1.         Te Wahipounamu – zone sud-ouest de la Nouvelle-Zélande (Nouvelle-Zélande) (N 551)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1990

Critères  (vii)(viii)(ix)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/551/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/551/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/551/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2004

Le 12 février 2004, le Centre du patrimoine mondial a reçu un rapport de l’Etat partie concernant un déversement accidentel d’hydrocarbures à Te Wahipounamu – Zone sud-ouest de la Nouvelle-Zélande. Il signale qu'approximativement 13 000 litres de diesel ont été déversés dans le port à Freshwater Basin, près du cap de Milford Sound, qui borde le Parc national du Fiordland, dans le périmètre du bien du patrimoine mondial.

 

Environment Southland, organisme chargé de rendre compte de la gestion du plan de riposte à cette marée noire, signale que la réserve marine de Milford Sound ne semble pas avoir subi d’impacts sérieux suite à cet événement. S’agissant des conséquences pour la faune, les mesures immédiates et de suivi n’ont pas révélé de motif de préoccupation immédiat et l’on estime qu’il ne devrait pas y avoir de menaces à long terme. De plus, une opération de nettoyage approfondi a été menée à bien avec l’aide de la communauté.

 

L’Etat partie a informé le Centre que le Département de conservation du Gouvernement néo-zélandais et Environment Southland vont mener une enquête sur la marée noire et que des mesures de gestion vont être prises pour empêcher qu’un accident de ce genre ne se renouvelle.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 28 COM 15B.17

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Prend note des informations fournies par l’Etat partie concernant un récent déversement d’hydrocarbures à Te Wahipounamu – Zone sud-ouest de la Nouvelle-Zélande ;

2. Demande à l’Etat partie de prendre toutes les mesures nécessaires pour empêcher que de tels accidents ne se produisent à l’avenir.