1.         Meidan Emam, Ispahan (Iran (République islamique d')) (C 115)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1979

Critères  (i)(v)(vi)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/115/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/115/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Pression urbaine, pression touristique ; incendie, tremblement de terre

Informations complémentaires :

Absence de coordination entre les autorités concernées 

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/115/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2004

L’Etat partie a présenté le 31 janvier 2004 un rapport d’avancement qui fait le point sur l’état de conservation du bien en question.

 

Le rapport indique qu’une réunion de consultation a été organisée à Ispahan le 27 janvier 2004 entre le chef de l’Organisation du patrimoine culturel iranien (OPCI), le Gouverneur d’Ispahan, le Maire d’Ispahan, les autorités compétentes du centre commercial et plusieurs autres institutions et individus concernés. Les décisions suivantes ont été prises :

 

a)  Toutes les parties ont convenu de la nécessité de réduire la hauteur du centre commercial afin de limiter son impact négatif sur le bien du patrimoine mondial, comme l’avait recommandé la mission de l’UNESCO en juillet 2002 ;

b)  Tout en réduisant la hauteur de l’immeuble susmentionné, il faudrait tenir compte des éléments opérationnels et structurels ;

c)  En conséquence, une commission technique composée d’experts de l’OPCI et de représentants du Cabinet du Gouverneur, de la Municipalité et du Conseil islamique de la ville sera mise en place. Cette commission devra étudier avec soin les éléments architecturaux et structurels de ce complexe et proposer à la Commission technique de l’OPCI un plan de réduction de sa hauteur.

d)  Les documents juridiques requis seront préparés par l’OPCI, le Cabinet du Gouverneur, la Municipalité et le Conseil islamique de la ville afin de préparer le terrain pour la mise en œuvre de la décision finale. 

 

Le Secrétariat a demandé à l’OPCI de fournir un complément d’information sur le plan de réduction de la hauteur du centre commercial.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 28 COM 15B.63

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant étudié le rapport sur l'état de conservation de ce bien,

2. Félicite l’Etat partie d’avoir considéré favorablement les recommandations de la mission conjointe de l’expert international en urbanisme et de la mission commune de l'ICOMOS de juillet 2002, ainsi que les résultats de la mission de suivi de l'UNESCO effectuée en juin 2004 ;

3. Note avec satisfaction la création d’un comité technique composé d'autorités nationales et locales visant à trouver une solution de compromis entre les autorités nationales et locales, afin de réduire la hauteur du complexe commercial et limiter l’impact négatif de cette tour sur le bien du patrimoine mondial ;

4. Encourage l'Etat partie à poursuivre ses efforts pour proposer l'inscription de l'extension du bien du patrimoine mondial de Meidan Emam, afin d'inclure l'axe historique constitué de la Mosquée du Vendredi, des Bazars, des ponts anciens, du fleuve Zayandeh et de la partie sud de l'avenue Chahar Bagh ;

5. Demande à l’Etat partie de poursuivre leurs efforts pour préserver le cadre authentique et l'intégrité de la ville historique d’Ispahan qui entoure l’ensemble monumental de Meidan Emam ;

6. Demande en outre à l'Etat partie, en particulier aux autorités locales, de poursuivre la mise en oeuvre de la décision adoptée par le comité technique national pour réduire la hauteur du complexe commercial de Jahan-Nama, afin de limiter l'impact négatif de ce complexe sur le cadre, la fonction et l'intégrité du bien du patrimoine mondial de Meidan Emam et de la ville historique d'Ispahan ;

7. Demande à l'UNESCO et à l'ICOMOS de suivre de près l'avancement de la mise en oeuvre de la décision du comité technique national et de fournir une assistance en cas de demande de l'Etat partie ;

8. Demande aussi à l'Etat partie de présenter au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2005, un rapport d'avancement sur les actions entreprises en vue de limiter l'impact négatif du complexe commercial, pour étude par le Comité du patrimoine mondial à sa 29e session en 2005.