1.         Parc national de la Comoé (Côte d'Ivoire) (N 227)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1983

Critères  (ix)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril   2003-2017

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/227/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1988-1999)
Montant total approuvé : 97 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/227/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/227/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2004

A sa 27e session, le Comité a décidé d’inscrire le Parc national de la Comoé sur la Liste du patrimoine mondial en péril à la suite de la présentation par l’Etat partie d’un rapport concernant les impacts sur le bien des troubles civils qui ont éclaté dans le pays ; il a demandé à l’UICN et au Centre d’effectuer une mission dès que les conditions de sécurité le permettraient, afin d’examiner l’état de conservation du bien et d’élaborer un plan de réhabilitation d’urgence comportant des données de référence et des délais en vue du retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril.

Le Centre a reçu du ministère de l’Environnement un courrier daté du 20 février 2004 dans lequel le gouvernement de la Côte d'Ivoire invitait le Centre et l’UICN à effectuer une mission dans le Parc national de la Comoé et dans celui de Taï. Jusqu’à présent, il n’a pas été possible d’effectuer cette mission, le coordinateur des Nations Unies pour la sécurité ayant avisé le Centre que tout voyage non indispensable en Côte d’Ivoire devait être évité en raison de l’insécurité qui règne dans le pays.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 28 COM 15A.2

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Se déclare à nouveau sérieusement préoccupé par l'insécurité qui continue de régner en Côte d'Ivoire et par son impact potentiel sur le Parc national de la Comoé ;

2. Demande à l'Etat partie de soumettre d'ici le 1er février 2005 un rapport concernant l'état de conservation du bien ainsi que les impacts du conflit sur l'intégrité du bien et ses valeurs de patrimoine mondial, pour examen par le Comité à sa 29e session en 2005 ;

3. Remercie l'Etat partie d'avoir invité la mission conjointe Centre du patrimoine mondial/UICN et recommande que la mission sur place ait lieu dès que les conditions de sécurité le permettront. Elle devra faire le point sur l'état de conservation du bien et élaborer un plan de réhabilitation d'urgence donnant des repères pour que le bien soit retiré de la Liste du patrimoine mondial en péril, comme il avait été demandé à la 27e session ;

4. Décide de maintenir le Parc national de la Comoé sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Décision adoptée: 28 COM 15B.3

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Remercie l’Etat partie d’avoir invité une mission de suivi à se rendre dans les Parcs nationaux de Taï et de la Comoé et note que le Centre du patrimoine mondial et l’UICN sont prêts à mener cette mission dès que les conditions de sécurité le permettront ;

2. Demande à l’Etat partie de coopérer avec l’UICN et le Centre du patrimoine mondial pour s’assurer qu’ils bénéficient de tout l’appui nécessaire pour effectuer cette mission avec succès dès que possible.

Décision adoptée: 28 COM 15C.2

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Faisant suite à l’examen des rapports sur l’état de conservation des biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en péril (WHC-04/28.COM/15A Rev),

2. Décide de maintenir les biens suivants sur la Liste du patrimoine mondial en péril :