1.         Hierapolis-Pamukkale (Turquie) (C/N 485)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1988

Critères  (iii)(iv)(vii)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/485/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1991-1991)
Montant total approuvé : 20 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/485/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Problèmes de gestion

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/485/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1991

Ce site mixte a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1988. A sa quatorzième session, l'UICN a attiré l'attention du Bureau sur le problème de la surfréquentation touristique de ce site. En conséquence, le ministère de la Culture de Turquie a organisé, du 1er au 3 juillet 1991, un atelier international pour examiner un projet de "plan de gestion et de préservation" de ce site. L'organisation de cet atelier international a bénéficié d'un appui du Fonds du patrimoine mondial de 20 000 US$.

Le plan de gestion et de préservation présente plusieurs propositions, telles que:

(a) le déplacement de toutes les infrastructures touristiques en dehors du site du patrimoine mondial

(b), la fermeture d'une route qui traverse le site,

(c) la limitation de l'utilisation par les visiteurs des piscines en travertin à une seule petite zone près de l'entrée nord et la restauration des autres et

(d) la construction des infrastructures touristiques, en particulier les parkings, à l'extérieur de l'entrée nord du site; ces mesures pourront, quand elles seront prises, améliorer l'état de conservation du site.

Cependant, on constate une certaine résistance de la part de groupes liés à l'industrie du tourisme quant à la mise en oeuvre de ce plan. Le Secrétariat est en contact avec la Délégation permanente de la Turquie auprès de l'UNESCO en ce qui concerne la mise en oeuvre de ce plan et fournira au Comité des informations à jour sur cette question.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et des Organisations consultatives

Néant

Pas de projet de décision