1.         Parc national du Simien (Éthiopie) (N 9)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1978

Critères  (vii)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril   1996-2017

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/9/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1978-1991)
Montant total approuvé : 203 171 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/9/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Présence de groupes armés

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/9/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1992

Lors de sa dernière session, le Comité a noté avec satisfaction qu'après une période de troubles civils longue de sept ans, ce site était à nouveau accessible et que la reconstruction de l'infrastructure du Parc entièrement détruite pourrait être commencée sans délai. Par lettre datée du 4 février 1992, le Secrétariat a informé les autorités éthiopiennes que le Comité avait réservé dans le budget du patrimoine mondial pour 1992 une contribution de 50 000 $US pour la réhabilitation du Parc national de Simen et que les fonds seraient disponibles pour des projets appropriés élaborés en consultation avec l'UICN et le Secrétariat. Les autorités éthiopiennes, par lettre du 27 février 1992, ont exprimé leurs remerciements pour l'assistance offerte par le Comité et ont proposé d'utiliser les 50 000 $US de la façon suivante: réhabilitation des routes (13 000 $US); construction d'immeubles (22 000 $US); achat d'équipement de terrain et de chevaux (10 000 $US); roues de secours pour véhicules tout terrain (5000 $US). Le projet de 18 mois recevra également une contribution nationale de 45 000 $US couvrant les salaires du personnel (22 000 $US) et les frais de fonctionnement et d'entretien du Parc (23 000 $US). L'UICN a approuvé les  objectifs et le budget du projet et le Président a donné son aval pour que la somme accordée par le Comité soit utilisée selon la proposition des autorités éthiopiennes. Le Secrétariat attend des autorités éthiopiennes le détail de la répartition des fonds demandés pour la réhabilitation des routes et la construction d'immeubles, nécessaire à l'établissement d'un contrat pour l'exécution du projet.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1992

Le centre du patrimoine mondial a informé le Comité qu'il a mis en oeuvre, en coopération avec le Bureau de l'UNESCO à Addis Abeba et l'Organisation de conservation et de développement de la faune sauvage éthiopienne, le projet technique de coopération pour la réhabilitation du Parc national de Simien grâce aux 50.000$ EU approuvés par le Comité à sa dernière session. 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 16 BUR V.23

Le Bureau a noté avec satisfaction que les autorités d'Ethiopie avaient soumis un projet de réhabilitation pour ce site. Ce projet est en cours de mise en oeuvre grâce aux 50.000 dollars EU approuvés par le Comité du patrimoine mondial.

Décision adoptée: 16 COM VIII.12

VIII.12. Le Comité a décidé de prendre note du rapport et de la carte fournis par les autorités canadiennes et définissant les limites révisées du Parc provincial des dinosaures (Canada). Le Comité s'est félicité des progrès enregistrés dans la mise en œuvre du projet de réhabilitation du Parc national de Simien (Ethiopie), pour lequel le Comité a approuvé un crédit de 50.000 $EU lors de sa dernière session. En ce qui concerne le Parc national d'Iguazu (Argentine), le Parc national d'Iguaçu (Brésil) et le Parc national Wood Buffalo (Canada), le Comité a demandé au Centre de soumettre un rapport sur leur état de conservation à la prochaine session du Bureau.