1.         Amphithéâtre d'El Jem (Tunisie) (C 38bis)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1979

Critères  (iv)(vi)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/38/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/38/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/38/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1992

Conscient des efforts des spécialistes et des autorités nationales tunisiennes pour la bonne conservation du site, le Bureau a cependant constaté avec inquiétude les modifications qui ont affecté l'environnement du site et demande que les autorités compétentes prennent d'urgence les mesures nécessaires pour rétablir le rapport du site au paysage, en cessant toute nouvelle construction dans l'environnement immédiat du site et en démolissant la galerie marchande construite sur un côté de l'amphithéâtre. S'il s'avérait impossible de la démolir, il conviendrait alors de la masquer par une haie vive. Dans la mesure où l'organisation de spectacles dans l'enceinte de l'amphithéâtre n'implique pas d'aménagements irréversibles, le Bureau considère que les activités ludiques ne constituent pas une menace pour la bonne conservation du site.

Le Délégué permanent de la Tunisie auprès de l'UNESCO a informé le Centre du patrimoine mondial que le Président de la République a demandé aux autorités compétentes chargées de la protection du site archéologique de prendre toutes les mesures nécessaires pour la mise en oeuvre des recommandations du Bureau. Toute construction nouvelle a été arrêtée et la galerie marchande construite sur un des côtés de l'amphithéâtre sera cachée par une haie de façon à éviter toute interaction directe entre la zone commerciale et le site archéologique; de plus, la construction de structures permanentes au sein de l'amphithéâtre a été interdite.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 16 BUR VI.43

Conscient des efforts des spécialistes et des autorités nationales tunisiennes pour la bonne conservation du site, le Bureau a cependant constaté avec inquiétude les modifications qui ont affecté l'environnement du site et demande que les autorités compétentes prennent d'urgence les !nesures nécessaires pour rétablir le rapport du site au paysage, en cessant toute nouvelle construction dans l'environnement immédiat du site et en démolissant la galerie marchande construite sur un côté de l'amphithéâtre. S'il s'avérait impossible de la démolir, il conviendrait alors de la masquer par une haie vive. Dans la mesure où l'organisation de spectacles dans l'enceinte de l'amphithéâtre n'implique pas d'aménagements irréversibles, le Bureau considère que les activités ludiques ne constituent pas une menace pour la Nonne conservation du site.

Décision adoptée: 16 COM VIII

El Jem (Tunisie)

En ce qui concerne le site d'El Jem (Tunisie), le Comité a pris connaissance des mesures prises au plus haut niveau de l'Etat, puisque le Président de la République tunisienne a fait transmettre par le Ministre des Affaires étrangères, en réponse aux préoccupations du Bureau, les décisions prises relatives à l'arrêt de toute extension de la galerie marchande ainsi que l'interdiction d'installer des structures permanentes à l'intérieur de l'Amphithéâtre. Intervenant sur ce point, le délégué de la Tunisie a tenu à remercier le Comité de l'intérêt porté au patrimoine et au site d'El Jem. Il n'est plus permis dorénavant, sur instructions du Chef de l'Etat, de développer des constructions modernes dans un rayon de 100 mètres autour de l'amphithéâtre. Enfin, le Comité a chargé le Centre d'écrire au Président de la République pour le remercier vivement de son intervention en faveur de la sauvegarde du patrimoine.