1.         Parc national de la Garamba (République démocratique du Congo) (N 136)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1980

Critères  (vii)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril   1984-1992, 1996-présent

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/136/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1980-1986)
Montant total approuvé : 124 120 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/136/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Braconnage; Problèmes de gestion

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/136/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1987

Les effectifs des derniers rhinocéros blancs sont stables, voire en légère augmentation, passant de 15 à 18.

Toutefois, leur situation estencore précaire, et il est prévu que les donateurs, notamment le patrimoine mondial, poursuivent leur action de soutien.

 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 11 COM VIII.17

17. Le Comité a noté avec satisfaction que la situation s'était considérablement améliorée au cours de l'année dans deux des sites naturels inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en péril, à savoir le Parc national des oiseaux du Djoudj (Sénégal) et la zone de conservation de Ngorongoro (Tanzanie), et que l'UICN proposerait que ces deux sites soient retirés de la Liste du patrimoine mondial en péril d'ici deux ans. La situation dans le Parc natio­nal de la Garamba (Zaïre) s'était également améliorée mais restait préoccupante.