1.         Vieille ville et Nouvelle ville d'Edimbourg (Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord) (C 728)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1995

Critères  (ii)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/728/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/728/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Pression urbaine, Incendie

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/728/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2004

Un incendie a touché certaines parties de la Vieille ville d’Edimbourg (Cowgate) le 7 décembre 2002. En ce qui concerne le bien du patrimoine mondial, les dégâts se sont limités à moins de 1 % de l’ensemble de la zone, soit 13 bâtiments historiques sur près des 4 500 classés. Le 20 janvier 2004, Historic Scotland a soumis un rapport de suivi réactif au nom de l’Etat partie, comme l’avait demandé le Comité.

 

L’Etat partie a indiqué que le Conseil municipal d’Edimbourg s’est engagé à faire en sorte que tous les réaménagements de la zone concernée prendront totalement en compte le caractère et la configuration médiévale des rues de cette partie du site du patrimoine mondial. Le Conseil municipal d’Edimbourg a lancé une consultation publique sur le réaménagement du site, après quoi il a approuvé un plan de développement le 2 octobre 2003. Ce plan est axé sur le réaménagement de Cowgate/South Bridge, situé dans la zone centrale du bien du patrimoine mondial. Ce plan prévoit un réaménagement dans le respect de la protection de la valeur universelle exceptionnelle du bien. Il cherche aussi à obtenir un nombre significatif de nouveaux logements pour renforcer la communauté urbaine et des quartiers centraux et améliorer la circulation piétonnière à l’intérieur du site. De plus, un rapport de structure des données, avec une étude historique, a été réalisé par le service d’archéologie du Conseil municipal, comme base scientifique pour le réaménagement de la zone.

 

Depuis septembre 2003, le Centre a reçu des lettres de citoyens préoccupés par l’installation expérimentale de grandes poubelles collectives dans les rues du Centre historique d’Edimbourg. Bien qu’ils soient en usage depuis 1997 dans d’autres quartiers de la ville, ces récipients récemment installées sur le site du patrimoine mondial sont particulièrement critiqués pour leur impact visuel négatif sur l’ensemble architectural. 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 28 COM 15B.101

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Notant le rapport reçu de la part de l’Etat partie (décision 27 COM 7B.81),

2. Demande à l’Etat partie de fournir un plan de conservation et d’assurer le réaménagement cohérent du bien du patrimoine mondial ;

3. Demande en outre à l’Etat partie de tenir le Centre du patrimoine mondial informé de l’avancement des travaux de reconstruction du bien et de l’impact visuel des poubelles sur l’intégrité visuelle du bien.