1.         Le Taj Mahal (Inde) (C 252)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1983

Critères  (i)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/252/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1986-1994)
Montant total approuvé : 35 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page http://whc.unesco.org/fr/list/252/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Mission Centre du patrimoine mondial/ICOMOS (11-16 janvier 2004)

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Projets d’aménagement, danger pour les fondations des monuments à cause de l’instabilité des berges.

Matériel d’illustration  voir page http://whc.unesco.org/fr/list/252/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2005

Le Centre du patrimoine mondial a reçu un rapport d’avancement de l’Etat partie le 29 janvier 2005.

L’Etat partie propose de reconstituer un Comité de coordination qui existait précédemment afin de suivre les activités d’aménagement et de gestion de ces trois biens du patrimoine mondial du district d’Agra. Il compte aussi inclure d’autres acteurs concernés pour discuter des modalités d’un plan de gestion intégré qui tienne compte des recommandations du Comité du patrimoine mondial. Ce plan de gestion, intégré dans le cadre de planification régionale, inclurait un plan de gestion commun des visiteurs, la modernisation de la limite de protection et de la zone tampon, ainsi que la création d’un système de suivi des biens. L’Etat partie prévoit de s’adjoindre les services d’une équipe multidisciplinaire de l’Ecole de Planification et d’Architecture de l’Université de New Delhi pour rédiger le plan de gestion.

A la suite des recommandations de la mission Centre du patrimoine mondial/ICOMOS de 2004, l’Archaeological Survey of India (ASI) réaffirme son intention de mener une étude pour identifier et intégrer des « poches présentant un intérêt historique » ; de mettre au point un projet d’intégration du Taj Mahal et des monuments du patrimoine mondial d’Agra, y compris le Mehtab Bagh, la ceinture verte entre le Taj Mahal et le Fort d’Agra, et une partie de la rivière Yamuna. L’Etat partie prévoit aussi d’établir un plan de gestion de l’ensemble du site, incluant le Taj Mahal, le Fort d’Agra et Fatehpur Sikri, en adoptant une démarche et une méthode intégrées.

Des efforts ont également été faits pour créer des centres d’interprétation sur place et des installations pour les visiteurs dans les deux cours voisines de la porte principale du Taj Mahal : les travaux sont en cours. Il est prévu de faire de même près de la Porte d’Agra à Fatehpur Sikri.

Il convient de féliciter l’Etat partie des importants efforts déployés pour traiter les motifs de préoccupation du Comité. Si l’Etat partie a finalement l’intention de re-présenter le bien en tant que bien unique du patrimoine mondial, il faut étudier très attentivement la forme et l’étendue de la proposition d’inscription et ses limites, qui pourraient inclure le Taj Mahal, le Fort d’Agra, leurs monuments et jardins associés, et peut-être Fatehpur Sikri. Concernant la suggestion de l’Etat partie d’inclure « une partie de la rivière Yamuna » dans une future aire intégrée de patrimoine mondial, il serait important d’étudier soigneusement cette extension en gardant à l’esprit les recommandations de la précédente mission.

L’ICOMOS souligne également que tout plan de gestion du bien doit assurer la protection des valeurs de patrimoine mondial reconnues lors de l’inscription des biens. Afin de s’assurer que le projet de plan de gestion intégrée tient dûment compte des valeurs identifiées et reconnues à la suite d’un éventuelle proposition d’inscription regroupée, il est important de créer dès que possible un consensus sur la nature de cette possible proposition d’inscription et des valeurs associées.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 29 COM 7B.59

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-05/29.COM/7B.Rev,

2. Rappelant la décision 28 COM 15B.58, adoptée à sa 28e session (Suzhou, 2004),

3. Félicite l'Etat partie de l'Inde des mesures prises en réponse à la demande du Comité ;

4. Encourage l'Etat partie, en consultation avec le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives, à poursuivre ses efforts d'établissement d'un plan de gestion intégrée pour les biens du patrimoine mondial de la région d'Agra, avec la participation totale et directe de tous les partenaires concernés, en vue d'une nouvelle présentation possible de la proposition d'inscription en tant que bien unique du patrimoine mondial ;

5. Recommande à l'Etat partie, lors de l'établissement de ce type de plan de gestion intégrée, de définir au mieux la forme et l'étendue de la nouvelle présentation de la proposition d'inscription à partir d'études et d'examens approfondis tenant compte des valeurs de patrimoine mondial reconnues lors de l'inscription des biens, et en étroite consultation avec le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives ;

6. Demande à l'Etat partie de présenter un rapport d'avancement sur la mise en place du mécanisme de gestion intégrée du plan de gestion des trois biens, avant le 1er février 2007, pour examen par le Comité à sa 31e session (2007).