1.         Parc national de la Garamba (République démocratique du Congo) (N 136)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1980

Critères  (vii)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril   1984-1992, 1996-présent

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/136/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1980-1985)
Montant total approuvé : 104 120 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/136/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Braconnage

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/136/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1985

[Rapport oral]

Le représentant du Zaïre, président délégué général de l'Institut zaïrois pour la conservation de la nature (IZCN), a présenté au Comité un rapport à jour sur l'état d'avancement du travail effectué par l'IZCN et le consortium formé par l'Unesco-Patrimoine mondial, l'UICN/WWF et la Société zoologique de Francfort.

L'objectif principal de ce projet est de protéger dans le parc la population de la sous-espèce menacée du rhinocéros blanc du nord.

Le projet progresse de façon satisfaisante et le matériel fourni avec l'aide du Fonds du patrimoine mondial a contribué à renforcer la protection de ce parc. 

De fait, aucune mort de rhinocéros n'a été signalée depuis 1984 et deux bébés rhinocéros sont nés en mai et juin 1985, ce qui a porté la population à 15 specimens. Le représentant du Zaïre a souligné l'attachement de son gouvernement à ce projet, qui permettra notamment à la population de rhinocéros de s'accroître dans son habitat naturel. 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Le Comité a félicité les autorités zaïroises pour les efforts méritoires qu'elles déploient afin de garantir le succès de ce projet et a exprimé l'espoir que des progrès suffisants pourraient être réalisés pour que le Parc national de la Garamba soit retiré de la Liste du patrimoine mondial en péril.

Décision adoptée: 9 COM XIII.A

Parc national de la Garamba (Zaïre): le représentant du Zaïre, président délégué général de l'Institut zaïrois pour la conservation de la nature (IZCN), a présenté au Comité un rapport à jour sur l'état d'avancement du travail effectué par l'IZCN et le consortium formé par l'Unesco-Patrimoine mondial, l'UICN/WWF et la société zoologique de Francfort. L'objectif principal de ce projet est de protéger dans le parc la population de la sous-espèce menacée du rhinocéros blanc du nord. Le projet progresse de façon satisfaisante et le matériel fourni avec l'aide du Fonds du patrimoine mondial a contribué à renforcer la protection de ce parc. De fait, aucune mort de rhinocéros n'a été signalée depuis 1984 et deux bébés rhinocéros sont nés en mai et juin 1985, ce qui a porté la population à 15 spécimens. Le représentant du Zaïre a souligné l'attachement de son gouvernement à ce projet, qui permettra notamment à la population de rhinocéros de s'accroître dans son habitat naturel. Le Comité a félicité les autorités zaïroises pour les efforts méritoires qu'elles déploient afin de garantir le succès de ce projet et a exprimé l'espoir que des progrès suffisants pourraient être réalisés pour que le Parc national de la Garamba soit retiré de la Liste du patrimoine mondial en péril.

 

Décision adoptée: 9 COM XIV.41

41. Le Comité a approuvé deux demandes concernant des biens inscrits sur la Liste du patrimoine en péril:

- Bénin - Palais royaux d'Abomey : 20.000$

- Zaïre - Parc national de la Garamba : 20.000$

Le Comité a autorisé le Bureau à approuver une somme supplémentaire de 20.000$ au titre de la coopération technique pour ce bien, sous réserve de la réception d'une demande appropriée.