suivi réactif conjointe Centre du patrimoine mondial/ICOMOS/ICCROM à se rendre sur le bien pour a) examiner le système de gestion existant et les mécanismes de prise de décision, b) évaluer l’état de conservation général du bien.

L’État partie n’a pas soumis de rapport sur l’état de conservation, contrairement à ce qui avait été demandé. Ainsi, aucune information n’a été fournie sur la possible reconstruction des bâtiments conventuels ni sur d’autres interventions majeures dans le paysage du bien, pour lesquelles le Comité avait demandé d’être informé en 2011. Au cours des deux dernières années, la mission a été continuellement reportée pour diverses raisons.

Selon les informations disponibles sur le site internet de l’Église orthodoxe russe, un accord a été signé entre le ministère de la Culture et l’Église orthodoxe russe le 3 mai 2012, afin d’établir une coopération dans le domaine de la culture et du patrimoine culturel, avec un accent particulier mis sur les biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial.

Le 6 septembre 2012, l’État partie a informé le Centre du patrimoine mondial qu’un Comité sur la conservation du patrimoine naturel, culturel et spirituel de l’archipel Solovetsky avait été établi dans le cadre du « groupe de travail du président pour les questions relatives à la restauration de sites du patrimoine culturel ayant une signification religieuse et d’autres édifices et objets  religieux ». L’État partie a également indiqué que, dans le cadre de l’instruction du président de la Fédération de Russie du 25 juin 2012 « sur des mesures visant à conserver et aménager l’archipel Solovetsky en tant que site naturel et culturel », le ministère de la Culture s’emploie à élaborer et mettre en œuvre une série de mécanismes de sauvegarde et d’améngement de ce site. Une visite d’inspection a été effectuée par les représentants du ministère de la Culture.

À la demande du ministère de la Culture de la Fédération de Russie, le Centre du patrimoine mondial a élaboré, conjointement avec l’ICCROM et l’ICOMOS, une note-concept concernant un atelier de formation spécial destiné aux représentants religieux impliqués dans la getion et l’utilisation des biens du patrimoine mondial dans la Fédération de Russie. L’État partie a proposé d’organisé cet atelier en mai 2013, mesure qui a été demandée par le Comité du patrimoine mondial depuis sa 35e session (UNESCO, 2011).

Le Centre du patrimoine mondial  a été informé par le Bureau de l’UNESCO à Moscou que des projets d’amendements de la loi fédérale sur le patrimoine culturel de la Fédération de Russie ont été introduits par le gouvernement russe suite à la 36e session du Comité du patrimoine mondial et qu’une table ronde sur la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial, dans la Fédération de Russie a été organisée le 21 mars 2013 par le Comité culturel de la Douma russe de Moscou, suite à la demande du Comité de passer en revue le cadre juridique de la protection du patrimoine mondial dans la Fédération de Russie. Le Centre du patrimoine mondial est en contact avec les autorités russes pour aborder d’autres points de détail de cette question. 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives prennent note des efforts de l’État partie pour élaborer une série de mécanismes visant la sauvegarde et l’aménagement du bien, mais notent également qu’aucun rapport sur l’état de conservation n’a été soumis en ce qui concerne le plus grand nombre des demandes du Comité du patrimoine mondial. Ils attirent l’attention sur le fait qu’aucun rapport n’a été reçu au cours des deux dernières années, qu’aucune information n’a été fournie sur la possible reconstruction des bâtiments conventuels ni sur d’autres interventions majeures dans le paysage du bien, pour lesquells des informations avaient été démandées pour la première fois en 2011. 

Le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives recommandent en conséquence au Comité de réitérer toutes des demandes inclues dans les décisions prises à la 35e session (UNESCO, 2011) et à la 36e session (Saint-Pétersbourg, 2012) du Comité. 

Décision adoptée: 37 COM 7B.82

Le Comité du patrimoine mondial,

1.  Ayant examiné le document WHC-13/37.COM/7B.Add,

2.  Rappelant la décision 35 COM 7B.107 adoptée à sa 35e session (UNESCO, 2011) et la décision 36 COM 7B.86 adoptée à sa 36e session (Saint-Pétersbourg, 2012),

3.  Regrette que l’État partie n’ait pas soumis de rapport sur l’état de conservation ;

4.  Prend note des mesures que l’État partie prend en vue d’élaborer des dispositions juridiques pour la protection des biens culturels du patrimoine mondial, et d’établir un « Comité sur la conservation du patrimoine naturel, culturel et spirituel de l’archipel Solovetsky » ; 

5.  Note que l’État partie a décidé d’organiser, conformément à la demande du Comité et en collaboration avec le Centre du patrimoine mondial, l’ICCROM et l’ICOMOS, un atelier de formation pour les représentants religieux impliqués dans la gestion et l’utilisation de biens du patrimoine mondial de la Fédération de Russie ;

6.  Demande à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial des informations détaillées concernant le plan directeur du monastère de Solovetsky et sur tout autre document de planification préalablement à la mission de suivi réactif ;

7.  Réitère ses préoccupations quant à la reconstruction possible des bâtiments conventuels et d’autres interventions majeures dans le paysage du bien en termes d’impact sur sa valeur universelle exceptionnelle (VUE) et demande également à l’État partie de fournir des informations détaillées au Centre du patrimoine mondial préalablement à la mission ;

8.  Réitère sa demande à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial toute proposition de projet susceptible de faire peser une menace sur la VUE du bien, conformément au paragraphe 172 des Orientations , et de même de soumettre avec toutes les nouvelles propositions des évaluations de l’impact sur le patrimoine (EIP), conformément au Guide de l’ICOMOS sur les EIP pour les biens culturels du patrimoine mondial ;

9.  Réitère également sa demande à l’État partie d’inviter, d’urgence, une mission de suivi réactif conjointe Centre du patrimoine mondial/ICOMOS/ICCROM à se rendre sur le bien pour évaluer l’état de conservation général du bien et recommande que la mission soit prévue dès que possible ;

10.  Demande en outre à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2014 , un rapport sur l’état de conservation du bien et la mise en œuvre de ce qui précède, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 38e   session en 2014.