1.         Réserve naturelle intégrale du mont Nimba (Côte d'Ivoire,Guinée) (N 155bis)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1981

Critères  (ix)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/155/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1981-1989)
Montant total approuvé : 147 882 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/155/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Novembre 1988

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Absence de Plan de gestion; Financements insuffisants; Braconnage; Nouvelle voie ferrée; Exploitation minière

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/155/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1989

Il y a encore quelques incertitudes quant au début de la réalisation d'un projet de la Banque mondiale visant à exploiter du minerai de fer dans la partie guinéenne du site. L'UICN n'a pas reçu de réponse aux lettres exprimant sa préoccupation, adressées aux autorités compétentes. La mission entreprise en octobre et novembre 1998 par l'Unesco a examiné la gestion du site et les conséquences de l'exploitation minière au Liberia voisin. Le comité devrait s'inquiéter auprès de la Banque mondiale des dommages occasionnés dans le site.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1989

L'UICN a indiqué au bureau qu'il subsistait encore quelques incertitudes quant au début de la réalisation d'un projet financé par la Banque mondiale visant à exploiter du minerai de fer dans la partie guinéenne du site. L'UICN n'a pas reçu de réponse aux lettres exprimant sa préoccupation qu'elle avait adressées aux autorités compétentes.

Le bureau a noté que la mission d'assistance préparatoire entreprise en novembre 1988 avait débouché sur l'élaboration d'un projet conjoint UNESCO/PNUD de deux ans relatif à l'évaluation de l'impact de l'extraction de minerai de fer sur les valeurs naturelles du site ainsi qu'à la préparation d'un plan de gestion intégré qui imposerait des mesures de protection et encouragerait le développement socio-économique de la zone de transition.

Le bureau a néanmoins souhaité exprimer sa préoccupation devant une nouvelle dégradation du site et a suggéré qu'il soit fait part de son inquiétude à la Banque mondiale.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 13 BUR IV.B.8

Le Bureau a noté que la mission d'assistance préparatoire effectuée sur ce site en novembre 1988 avait abouti à l'élaboration d'un projet Unesco/PNUD d'une durée de deux ans visant à évaluer l'impact de l'extraction du minerai de fer sur les valeurs naturelles de ce site et à élaborer un plan de gestion intégrée qui améliorerait les mesures de protection et encouragerait le développement socio-économique de la zone de transition. Le Bureau a néanmoins tenu à exprimer sa préoccupation au sujet des dégâts que ce site risquait encore de subir et suggéré que ce souci soit porté à la connaissance de la Banque Mondiale.

Décision adoptée: 13 COM VIII.16

Mont Nimba (Côte d'Ivoire/Guinée)

Le Comité a pris note de la décision de la Banque mondiale : celle­-ci ne fournira pas de crédits à la Guinée pour les extractions de minerai de fer envisagées qui porteraient atteinte à ce site. Il a noté également que cette décision était motivée par des considérations économiques. Le Comité a prié le Secrétariat de prendre contact à ce sujet avec les autorités ivoiriennes et guinéennes, pour les encourager à prendre en compte ces préoccupations et à assurer la préservation de l'intégrité du site.