1.         Tropiques humides de Queensland (Australie) (N 486)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1988

Critères  (vii)(viii)(ix)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/486/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/486/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

début 1992: mission UICN 

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Manque de financements; Processus de planning retardé; Projet de développement hydroélectrique

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/486/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1992

Lorsque ce bien a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1988, le Comité avait chargé l'UICN de faire rapport sur son état de conservation en 1991. Lors de sa dernière session le Comité a convenu de reporter la soumission de ce rapport à sa prochaine session afin de permettre à l'UICN de tenir compte des observations tirées d'une visite sur le terrain prévue début 1992. Cette visite sur le terrain a été effectuée et l'UICN soumettra un rapport sur l'état de conservation du site lors de la réunion du Bureau.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1992

 [Rapport oral de l'UICN et du Secrétariat]

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 16 BUR V.14

Le Bureau a noté que, conformément à la demande du Comité à l'époque de l'inscription de ce bien sur la Liste du patrimoine mondial en 1988, l'UICN avait effectué une mission sur le site. Le Bureau a noté avec satisfaction que, en dépit d'une certaine lenteur au début, des résultats positifs avaient été enregistrés dans la gestion de la zone des Tropiques humides, en particulier en ce qui concerne :

(a) la mise i:n place du siège et le recrutement du personnel ; (b) la préparation d'une législation; (c) l'élaboration des plans de gestion ; (d) la réalisation d'un certain nombre d'études sur la politique à mener ; (e) l'établis­sement de comités consultatifs et d'une autorité de gestion ; (f) l'augmentation des allocations budgétaires pour la gestion du site et (g) la réhabilitation des zones de forêt dégradées.

Le Bureau a félicité les autorités australiennes des mesures prises pour assurer une gestion adéquate de ce bien et a demandé à l'UICN et au Centre du patrimoine mondial de continuer à en assurer le suivi.

Décision adoptée: 16 COM VIII

Tropiques humides de Queensland (Australie)

Le Comité a noté que, conformément à sa demande lors de l'inscription de ce bien sur la Liste du patrimoine mondial en 1988, l'UICN avait effectué une mission sur le site. Le Comité a noté avec satisfaction que, en dépit d'une certaine lenteur initiale, des résultats positifs avaient été enregistrés dans la gestion de la zone des Tropiques humides, en particulier en ce qui concerne :

(a) la mise en place du siège administratif et le recrutement du personnel ;
(b) la préparation d'une législation ;
(c) l'élaboration de plans généraux pour le site et d'un plan de gestion;
(d) la réalisation d'un certain nombre d'études sur la politique à mener ;
(e) l'établissement de comités consultatifs et d'une autorité de gestion ;
(f) l'augmentation des allocations budgétaires pour la gestion du site et
(g) la réhabilitation des zones de forêt dégradées.

Le Comité a félicité les autorités australiennes des mesures prises pour assurer une gestion adéquate de ce bien et a demandé à l'UICN et au Centre du patrimoine mondial de continuer à en assurer le suivi.