1.         Zones historiques d'Istanbul (Turquie) (C 356bis)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1985

Critères  (i)(ii)(iii)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/356/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1986-1994)
Montant total approuvé : 269 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/356/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

novembre 1993: mission d'expert

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/356/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1994

Haghia Sophia

Parallèlement aux importants travaux de restauration des mosaïques du dôme qui, après une interruption de plusieurs mois due à des à-coups dans le financement du projet, devraient reprendre prochainement, des travaux ont été entrepris sur les façades et les toitures.

Les moyens mobilisés par les autorités turques ont été considérables mais des experts de l'UNESCO présents sur place ont cependant regretté auprès des autorités chargées des travaux que, malgré leurs recommandations, la couverture métallique de l'édifice ait été réalisée avec un matériau trop mince et donc fragile.

Murailles romaines et byzantines

L'UNESCO a reçu plusieurs pétitions contre la reconstruction de longues portions des murailles romaines et byzantines à l'aide de nouvelles pierres. Ce travail, qui a été entrepris par les services municipaux sans tenir compte de l'avis des archéologues et des historiens de l'art, est apparu aux experts sur le site comme une menace à l'authenticité de ces constructions.

 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Le Comité pourrait désirer recommander aux autorités turques de prendre toutes les mesures nécessaires pour que la mise à la disposition des responsables de la conservation des crédits du Fonds du patrimoine mondial destinés aux mosaïques soit accélérée.

Le Comité pourrait également désirer demander aux autorités turques que ce type de reconstruction des murailles romaines et byzantines cesse immédiatement, et que les restaurations nécessaires se fassent selon les principes reconnus dans la communauté internationale, et en collaboration avec les services des Antiquités turques qui, apparemment, n'ont pas été consultés.

Décision adoptée: 18 COM IX

Zones historiques d'Istanbul (Turquie)

Le Comité a été informé que des problèmes liés au financement du projet ont entraîné un certain retard dans la restauration des mosaïques et que les experts de l'UNESCO présents sur place ont regretté auprès des autorités chargées des travaux que, malgré leurs recommandations, la couverture métallique de l'édifice ait été réalisée avec un matériau trop mince et donc fragile.

De plus, le Comité a été informé que des experts de l'UNESCO avaient constaté sur place que la reconstruction de portions importantes des murailles romaines et byzantines avait été entreprise avec des pierres neuves sans tenir compte des avis des archéologues et historiens d'art.

Le Comité a recommandé aux autorités turques de prendre les mesures nécessaires pour que la mise à la disposition des responsables de la restauration des crédits du Fonds du patrimoine mondial destinés aux mosaïques d'Haghia Sophia soient accélérés.

Le Comité a également demandé aux autorités turques de faire arrêter immédiatement la reconstruction des murailles romaines et byzantines et que les restaurations nécessaires se fassent selon les principes reconnus dans la communauté internationale, et en collaboration avec les services turcs des Antiquités.

 

Décision adoptée: 18 BUR IX.2.B.1

Décision adoptée: 18 EXT.BUR V.B.2.1

Décision adoptée: 18 COM XII.3