1.         Fort de Bahla (Oman) (C 433)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1987

Critères  (iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril   1988-2004

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/433/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1988-1988)
Montant total approuvé : 57 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/433/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

octobre 1988:  mission ICOMOS

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Dégradation des structures 

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/433/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1993

Des rapports indiquent que le Ministère omanais du Patrimoine culturel a chargé une entreprise marocaine de reconstruire le Fort de Bahla et que des travaux importants sont en cours. Cet ensemble, entièrement construit en briques crues, est en cours de reconstruction et l'on a appris que des matériaux tels que du ciment, de la pierre et du béton armé étaient ajoutés au matériau d'origine au cours des travaux de reconstruction. Cela met indubitablement en péril l'intégrité et l'authenticité du site et son statut de bien du patrimoine mondial. Il est fermement recommandé qu'une mission de suivi soit entreprise par un spécialiste de la brique crue.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 17 COM X

Port de Bahla (Oman)

Le délégué d'Oman a informé le Comité que les autorités étudiaient les travaux de restauration nécessaires à effectuer sur le Fort de Bahla et qu'un rapport serait présenté au Centre dès que possible.