1.         Ville de Vicence et les villas de Palladio en Vénétie (Italie) (C 712bis)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1994

Critères  (i)(ii)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/712/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/712/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/712/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2004

Depuis décembre 2002, le Centre du patrimoine mondial a reçu plusieurs lettres provenant d’organisations non gouvernementales et de citoyens concernés l’informant de la construction d’une extension de l’autoroute en partie surélevée, d’environ 54 km (Valdatisco Sud) à proximité de plusieurs villas de Palladio. Le projet a provoqué un débat national et international alors que la première Etude d’impact environnementale (EIA) désapprouvait le projet, mais il a été à nouveau reconduit suite aux pressions politiques. En dépit de sérieuses inquiétudes, le projet a finalement été approuvé le 18 décembre 2002 et sera terminé fin 2004. Comme il est indiqué dans la proposition d’inscription et selon les critères qui ont justifié l’inscription du site, en particulier le critère C(ii), les villas sont indissociablement liées au paysage de la Vénétie, définissant l’intégrité du site. Le Centre a noté que la phase de planification pour la construction de l’extension d’autoroute avait déjà commencé en 1970 mais que, malheureusement, cela n’était pas mentionné dans le dossier d’inscription comme un des facteurs affectant le bien.

 

Par ailleurs, le Centre du patrimoine mondial a été informé du développement incontrôlé de constructions dans la région de la Vénétie. Il a été demandé à l’Etat partie de fournir son étude et ses commentaires sur les problèmes relatifs à l’état de conservation du bien, mais à la date d’aujourd’hui, le Centre du patrimoine mondial n’a reçu aucune réponse.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 28 COM 15B.91

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Rappelant le paragraphe 56 des Orientations (2002),

2. Demande à l'Etat partie de fournir des informations complètes au Centre du patrimoine mondial en ce qui concerne tout plan de construction de l’autoroute de Valdastico Sud qui pourraient avoir un impact négatif sur l'intégrité et la valeur universelle exceptionnelle du site ; 41 Décision adoptée sans discussion 42 Décision adoptée sans discussion Décisions adoptées lors de la 28e session du Comité WHC-04/28.COM/26, p. 134 du patrimoine mondial (Suzhou, 2004)

3. Note les informations communiquées par l’Etat partie, en particulier le fait que les études finales sur l'autoroute de Valdastico Sud n’ont pas été réalisées ;

4. Engage vivement l'Etat partie à soumettre au Comité pour examen les détails concernant tout projet de construction, avant qu'il ne commence, qui pourrait avoir un impact sur le bien ;

5. Demande à l’Etat partie de préparer un plan de gestion et de conservation comprenant les mesures envisagées pour minimiser l’impact de tout développement sur l’intégrité du site ;

6. Demande en outre au Centre du patrimoine mondial et aux organisations consultatives d’entreprendre une mission, en coopération avec l’Etat partie, afin d'étudier l'impact potentiel sur les valeurs universelles exceptionnelles du bien ; 7. Prie instamment l’Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2005, un rapport technique détaillé sur les projets prévus ou achevés à proximité du bien du patrimoine mondial, afin que le Comité puisse examiner son état de conservation à sa 29e session, en 2005.