1.         Sanctuaire de l'oryx arabe (Oman) (N 654)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1994

Critères  (x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/654/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1994-2003)
Montant total approuvé : 95 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/654/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/654/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2004

Le Comité du patrimoine mondial, à sa 27e session, a approuvé une demande d’assistance internationale de 40 000 dollars EU intitulée « Organisation d’un cours de formation en gestion pour le renforcement des capacités du personnel et des gardes forestiers du site du patrimoine mondial du Sanctuaire de l’Oryx arabe ». Un contrat de financement d’activité a été établi par le Centre avec le Ministère des municipalités régionales, de l’Environnement et des Ressources en Eau, et les dates du cours ont été fixées du 11 au 15 septembre 2004.

 

En 2000, un rapport de l’UICN mentionnait que l’Etat partie avait rédigé un plan de gestion comportant des limites révisées et des zones de gestion clairement délimitées. Le Comité du patrimoine mondial, à sa 24e session, a demandé à l’Etat partie de finaliser et d’adopter ce plan de gestion et d’en soumettre un exemplaire au Centre du patrimoine mondial, incluant le projet de redéfinition des limites du bien du patrimoine mondial et des zones tampons, pour examen par le Comité. Cette redéfinition paraissait d’autant plus urgente qu’il était question d’un projet d’exploitation pétrolière dans la région. Le Directeur du Centre du patrimoine mondial a en outre visité l’Etat partie en décembre 2003 et a renouvelé ces demandes au Ministère des Municipalités régionales, de l’Environnement et des Ressources en Eau. Toutefois, lors de la préparation du présent rapport, le Centre du patrimoine mondial n’avait pas reçu la documentation susmentionnée.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 28 COM 15B.8

Le Comité du patrimoine mondial, 1. Demande à l’Etat partie de soumettre, d’ici le 1er février 2005, le nouveau plan de gestion du bien, incluant une carte topographique détaillée indiquant la nouvelle délimitation proposée pour les zones centrales et tampon du bien du patrimoine mondial, pour examen par le Comité à sa 29e session, en 2005.