1.         Îles Galápagos (Équateur) (N 1bis)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1978

Critères  (vii)(viii)(ix)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril   2007-2010

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/1/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1979-1985)
Montant total approuvé : 91 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/1/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/1/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1985

[Rapport oral]

Un incendie d'origine humaine sur l'île d'Isabela a donné lieu à un recours à l'aide internationale pour appuyer les
efforts du gouvernement de l'Equateur afin d'éteindre le feu qui avait brûlé pl us de 30.000 ha.

Une contribution de 10.500$ du Fonds du patrimoine mondial au titre de l'assistance d'urgence est venue s'ajouter à des contributions financières du WWF-Allemagne et du Royaume-Uni et à des contributions en nature de la province de Québec (Canada) et des Etats-Unis. Il n'y a pas eu de pertes sérieuses d'espèces animales et il a été indiqué que l'incendie pouvait même avoir eu des effets positifs.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 9 COM XIII.C

Parc national des Galapagos (Equateur): un incendie d'origine humaine sur l'île d'Isabela a donné lieu à un recours à l'aide internationale pour appuyer les efforts du gouvernement de l'Equateur afin d'éteindre le feu qui avait brûlé plus de 30.000 ha. Une contribution de 10.500$ du Fonds du patrimoine mondial au titre de l'assistance d'urgence est venue s'ajouter à des contributions financières du WWF-Allemagne et du Royaume-Uni et à des contributions en nature de la province de Québec (Canada) et des Etats-Unis. Il n'y a pas eu de pertes sérieuses d'espèces animales et il a été indiqué que l'incendie pouvait même avoir eu des effets positifs.