1.         Paysage culturel et vestiges archéologiques de la vallée de Bamiyan (Afghanistan) (C 208rev)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  2003

Critères  (i)(ii)(iii)(iv)(vi)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril   2003-présent

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/208/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 2002-2002)
Montant total approuvé : 30 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/208/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/208/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2004

La société italienne RODIO a exécuté avec succès la première phase de la consolidation d’urgence des falaises et des niches. Le National Research Institute for Cultural Properties, Tokyo, Japon, a commencé le travail de conservation des peintures murales des grottes bouddhiques ainsi que la préparation d’un plan directeur d’ensemble. La société japonaise PASCO a débuté la documentation en 3D et le relevé du bien.

 

En outre, l’ICOMOS, grâce à un financement du Gouvernement allemand, restaure actuellement une mosquée sunnite et un autre bâtiment situé tout près du grand Bouddha. Le bâtiment est utilisé pour loger le personnel de sécurité et stocker de l’équipement. La Division du patrimoine culturel de l’UNESCO organise actuellement l’approvisionnement en eau et l’alimentation en électricité pour ce bâtiment.

 

Par ailleurs, l’UNESCO aide le gouvernement afghan à créer un musée de site qui devrait s’installer dans une maison traditionnelle en brique crue, en cours de restauration grâce à des contributions du gouvernement suisse.

 

Afin d’assurer la coordination de toutes les activités de sauvegarde à Bamiyan, une réunion d’un second groupe de travail spécialisé s’est tenue du 18 au 21 décembre 2003 à Munich, Allemagne, afin d’évaluer l’avancement des activités de consolidation, de conservation et de fouilles archéologiques. Les experts qui constituaient le groupe de travail ont approuvé la méthode de consolidation et le travail effectué par RODIO. Ils ont aussi formulé des recommandations concrètes pour la suite, et établi un plan de travail. Celui-ci prévoit la consolidation finale du petit Bouddha et la conservation des vestiges des deux statues de Bouddha, ainsi que la préservation des peintures murales et la coordination des activités archéologiques entreprises par la Délégation Archéologique Française en Afghanistan (DAFA) et le National Research Institute for Cultural Properties (NRICP), Japon.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 28 COM 15A.22

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Félicite l’Etat partie de son engagement à la sauvegarde de ce bien ;

2. Remercie les gouvernements japonais, allemand et suisse de leurs généreuses contributions à la conservation de ce bien ;

3. Réaffirme le besoin que la communauté internationale et les différentes organisations impliquées dans la protection de ce bien continuent leur coopération avec, et leur assistance aux autorités afghanes ;

4. Demande à l’Etat partie, avec l’assistance de l’UNESCO et de l’ICOMOS, de mettre au point un programme d’ensemble pour atténuer les menaces auxquelles est confronté ce bien, y compris par l’élaboration d’un Plan de
gestion du site permetant d’établir une stratégie pour protéger la valeur universelle exceptionnelle du bien ;

5. Constate une fois de plus avec inquiétude le grave danger permanent que représentent les mines antipersonnel dans divers secteurs de la vallée de Bamiyan et soutient la demande des autorités afghanes selon laquelle tous les projets culturels devraient prévoir un financement pour le déminage ;

6. Demande en outre à l’Etat partie, avec l’assistance du Centre du patrimoine mondial, du Bureau de l’UNESCO à Kaboul et de la Division du patrimoine culturel, de soumettre un rapport sur l’état de conservation de ce bien, d’ici le 1er février 2005, pour examen par le Comité à sa 29e session en 2005 ;

7. Décide de maintenir le bien sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Décision adoptée: 28 COM 15C.2

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Faisant suite à l’examen des rapports sur l’état de conservation des biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en péril (WHC-04/28.COM/15A Rev),

2. Décide de maintenir les biens suivants sur la Liste du patrimoine mondial en péril :